P2P: des artistes demandent l'arrêt des poursuites

[pub]]Après les internautes, certaines associations de consommateurs et certains syndicats d’artistes, c’est les artistes eux-mêmes qui se mobilisent et demandent l’arrêt des poursuites judiciaires en France contre les utilisateurs des réseaux d’échanges de fichiers Peer To Peer.

Ainsi, 70 artistes et personnalités dont Manu Chao, Mickey 3D, Dominique A, Benabar, Ariel Wizman, Jean-Louis Aubert ou Segolène Royal ont décidé de signer la pétition “Libérez la musique” lancée dans le Nouvel Observateur. Elle demande l’arrêt des poursuites contre les internautes qui utilisent le P2P pour télécharger de la musique sur Internet sur ces réseaux (la liste complète des personnalités, peut être consultée ici).

Le texte signé par ces personnalités indique “Comme 8 millions de Français au moins, nous avons nous aussi téléchargé un jour de la musique en ligne et sommes donc des délinquants en puissance. Nous demandons l’arrêt de ces poursuites absurdes”. Le texte demande également “l’ouverture d’un large débat public impliquant le gouvernement, tous les acteurs de l’industrie musicale, tous les artistes, afin de parvenir à une meilleure défense du droit d’auteur, mais aussi les consommateurs, afin de trouver ensemble des réponses équitables et surtout adaptées à notre époque”.

Toutefois, comme nous le fait remarquer notre confrère de Silicon, on peut déceler quelques contradictions à travers ce texte. En effet, on retrouve dans les signataires l’animateur Ariel Wizman qui avait déjà prêté sa voix à une campagne de sensibilisation contre le téléchargement illégal lancé en décembre par le ministère de l’Industrie. Ce message antipiratage qui est présent dans des “fichiers leurres” a été distribué en masse sur les réseaux d’échanges P2P.

On peut également souligner que ce texte voit le jour quelques semaines après le lancement d’une campagne publicitaire qui faisait la promotion des plateformes légales. Campagne dans laquelle figurait des artistes… qui étaient parfois introuvables sur ces services légaux !

Le premier jugement en France concernant cette nouvelle vague de plaintes contre les internautes a été rendu aujourd’hui : l’internaute visé devra payer une amende de 3000 euros avec sursis. Il devra également verser à titre de dommages et intérêt un total de 10 000 euros à la SACEM et à la SCPP. Le condamné devra aussi payer 2 400 euros de frais de procédure et publier à ses frais la décision dans deux journaux, Libération et Le Parisien.

Lire cette news sur le site

Le texte signé par ces personnalités indique "Comme 8 millions de Français au moins, nous avons nous aussi téléchargé un jour de la musique en ligne et sommes donc des délinquants en puissance. Nous demandons l’arrêt de ces poursuites absurde

C’est pas parce que tout le monde le fait que c’est moins illégal. :confused:

Pour l’ouverture du débat, ça fait longtemps que ça aurait du être fait. Pour l’instant c’est plus en combat de coq entre les “majors” et les “pirates” qu’un vrai débat, car personne n’est capable d’écouter froidement les arguments de l’autre. Tout le monde s’accuse de menteur, c’est pas gagné.

Et alors ? On ne peut pas être contre l’utilisation du P2P pour le piratage et contre ces poursuites stupides ?
Evidemment pour les personnes un peu binaires, ça doit être choquant :pfff:

Non, mais c’est parce que tout le monde va à l’encontre d’une loi qu’il faut se poser la question de son à propos :smiley:

+1 [:______]

+1

+1

arreter les poursuites +1 mais dire que le P2P c bien je crois pas

la notion de “tout le monde” n’est pas la même pour tous :stuck_out_tongue:

ce qui est bien dans tout ça, c’est que toutes ces histoires vont peut être permettre de lancer une vrai reflexion sur le sujet, allant plus loin que “les majors c’est Satan” ou “les utilisateurs de P2P sont de dangereux terroristes” …

Nan le p2p c’ets pas bien, je suis d’accord mais comme il es dit:
<<Comme 8 millions de Français au moins, nous avons nous aussi téléchargé un jour de la musique en ligne et sommes donc des délinquants en puissance>>

On s’en sert tous quaziement aujourd’hui de ce genre de reseau.
Je pense que si ce qui est dit ici va jusqu’a sont terme, alors on aura fait un grand pas dans l’evolution et peut etre veront nous les moyen illegaux reculé.

Les réseaux p2p sont tellement fliqués(cf Science et vie micro de ce mois).Que je préfère plus télécharger.

en meme temps, svm, ils aiment bien faire peur a leurs lecteurs et sombrer dans la parano (je suis abonne chez eux depuis plusieurs annees, et c est de pire en pire)

Doit pas y avoir Pagny dans le lot :smiley:

nan, lui c’est seulement les impôts…

moi perso depuis leurs politique de réprésion je boycot tout achat de musique,je pense pas étre un cas isolé n’est-ce pas :slight_smile:

Pagny, pour lui ce sont des co**ard les pirates(perso, il devrais se regarder avant de parler)

ba quand yaura les soldes sur la musique … on acheterai peu etre plus
et quand on pourra acheter un morceau et ne plus avoir a le racheter …
P2P privé c autorisé :D??? a des membres de la famille par exemple

C’est clair qu’avec des artistes du genre “Le peuple de l’herbe” et José Bové ils vont avoir du poids dans la balance !

Bové va peux etre faire exploser les maison de disque apres les Mc do. [:shaitan]

ben moi c’est l’inverse : j’achete la musique et je ne telecharge plus.