Communauté Clubic

Peugeot e-2008 : les prix, finitions et équipements révélés par la marque au lion

Peugeot a levé le voile sur les quatre finitions qui composeront l’offre de son SUV e-2008, non sans préciser leur prix respectif. Spoil : en cas d’achat, la carte bleue chauffera.

1 J'aime

WOOOOOOOW
Les prix piquent SEVERENT !!!

2 J'aimes

D’autant plus que pour le même prix on a la. Model 3 standard avec plus d’éléments de sécurités.
Et pour 49000€ il y a le même modèle avec Autopilot.

Le prix…cette blague !!!

1 J'aime

sans moi adieu

49000€ = 38000€ ??? …pour une tesla, la chose sans tableau de bord.
Non merci, si je devais rouler avec un fer à repasser, ce serait Peugeot.

Mais à ce prix, Le problème ne se pose même pas: une 308 diesel à 30000€ ( je ne roule quasiment jamais en ville ) rempli tous mes besoins.

L’électricité est-elle moins ou plus chère que le litre d’essence ?

Si moins, combien de km à parcourir avant de rentrer dans ses frais ?

Bonne question…réponse : ça dépend des pays ^^

Par exemple, l’essence est moins chère en Belgique qu’en France, mais le prix du kW/h y est beaucoup plus élevé, il y a donc tout un calcul à faire en intégrant de nombreux paramètres, pour savoir si un VE sera ou non plus coûteux à l’usage qu’un VT

Vu le prix de la 2008 électrique, j’ai bien peur que, même avec de l’électricité bon marché, ce ne soit jamais rentable (sauf écologiquement)

Pour faire simple en France, avec l’électricité à domicile uniquement à 0,15€/kwh, cela donne en moyenne:
Voiture électrique 2,5€/100 kms
Diesel : 8€/100 kms
Essence 10€/100 kms

Ne surtout pas faire de charge payante ( station service autoroute par exemple) , auquel cas, la rentabilité devient nulle.

Plus qu’a faire tes comptes.

2 autres paramètres quand même :

  • le prix des révisions (en théorie, moins chères pour l’électrique, en pratique, c’est moins sûr…)
  • le prix de revente dans 5 ans ou 10 ans (euh ? Une boule de cristal ?)

La comparaison ne peut se faire qu’à équipement plus ou moins équivalent, donc avec la GT line à 43000€… Modèle avec une autonomie largement inférieure :innocent:

Si tu préfères l’ergonomie d’un blackberry à celle d’un iPhone/Android etffaire joujou avec un tableau de bord digne du 19ème siècle c’est ton droit :grin:

je déteste les commandes à bouton unique multifonction…
alors commander toutes les fonctions d’une caisse depuis une tablette, c’est vraiment pas pour moi.
je préfère largement, un bouton par fonction (beaucoup moins distrayant)

Réponse : Très beaucoup beaucoup.
une voiture thermique de bon niveau coûte 25 000 euros.
Elle consomme 7 litres au 100 km : soit 11 euros au 100 km
une VE consomme 15 kw/h au 100 soit 2,50 euros au 100 km
Différence : 8, 50 euros au 100 d’économie
85 € pour 1000 km
850 € pour 10 000 km
8 500 € pour 100 000 km
soit au total 150 000 km pour amortir la différence de 12 000 euros si on prend la e-2008 1er prix.
Mais il faut prendre en compte les économies de vidange, d’entretien, de révision, etc.
Ca reste Intéressant pour les gros rouleurs

Je roule en Audi Q2 essence finition sport a moins de 30000€ avant réduction (oui c est possible) avec qcqs options. Conso moyenne sur 10000 km 6 l/100 donc faut vraiment rouler fortement en péri-urbain et urbain pour descendre chez Peugeot.

C’est ce calcul qui personnellement me chiffonne un peu ^^

Si un VT moderne consomme disons 6 litres en ville, sa conso baisse sur autoroute à 5,5 L ou même 5 L et son autonomie augmente…or pour un VE c’est l’inverse, on n’aura pas du tout la même consommation en ville et sur autoroute à vitesse maximum autorisée et l’autonomie baissera fortement dans le second cas, donc des recharges plus fréquentes et un coût plus élevé

Au final, il me paraît donc plus difficile de calculer le coût théorique réel d’utilisation d’un VE, en pratique il peut varier beaucoup, une conso de 15 kW/h n’étant pas une constante fiable s’appliquant à tous les modèles et dans tous les cas de figure neutre

Pour beaucoup en ville, il n’y aura pas que le véhicule et sa conso. Il y aura faire poser une ligne électrique spéciale et l’abonnement qui va avec, pas donné si on veut faire le plein en moins de 48h… Et cela même si on ne s’en sert pas !
Pour l’entretien, il sera forcément plus important sur les pneus, freins, amortiseurs etc de part le poids. Pas sur que le différence soit grande…
Et enfin, the cherish on the cake, prier pour ne pas avoir de problème de batteries, une réparation à… disons 20000E. L’entretien du moteur est inférieur mais celui du réservoir peut être astronomique contre quasi nul sur les thermiques.
Bref, vu les pix, c’est uniquement pour les classes moyennes supérieures croyant que le VE est une solution. En même temps quand on voit les ventes de tel à 1000E, le marché potentiel est à disons 5%.
J’attendrais la 4ème génération en espérant une révolution dans les batteries et la génération d’électricité. Pour l’instant, l’amélioration est au mieux anecdotique.

C’est beau de jouer à se faire peur, mais dans la réalité c’est prouvé que les batteries sont très fiables et au pire, elles lâchent généralement avant la fin de la (longue) période de garantie.

En revanche les casses moteurs ou autres éléments vitaux sont beaucoup plus fréquentes sur les thermiques.

Ensuite, en ce qui concerne les pneus c’est une idée reçue de plus qui est fausse.

Mikko Liukkula, directeur du développement de Nokian Tyres, tient à souligner que cette idée reçue concernant les pneus pour véhicules électriques est erronée : « Bien que les véhicules électriques aient beaucoup de puissance et de couple, ils ne sont pas particulièrement exigeants sur les pneus – en réalité, c’est le contraire qui est vrai. »

« Les pneus d’une voiture électrique moderne s’usent beaucoup plus lentement que ceux d’une voiture équipée d’un moteur traditionnel. Ceci est dû à un bon contrôle de la traction. Les systèmes d’aide à la conduite réduisent le glissement en utilisant le réglage rapide de la puissance du moteur électrique. Ce système est beaucoup plus rapide que dans les véhicules à moteur à combustion interne, où il repose sur le freinage et la limitation du régime moteur », certifie Mikko Liukkula.