Sony va exploiter le 'LongRun2' de Transmeta

Alors que Transmeta a annoncé hier l’arrêt de la production de ses processeurs (voir cette nouvelle), on apprend aujourd’hui que la firme, qui a décidé de vendre ses technologies sous forme de licences, a signé un accord important avec Sony.

Sony pourra ainsi exploiter la technologie LongRun2 dans certains de ses semi-conducteurs. Cette technologie permet de réaliser des économies d’énergie en “désactivant” certains transistors lorsque certaines fonctions d’un processeur ne sont pas utilisées. En échange, Sony versera un contribution financière sous forme de royalties à Transmeta.

NEC et Fujitsu devraient également exploiter cette technologie. NEC prévoit d’introduire son premier produit tirant profit du LongRun2 d’ici la fin de l’année. Certaines rumeurs indiquent que le LongRun2 pourrait être utilisé dans la prochaine console (la Playstation 3 ?) de Sony mais cela n’a pas été confirmé.

Lire cette news sur le site

Certaines rumeurs indiquent que le LongRun2 pourrait être utilisé dans la prochaine console (la Playstation 3 ?) de Sony mais cela n’a pas été confirmé.

Ça me surprend, étant donné qu’IBM (qui est selon les rumeurs le fabricant de la puce destinées à la PS3), dispose déjà sur sa gamme PowerPC de technologies permettant de désactiver certaines parties du processeur.

Si les rumeurs qui circulent sur internet sont vraies, i.e., le cell “hardware” serait constitué d’une unité [PU] basée sur un POWER4 (ou dérivé->G5) ou POWER5 et de 8 APU avec chacune sa mémoire locale, on est dans un tout autre problème… Je ne vois rien d’incohérent

Je crois plutôt à son utilisation dans une nouvelle version de la PSP, pour économiser des batteries (et atteindre le niveau de la Nintendo DS). Ca serait bien plus logique…

Peut-être aussi que cette technologie sera utilisée par sony pour d’autres processeurs que le CPU lui-même.

QQN as des images non fake bien sur de la PS3 SVP merci ainsi que ses futures caracteristiques lol ':slight_smile:

MERCIIIIII

j’espère juste que ces “royalties” iront dans la poche des gens qui ont perdu leur job à l’arret de la production des cpu…
enfin là je rêve je crois… :slight_smile:

Le seul reel probleme, c’est que le cell est theoriquement en phase de sample, donc si le longrun y est integre, l’accord a ete signe y a super longtemps …

Ce que Franck dit, c’est que si IBM possede deja la techno, pq sony prendrait une license pour la meme techno pour le cell ? Je pense aussi que ce sera plutot pour la PSP car les fonctions de Transmeta ont une petite influence sur les perfs il me semble, ce qui l’oriente plus vers le marche des consoles portables …

Sinon pour ceux qui cherchent des infos sur le Cell et qui aiment lire l’anglais voila le lien vers le depot de brevet[/url] ainsi que le lien vers le site d’un anglais qui a decortique le [url=http://www.blachford.info/computer/Cells/Cell0.html]Cell

Tu oublies Toshiba :slight_smile:

Le Cell est finance par Sony ( R&D d’environs 900 millions de dollars ).
D’apres une idee de Sony/Ibm et Toshiba melangeant tous les trois leur savoir faire technologique ( mais d’apres le brevet , sony aurait ete le seul a concevoir l’architechture de ce proc sur le papier s’appuyant des technos deja existante chez IBM/Toshiba ), mais le cpu est produit par IBM/Toshiba ( tous deux etant fondeur ).

Apres l’utilisation du longrun2 ne sera peut etre pas utilise mais bon l’avoir pourra leur eviter une violation de brevet ou quelque chose dans le genre.

En tout cas Sony a un avenir prospere etant les proprio de cette techno.
Les royaltises vont faire mal.
Surtout quand on sait que la xbox2 risque d’embarquer un cell.

Theoriquement la date de la presentation annoncee de la ps3 aura lieu durant l’E3 2005.

A l’heure actuelle toutes les images que tu peux voir de la ps3 sont des fakes.

Personne ne connait vraiment l’avancement du produit, il se peut ( si la date est respectee ) qu’ils aient meme deja un prototype entre les mains pret a etre monte.

Apres il se peut qu’ils nous montrent juste une carcasse sans demonstration technologique, mais bon, l’avenir proche nous le dira.