Communauté Clubic

Spectrum sharing : la "fausse 5G" s'invite au bal, les opérateurs vont-ils danser la valse des économies?

Pour couvrir en un temps record la France en 5G, sans avoir besoin de trop investir, les opérateurs pourraient se tourner vers le DSS, qui n’offre pas de , mais un compromis entre la quatrième et la cinquième génération de réseau mobile.

Je sais pas pourquoi mais je sens bien SFR en maitre dans ce domaine.

7 J'aimes

Les forfaits auront, n’en doutons pas, un gout reel de 5G. Sans compter tous les nouveaux terminaux compatibles 5g au prix gonfles. Un terminal 4g ferait-il l’affaire pour ce DSS?

‹ À mon avis, c’est le seul moyen économiquement viable pour faire de la 5G », explique-t-il dans des propos rapportés par Les Echos. ›

Ok, donc la revolution que les operateurs promettent a coups de bourrage de crane, leur vision edulcoree du futur rendu possible grace a la ‹ vraie › 5G (objets super connectes, traffic routier completement autonome), se serait faite a pertes? Que d’altruisme. Et au final, tout ce que leur 5g permettra sera de gagner 5 minutes sur le telechargement du dernier film Netflix.

1 J'aime

Quand on voit les autres pays, et qu’en France les opérateurs pleurent à chaudes larmes pour 2.2 malheureux milliards cumulés (alors qu’ils reçoivent encore 9 petits milliards pour la location de la boucle locale, pour certains…), ça me dégoute. S’il n’y avait pas la concurrence et l’avancée technologique, ils seraient encore là à nous fourguer du GSM et GPRS à 5Mo/mois pour 40€, histoire de rentabiliser leurs infrastructures.

Pour info:

  • Bénéfice net d’Orange en 2018: 5.3 milliards d’euros
  • Bénéfice net d’Altice en 2018: 1.7 milliards d’euros
  • Bénéfice net de BT en 2018: 1.5 milliards d’euros
  • Bénéfice net d’Iliad en 2018: 0.7 milliards d’euros

Ensemble, ils ne peuvent pas trouver 2.2 milliards ? Amortis sur, au moins, 5 ans (soit 440 millions par an ?)

1 J'aime

« pourraient ». Cette article émet seulement une supposition, pas une vérité.

J’allais le dire

ça sent l’enfumage ^^
eux ils font un update firmware et toi tu changes de mobile ^^

2 J'aimes

C’est comme ça qu’ils vont arriver à vendre des forfaits chers en 5G : en cannibalisant le débit de la 4G ! On a déjà vu le débit 3G devenir ridicule voir inutilisable dans certains pays avec l’arrivée de la 4G…

S’il y avait une bonne couverture 4G déjà ce serait pas si mal. Je doute que la 5G apporte une solution à ceux qui ne sont pas couverts par la 4G ou la fibre actuellement. Donc pas très grave si c’est pas de la vraie 5G. Je pense préférable d’améliorer l’existant et d’avoir un tarif bas.

Quel est l’intérêt de la 5G par rapport à la 4G ? Non parce qu’on nous rabache toujours les mêmes arguments depuis la 3G (streaming etc). Là où je capte la 4G (voire 4G+) je peux écouter de la musique en streaming, voir des vidéos en 1080, jouer en ligne et j’en passe. Quel serait l’intérêt pour le consommateur ? Ils ne pourraient pas continuer à investir dans la 4G avant de passer à la gen. suivante ?

Perso, la 4G me va bien. Je voudrais juste ne pas payer plus cher pour des entreprises privées qui ont elles besoin de débits importants, qu’elles se débrouillent sans moi. Et connecter l’éclairage de mes chiottes ou le contenu de mon frigo… En plus on annonce déjà la 6G, pourquoi ne pas faire l’impasse et passer directement au stade suivant ?

En gros c’est juste de la 4G débridée…

La 5G a un débit si rapide que tu peux partager (en gros) ta connexion avec tout ton quartier sans avoir de lag.

Exemple:
Si la 4G permet de prendre 10Go en 1 minutes
La 5G le fait en 5 secondes.

La 6G est à l’étude, faudra peut être attendre 5-8 ans pour qu’elle arrive en phase de test.
Puis au lieu de continuer à investir sur la 4G, c’est bien plus logique de passer à la 5G.

5G est un standard, 5G NR : https://en.wikipedia.org/wiki/5G_NR

5G est fréquences attribuées : <6 GHz et, peut-être, 24-100GHz

Il est donc :
une 5G soft, usant de ce nouveau protocole sur un réseau, le LTE 4G par exemple,
et une 5G hard sur nouveau réseau 5G à créer, antennes et terminaux.

Les hautes fréquences ne vont pas loin, un rien les arrête, font de la 5G un réseau très local.
Le marché des opérateurs est celui des téléphones mobiles, réseau vaste, non local ;
le réseau 5G est celui des échanges entre objets locaux, les clients pour ce type de réseau n’existent pas encore, ce sera celui des objets intelligents, voitures autonomes frigos gestionnaires.

Mais il faut vendre, tout de suite. Un logo, non un produit…

bah on roule le client ds la farine …on appelle ça du non standalone 5G…en fait on change juste les debit au niveau de l antenne et on affiche un logo 5G sur le mobile en réalité l infra va passer par le core network 4G LTE…c est donc pas pr demain l appel E2E en 5G…ya rien de prêt sur le coeur de réseaux, c est encore a l etat de POC en France lol