Que pensez-vous du protocole Robert pour le traçage numérique?

A quelques heures de la conférence de presse d’Edouard Philippe et Olivier Véran, les débats continuent sur le bien-fondé du traçage numérique dans la lutte contre le Coronavirus. Du côté de la recherche, les scientifiques allemands et français avancent et viennent de publier samedi 18 avril leur proposition technique concernant ce système.

1 J'aime

Et les détails de l’ami Robert sont sur Github également :

https://github.com/ROBERT-proximity-tracing/documents/blob/master/ROBERT-summary-FR.pdf

Bonne soirée :wink:

1 J'aime

Merci @AlexLex14 :ok_hand:

1 J'aime

Un citoyen diagnostiqué positif est censé se mettre en quarantaine et ne plus sortir jusqu’à guérison. L’idée c’est de revenir dans les jours précédents et de retrouver ceux que la personne a pu croiser pendant l’incubation du virus, période pendant laquelle elle a pu être contagieuse sans le savoir.
Je suis perplexe sur l’efficacité du système et sur les nombreux faux-positifs qui risquent d’être signalés, ne serait-ce que par précaution. Si à chaque cas de suspicion on doit se mettre deux semaines en quarantaine… Ou alors il faut coupler ça avec des tests disponibles facilement et en grande quantité, ce qui serait sans doute la meilleure solution pour accompagner ce type d’application.

1 J'aime

Je profite de votre réponse pleine de bon sens pour inciter tout le monde à regarder cette vidéo sur nos modes de vie et les pandémies. C’est vraiment très instructif :

Une bonne appli pour le covid, mais un peu moins lorsque son utilisation sera étendue à d’autres libertés, commerces, meetings, habitudes.
Robert c’est drôle comme nom, mais cette appli est developpé en Chine depuis un bon moment, voir déja testée dans certaines villes.

2 J'aime

on est qu’à 6 poignée de main du vatican. Ce proverbe exprime tout a fait ma pensé sur ce protocole. Au vue du nombre de cas, il est peu probable de ne pas avoir croiser une personne porteuse. On va tous très rapidement devenir des personnes « a risques » selon le protocole ROBERT.

1 J'aime

« Aucun d’entre eux ne pourra savoir où se trouvait Alice. »

Et si Oscar active le GPS sur son téléphone lorsqu’il enregistre les pseudos et les nombres aléatoires? Il sera en mesure de déterminer ou se trouvait Alice non?

@fred1968 Tu es surtout totalement hors sujet.
Lis le titre de l’article, merci.

ca marchera pas de toute facons
cf dans jurassic park Ian Malcolm est un mathématicien spécialiste de la théorie du chaos.
cf le principe, d’incertitude de Heisenberg

la propagation vie et mort et des épidémies c est des théories mathematiques pas de la medecine

exemple en chine ils ont fait porter des masques et confiné est ce que ca a empeché le virus de partir à la conquête du monde reponse niet

argent et temps gaspillé pour rien

Sauf que le principe d’incertitude d’Heisenberg n’a rien a voir là-dedans, cela concerne la physique quantique, pas la propagation d’une épidémie.

Quand au confinement en Chine, il me semble bien que ledit confinement avait été mis en place alors même que Covid 19 s’était déjà « exporté » (oui, bon, j’ai la flemme d’aller chercher des articles et de vérifier la temporalité 19022607171932975 ).

1 J'aime

Ce qui est sur c’est qu’il faut tenter de contrôler, autant que possible, les chaines de contamination et pas sur que le suivi « à la mano » observé en phase 1 de l’épidémie en France ait vraiment fait ses preuves… au moins il y aura des personnes qui le feront et cela facilitera (un peu) le travail des autorités sanitaires pour le suivi. Ma plus grosse crainte est finalement l’évaluation des risques pour éviter les faux positifs, qui pourraient décourager beaucoup de monde…

l’univers est géré par le hasard une épidémie c est inclus dans l univers car c est un phénomène physique comme un autre ( que l on peut modéliser par des maths)donc c est aussi du hasard
ben oui il y a un SI
si les chinois avaient fait ca …et Si ma tante en avait … mais il y aura toujours un SI quoique tu fasses
dieu joue au dé même si ca plaisait pas a einstein

Ben si.
Dans la mesure où là on parle d’une application de tracking étatique et non un traçage pour la pub d’une plateforme.

Tracer les futurs supposés malades veut dire que le super infecteur ait subit le test , un coup d’épée dans l’eau quasiment impossible puisqu’on ne peut pas être contrôlé sans rien avoir de raison valable.
On a tous dans la vie quelqu’un qui a connu quelqu’un,
La mon fils à 3 potes malades sans plus dont un a occis sa tante, le fils n’a rien du tout, comment aller à l’hôpital et éxiger un test?
De toute façon, je ne le ferais jamais sans que ça soit anonyme, ça ne regarde que moi, quand à mon comportement, à moins de me sentir agressé (contrôle intempestif par exemple ou l’émotion fait perdre ses moyens) à aucun moment je mettrais les autres en danger, déjà d’origine la foule du samedi à l’hyper me révulse , ne plus y aller bonne excuse!
Par contre si j’ai eu comme on dit une primo infection peut être je me proposerais comme bénévole, soit dire à la vie ou au bon dieu merci de m’avoir épargné.

On peut inventer tous les systèmes du monde pour alerter quelqu’un qu’il a été en contact avec une personne contaminée, mais s’il ne peut pas se faire tester rapidement et doit attendre d’avoir des symptômes, c’est une application inutile !
Or, en France, c’est toujours la galère pour obtenir la possibilité de faire un test, même les médecins le demandant pour un de leurs patients, mettent plusieurs jours à l’obtenir (ex. familial vécu).
Si on ne peut pas se faire tester rapidement sur la simple présentation de l’alerte, rapidement tout le monde va abandonner cette application inutile !
Détail technique, je ne comprends pas l’utilité que le téléphone de la personne contaminée transmette les Id des personnes rencontrées au serveur central ?
Il suffit de transmettre son propre Id, avec la période probable où l’utilisateur était contagieux.
Normalement, si le téléphone A a enregistré l’Id du téléphone B, l’inverse est vrai.
Donc chaque application a juste à récupérer de temps en temps la liste des Id/Périodes sur le serveur et à faire la comparaison en local avec les Id rencontrés dans chaque période.

1 J'aime

On va éviter aussi les appeaux de type « Gilets Jaunes », parce qu’à chaque fois ça tourne au vinaigre …

Et de manière générale, du calme sur le hors sujet.

Les contrôles seront facilités dans les prochains mois/semaines, si l’on en croit les autorités. Le but est que d’ici peu, tu puisses te faire tester au moindre symptôme (ex : « banale » fièvre).

Et si on se projette sur l’appli’ StopCovid, celle-ci ne sera pas dispo aussi avant plusieurs semaines.

Le sujet est d’actualité, mais concerne notre futur proche, ce n’est pas encore pour tout de suite.

Et pouquoi pas le protocol DP-3T, expliqué ici https://framablog.org/2020/04/12/une-appli-de-tracage-du-covid-9-qui-echappe-a-big-brother/ me.

Qui permet entre autre de savoir qu’Alice à croisé Bernard et le temps d’exposition.

Bonjour,
Sauf erreur de ma part, je n’ai pas vu les mots « code source » dans vos échanges…
Où est le code source de cette application qui nous permettra de vérifier son respect de l’intimité de chacune et chacun ?
Pourquoi ne pas étendre le développement de cette application par du code open source de façon universel (genre Linux) afin d’en garantir le respect des individus par tous et pour tous !?

1 J'aime