Communauté Clubic

Stadia, Shadow, GeForce Now : le grand dossier du cloud gaming en France

C’est un vieux rêve. Prophétisé dès le début du millénaire par quelques ingénieurs visionnaires, alors même que nos connexions Internet ne nous permettent pas de télécharger un film en moins de deux heures, même en piètre qualité. Il aura ainsi fallu près de 20 ans pour transformer ce rêve en réalité. Les acteurs se multiplient, et les infrastructures, surtout, sont prêtes : bienvenue dans le nouveau monde du jeu vidéo. Un monde 100% dématérialisé.

Pour info toute la partie LiquidSky est complétement obsolète, ils ont arrêté de fournir leur service aux particuliers et visent uniquement les entreprises pour l’instant.

C’est indiqué dès le chapô oui. Par contre, ils ne se concentrent pas exclusivement sur les entreprises. Ils développent activement un nouveau service à destination des joueurs, comme peut en témoigner le compte Twitter officiel de LiquidSky Gaming https://twitter.com/LiquidSkySoft/with_replies

Ils visent un lancement “cet été”, sans plus de précisions pour le moment.

Le cloud gaming c’est aussi la fin de certains privilèges, je ne m’étendrai pas sur le sujet mais ils peuvent prendre leur temps pour mettre tout ça en place ça me va très bien, suis vraiment pas pressé…

Si s’il te plait développe.
Le cloud gaming c’est pas un remplaçant de la console de salon, c’est plus un complément ou une alternative je pense. Personnellement je voyage beaucoup, je ne suis pas un gros gamer si c’est pas un Zelda :smiley: donc c’est parfait pour moi, je peux m’amuser où que je sois. à voir en situation réelle désormais, j’ai la beta geforce now mais pas encore testé!

C’est exactement la promesse la plus enthousiasmante de la démocratisation du cloud gaming. Tout le monde ne peut pas se permettre de dépenser entre 300 et 500€ pour une console, et 70€ pour des jeux à l’unité. Ne parlons même pas du coût que représente un PC de jeu. Un tel service rendrait la pratique du jeu vidéo bien plus accessible, et contribuerait à faire du medium un produit culturel moins “élitiste”, au sens où il ne s’agirait plus que de payer un abonnement pour avoir accès à un catalogue.

C’est indéniable que le cloud gaming ambitionne de rendre le jeu vidéo plus démocratique.

Il reste à résoudre le problème de la fracture numérique, car il faut tout de même une connexion rapide pour en profiter dans des conditions optimales.

La gestion du catalogue (si panel de jeu proposé) et l’évolution de l’infrastructure peuvent constituer un frein au développement des “petites” structures liées au gaming sur PC.

J’utilise GeForce Now et Shadow (j’écris d’ailleurs depuis Shadow là).

C’est vraiment bizarre ce gap, on se sent un peu extra-terrestre :

Allez expliquer à des gens que vous jouez sur votre Tv avec un petit boitier fanless (que ce soit Shield Tv ou Shadow Ghost) et qu’en un clique sur votre manette Xbox, vous lancez instantanément des jeux en 4K réglages quasi max (Assassin’s Creed Odyssey) sur un truc qui n’est ni une console, ni un PC, mais un truc à distance.
Allez expliquer qu’avec un minuscule boitier Shadow ghost connecté à un écran vous lancez un Windows, mais que vous récupérez votre session si vous basculez sur un ordi portable voire votre smartphone ou tablette.

Aujourd’hui ça fait parti de mon quotidien, donc pour moi c’est tout à fait normal, voire “classique”, “basique”. Etonnant de voir ce gap d’utilisation, même si somme toute probablement normal.


Pour juger et évaluer :

GeForce Now :
Négatif : Certains DLC ne sont pas compatibles (Exemple : Textures HD FF15, balo)
Positif : Tout à fond 4k fluide sur TV 60hz, pas d’Artéfact, pas d’Input Lag hormis simplement la puissance demandée par la connexion internet. Et gratuit depuis 1 an.

Shadow :
Négatif :

  1. Pas fait pour le multi compétitif : Input lag clavier, souris, limité à 50hz ou 60hz selon votre écran (50hz pour mon X34p 120hz ça craint) en 4K (Apparemment 144hz pour certains écrans full hd mais dépend de la compatibilité de Shadow avec votre écran 144hz).
  2. 256 go de stockage, faut donner quelques euros de plus pour avoir 1 to (j’ai pas fait, et en plus ils en ont quasiment jamais du stockage additionnel).
  3. Démarrage lent, faut passer par plusieurs interfaces, votre PC en ssd ou tablette ou smarphone démarrent plus vite.
    Positif :
  4. Nickel pour du jeu solo (faut quand même une bonne connexion, normal), pour bosser.

En gros :
Shadow me sert au quotidien et a remplacé mon ordi (J’ai plus d’ordi, plus aucune utilité vu Shadow). Shadow me sert, outre bosser (ce qui n’est pas rien quand même !), pour des jeux orientés PC (selon moi) type jeux de gestions (Civilization, FrostPunk, Anno, etc) et je l’avoue type Apex, Unreal Tournament (mais avec l’input lag souris, finit d’être un as du Aim, clairement).
GeForce Now me sert pour… Tous les autres jeux qui peuvent se faire tranquille à la manette sur la TV en 4K quasi 60 fps !

Le “développe stp” était pour [PierreKaiL] qui ne veut pas s’étendre sur le sujet et reste vague :smiley:

Quand je lis “réinvestir chaque année dans du matériel plus performant pour suivre les évolutions des moteurs graphiques.” je me dis clairement que la personne qui pond cette article n’est pas vraiment au courant qu’une carte graphique ne ce change pas tous les ans.

Par contre ce qui est vrai “… la promesse du cloud gaming se pose comme la solution idéale pour les joueurs occasionnels. Ceux là même qui ne sont intéressés que par une poignée de titres tous les ans”

On peut clairement résumer que ces solutions pour l’instant ne changeront pas les habitudes des gamers mais belle et bien celle du mec qui joue vraiment pas beaucoup voir même jamais, et qui dépensera 400 balles par an pour jouer à 3 ou 4 jeux triple AAA qu’on lui aura proposé à coup de gros trailer pour le hyper.

Parce que y’a un truc qu’on ne sait pas, c’est qu’est ce que ces futurs plateformes vont réellement proposer comme jeu ? pour combien ? Si c’est pour avoir les jeux les plus populaires, et donc souvent ceux des gros studios qui ont les moyens, je ne vois pas comment le CloudGaming va laisser la chance aux indépendants d’investir ces plateformes.

C’est une technologie prometteuse pour plein de chose, mais aussi très dangereuse.

Dans les défauts, vous oubliez la pollution et la consommation, déjà cité dans un de vos propres articles : https://www.clubic.com/mag/jeux-video/actualite-860250-cloud-gaming-doubler-consommation-electrique-joueur.html

1 J'aime

Shadow PC a récemment baissé son prix d’entrée à seulement 13€ / mois, l’article doit en tenir compte, sinon la comparaison avec les autres services n’a pas de sens. Shadow possèdent aussi des offres plus haut de gamme, et plus cher. Personnellement je vais rester avec l’offre à 13€, qui me suffit bien. De plus, le combo de Shadow avec Steam fonctionne à merveille, je préfère cela à un environnement fermé du type Stadia.

Le service est vraiment très mature, je n’ai quasiment jamais rencontré de problèmes.

Autre avantage, Shadow est une machine virtuelle windows 10, je m’en sers au travail, cela me permet d’avoir accès à mes fichiers, et de m’affranchir des règles fixées par le département IT. Enfin, je m’en sers à la maison sur un pc portable un peu faiblard, même pour de la bureautique. L’application ne consomme peu de ressources, le ventilateur du portable ne se met jamais en route, et les performances de la machine virtuelles excellentes. Bravo à Shadow!

1 J'aime

D’accord avec toi. La console ou le PC à la maison ne consomme rien lorsqu’ils sont éteints. Les datacentres tournent 100% du temps et l’impact écologique est juste énorme.
Aujourd’hui, on va même faire ch… les poissons en stockant des modules data center au fond de la mer.

Il serait intéressant de remettre à jour les prix des offres quand vous repostez un ancien article. J’ai testé l’offre shadow il y a quelques mois et ne l’ai pas conservée en raison du prix proposé à l époque que je trouvais execif mais pour une technologie tout de même impressionnante. Shadow propose depuis plusieurs semaines en precommande l offre de base à 12.90 pour fevrirer 2020 et non 24.90 . Je trouve que cela change sensiblement la donne et supprime un point noir de votre article. Je suis en revanche d’accord avec vous sur le stockage qui reste insuffisant encore aujourd’hui pour l’offre basique à 256 go.

L’article n’est effectivement pas à jour pour shadow.
Je teste leur prochaine version (a sortir en février 2020) pour 40€ avec un équivalent Titan RTX, et franchement c’est pas mal du tout. On arrive à de très belles performances pour un prix qui reste encore acceptable. A noter qu’une version intermédiaire (équivalent 2080 RTX) a 25€/mois sortira. J’espère le tester bientôt

Jme suis pris celui là (25€/mois), j’espère vraiment que l’input lag ne sera pas un frein pour moi.

Je trouve que Shadow n’a pas sa place dans ce comparatif parce qu’elle ne fournit que la machine les jeux restent à ta charge contrairement aux autres

Shadow n’est pas un service de CloudGaming.

Non c’est du Cloud computing, qui peut le plus peut le moins, mais c’est vrai que le service n’est pas le même.
Un peut hors sujet : Y a t’il des solutions pour utiliser son propre ordinateur en Cloud ?

Comme stadia donc !?