Forum de discussion

Une batterie qui s'alimente avec du sucre ?

#54

Moi aussi, depuis j’ai évolué vers le logiciel libre ! :stuck_out_tongue:

0 Likes

#55

Lorsque vous branché une carotte à l’horloge surveillé bien les indications pour les polarités de la carotte.

0 Likes

#56

Quand je n’aurais plus de sucre pour mon café… :paf: :sol:

0 Likes

#57

c’est un argumen que j’ai déjà entendu. Evidemment chiffrer exactement le rendement des biocultures et leur cycle de vie est un travail colossal (typiquement le genre de choses que doivent faire une poignée de polytechniciens dans un labo national), et trouver des chiffres exacts là-dessus à supposer qu’ils existent plus encore. Mais ça me paraît convaincant, d’une manière générale, plus une chaîne est longue, plus elle perd en rendement. Et dans le cas des biocarburants la chaîne est particulièrement complexe.

A moins de trouver une source d’énergie révolutionnaire en rupture avec ce qui existe à présent on est bons pour galérer un brin dans les prochaines décénies j’ai l’impression :neutre:

Celà dit même si d’un point de vue du rendement cette solution est crade au possible, faire des batteries qui durent plus longtemps en marchant au sucre c’est intéressant dans l’absolu … Si tant est qu’elles ne s’usent pas (ou beaucoup moins que les batteries actuelles). Parce que nos batteries Li-Ion actuelles sont très performantes déjà, le problème c’est qu’au bout de qq mois ou qq années elles sont usées et inutilisables.

0 Likes

#58

En tout cas, il est mentionné qu’un brevet à été déposé… donc pas de batterie au sucre tant que ce dernier sera valide. On les connait les industriels :confused:

0 Likes

#59

Encore un truc qui ne verra jamais le jour. Comme la pile à combustible dont on parle depuis 10 ans.

0 Likes

#60

Le problème de la pile à combustible, c’est que les constructeurs automobiles se sont emballés en prétendant sortir des véhicules fonctionnant avec des PAC.
Malheureusement, c’est assez compliqué à mettre en oeuvre et je pense que ça ne verra jamais le jour à grande échelle pour des voitures.
Par contre, pour des applications nomades, typiquement un ordinateur portable ou un téléphone, on ne devrait pas tarder à en voir arriver sur le marché. Le problème pour les applications nomades, c’est surtout le réseau de distribution du carburant. L’hydrogène, c’est assez compliqué à stocker mais là encore des solutions sont en cours de développement. Pour un ordinateur portable, on pourrait assez facilement obtenir une autonomie de 50h…

Bon, j’en met pas plus car le sujet, c’est une batterie utilisant du sucre (la pile à combustible sait le faire aussi, mais ça rejette du CO2, donc on reste sur l’hydrogène) mais n’enterrez pas tout de suite la pile à combustible.

Un futur ingénieur qui aimerait travailler dedans :paf:

0 Likes

#61

[mode blagounette@2€]
Et avec du light ça marche aussi? :paf:

0 Likes

#62

Oui mais avec du sucre on peut faire de l’éthanol, qui est une technologie bcp + mature.

0 Likes

#63

Ah mais non, ah mais non, le sucre, ils comptent le faire comment, y’a la betterave Ok, mais y’a la canne à sucre surtout ! Et qui dit utilisation intensive de canne à sucre, dit baisse de la production de rhum, et ça je suis contre ! :MDR

0 Likes

#64

Pas vraiment une blague, vu que dans le light c’est du faux sucre, donc je pense que les enzymes n’apprécierait pas.

0 Likes

#65

Et sa produit combien de co² ???

Car bon ecologique , c’est comme l’ethanol , c’est un produit naturel mais sa pollu quand meme pas mal …

Puis il va falloir produire ce sucre , et qui dit production de sucre dit production agricole plus grande , et donc besoin d’encore plus d’eau …

On ce mort un peu la queue :sweet:

0 Likes

#66

Après les unités de stockage qui fonctionne avec des bactéries, voilà les batterie qui fonctionnent au sucre.

L’avenir sera biologique ! si on y fait ça correctement.

On aura un pc avec un coeur de processeur fait d’une vrai pomme (Mac se sera mis au bio). De la mémoire boosté à coup d’épine de sapin de 2 Go chacune. Des disque de stockage fait avec des chausettes sales. Une carte graphique boosté avec des écailles de poisson. Le tout piloté par une tablette de chocolat à raison de 100 watt le carré.

Les aliens dans starcraft, c’est nous en dans le futur en fait !

0 Likes

#67

heu c’était justement la blague il me semble, et la réponse donc non :lol:

Faut y songer quand même, pourquoi pas un autre processus chimique à partir d’édulcorant :smiley:

0 Likes

#68

Voilà le genre de découverte qui est mieux que la borne de rechargement de batteries sans fil … (le truc qui doit te donner un cancer à la longue j’imagine).

0 Likes

#69

Y’as aussi les trucs a rechagement solaire non ?

Ce qui serait bien aussi ce serait une sorte de système qui pompe l’energie de la graisse humaine pour alimenter la bnaterie :ane:

0 Likes

#70

J’irai pas jusqu’à dire “faire du bien”, mais peut être “amoindrir le mal”, ça oui…

Oui, ou ce qui pourrai aussi servir à diminuer la production de sucre et la pollution liée, mais ça ne va pas, la "puissante" industrie du sucre et aux aguets et veille…

+1
Peut être bien qu’en s’y intéressant un peu, M.Le Compte de Champignac n’a pas si faux…
Mais ça fait plaisir de voir une référence littéraire solide sur un forum. Comme quoi, tout ne se perds pas :ane:

Surtout avec les carottes rouges, elle sont plus sensibles aux court-circuits :paf:

La PAC ça fonctionne… aussi bien qu’un moteur thermique.
En attendant de voir ça dans nos voitures (et motos), je vous propose la Quasiturbine. Vous n’en avez jamais entendu parler?
Normal, c’est trop beau pour être commercialisé…

Il te suffit pour cela d’inventer une batterie qui s’alimente avec du Rhum, comme ça, pas de soucis, les cannes à sucres, 50% sucre à batterie & 50% Rhum à batterie :ane:

0 Likes

#71

AUCUNE modification n’est légale en france :paf:

et estimes toi heureux, en suisse tu peux même pas passer le contrôle technique si t’as pas les sièges d’origine ;p (la faute aux lobbys pétroliers qui veulent qu’on se casse le cul sans doute… :neutre: )

0 Likes

#72

Non, je ne connaissait pas et ça a l’air bien :super:
par contre, ce n’est pas si révolutionnaire que ça :smiley: ça se raproche du moteur Wankel (moteur à piston rotatif):
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Wankel

avec un piston articulé à 4 face au lieu de 3, donc ça répond aux même loi physique que tous les moteurs à explosion 4 temps (rendement théorique limité à environ 50% en fonction du taux de compression)

donc si ça ne marche pas, ce n’est pas une “conspiration”, juste un manque de courage des industriels qui se sont déjà frottés les dents au Wankel ou seul Mazda a résisté.
:slight_smile:

0 Likes

#73

Slt, tout le monde…
Je n’ai pas tout lu de ce qui a été dit précedement, mais j’ai vu pas mal d’ânneries… :slight_smile:

J’ai découvert l’existance de ce nouveau procédé il y a peu et cela m’a fortement intéressé,
j’ai donc fait des recherches…

Donc:
1- Ce n’est pas un canulard

2- Woolfy68 a raison, ce procédé n’est pas nouveau.
En effet il semble que les premiers réslultat date de 1993
si j’en croie Cette page:
en.wikipedia.org…
très intéressante pour qui comprend l’anglais…
Mais ce procédé aurait été décrit dés 1912
(c’est pas tout jeune…)

3- Le robot que Woolf68 dit avoir vu existe bien
il s’appel Chew Chew et il a été dévelopé par
l’Université de Floride du sud (the University of South Florida)
il aurait(au conditionnel) été présenté pour la première fois
en juillet 2000.
www.eng.usf.edu…

4- Je tiens a rassuré Puchiko, pas de risque de se
bruler avec du caramel… Le sucre n’est pas chauffé,
la molécule dont il est composé est cassée par les
enzymes et cette réaction produit la libération d’électrons.
Ce procéssus ce produit dans nos bouche lorsque nous nous
allimentons, notre salive contient en effet des enzymes qui
participe a la dégradation des sucres tel que l’amidon…
(amidon transformé en glucose…)

5- Mermoz69 n’a pas tout a fait tord l’orsqu’il dit que l’on pouras
brancher ces batteries sur des américain, mais pas forcement obèse…
Il semble que des recherches serait en court pour créer notament
des stimulateurs cardiaque qui utiliserait le sucre contenu dans
le sang du porteur…

6- Ces piles aux sucre ont un nom, on parle de MFC (Microbiological Fuel Cell)

7- pour les curieux il est déjà possible de s’en procurer pour faire mumuze…
www.ncbe.reading.ac.uk…

Le mot de la fin…
Cette technologie est très intéressante mais il n’en demeure pas
moins qu’il faut de l’énergie pour produire du sucre et cela prend
de la place, ceci étant dit, il faut égallement voir que le sucre ne se
trouve pas seulement dans les béterave ou la canne a sucre…
L’amidon (pomme de terre, blé, mais, carrottes, etc), la cellulose (bois, papier…)
pouront être utilisé pour produire du sucre.
Les aspects les plus négatifs a mon avis sont premièrement que le sucre devant
une source d’énergie sont prix va certainement augmenter devenant innaccéssible
aux plus pauvres, deuxièmement que se passerat il lors d’un embargo…
On reffusera de livré du sucre de peur que celui-ci serve a faire fonctionner
des matériels militaires ???
Je ne détaillerais pas tout les points négatifs car j’en voie trop…
Passont aux point positifs…^^
Il est claire que cela permettras a certains pays de disposer d’une énergie
propre, facile a produire et a transporter.
Ces piles seront moins polluantes que nos accumulateurs actuel et leur mise
en place dans des véhicules serat certainement plus simple que les piles
a combustible hydrogène/oxygène ces dernières nécessitant deux lourdes bombonnes
métallique pour contenir les gaz sous pression, sans compter les difficultées de
stokage et de transfert de tels carburants…

Enfin, c’est déjà mieux que ces saleté de panneaux solaires que l’on
nous présente comme la solution miracle…
Je ne m’étalerais pas sur le sujet, mais les panneaux solaires
ne sont pas écologiques, ils contiennent des métaux lourds et certains rare
et nécessitent d’énormes quantitées d’énergie pour être produits.
Un panneau solaire ne restituras au mieux que 30% de l’énergie nécessaire
a sa production compte tenu de leur duré de vie…

voila…

0 Likes