Forum de discussion

Niveau Ingénieur mais aucun diplome que faire ?

#16

J’ai enlevé l’url de votre site qui peut néanmoins apparaitre en signature.

0 Likes

#17

Pour toutes les personnes ayant des acquis et pas de diplomes, faites un VAE (demande à l’ANPE ou Mission Locale pour les jeunes, ou directement à une chambre du commerce/des métiers).

Ca vous donne un diplome à la hauteur de vos connaissances par de simples tests, ça change une vie je vous assure…

0 Likes

#18

Salut daveted,

Un ingénieur n’est pas qu’un technicien, c’est aussi un manager d’hommes ayant chacun leur mission au sein de l’entreprise.

Connais-tu "Monster" le plus gros cabinet de recrutement au monde.
Il a une représentation en france; tape sur google: monster france, ou va voir là:
http://www.monster.fr/
Gis

0 Likes

#19

En effet je penses que ton profil est celui d’un technicien et non d’un ingénieur, ce qui n’a rien à voir!
Un ingénieur possède des capacités en gestion humaine mais aussi d’entreprise en plus de ses capacités dans de nombreux secteurs de l’informatique (programmation, réseau, système d’information, base de données, système d’exploitation, …).
Un technicien lui est plus proche du materiel.
Pour le moment je penses que tu es juste un bidouilleur, qui a appris sur le tas devant sa machine, tu n’a aucune formation théorique.
Je suis désolé de te dire ça mais le niveau d’ingénieur, faudra bosser un peu plus (et différemment)…

0 Likes

#20

Houla, rien qu’en lisant le titre, je sens que les intégristes vont encore débarquer et mettre à mal le malheureux qui à osé dire cà. :confused:

0 Likes

#21

Non mieux vaut pas.
A la rigueur, essaye quelques certifications, c’est plus rapide à passer qu’un diplôme et c’est surtout plus orienté informatique, en plus tu peux même te spécialiser dans certains branches (avantages sur ceux qui ont un diplôme généraliste).

Sinon, mais faut pouvoir et oser (mais je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée si tu as une famille à nourrir, c’est plus hasardeux), lance-toi à ton propre compte, un prestataire est souvent mieux percu qu’en employé pour pourtant exactement le même boulot, mais là ils demandent plus des exemples d’anciennes reálisations, ils s’en tapent mais alors complétement du diplôme que tu pourrais avoir.

Mais oui essaye de bien détailler tous les programmes ou notions que tu connais bien sur ton CV car dans ton cas, c’est surtout à l’interview que ca va se jouer, donc peut-etre au début, prends pour cible plutôt une très petite entreprise, il y a plus de chances que peu de monde vienne.

Si le patron à moins de 25-30, tu peux lui glisser vers la fin de l’interview s’il est plutot sympa, mais évite sinon, y’a des boulets qui vont paniquer “boohoo le pirate”.

(j’aime bien être une exception oui :ane:)

Mais non au contraire, il est fier d’avoir été reconnu pour ce qu’il sait faire. (rahlala ces francais :lol: )

0 Likes

#22

C’est pour ca que dans les bonnes boites, ils font passer un test pratique (programme ca, trouve pourquoi l’ip ne peut pas etre assignee et résout-le, un truc du genre), du coup il prenne le plus compétent, mais en France, petit pays qui vit hors du temps et des reálités parfois, on préfère le gars au diplome, meme si ce sera un vrai boulet après.

PS: salut blackvoice :whistle:

0 Likes

#23

smlamy, n’oublie pas non plus qu’on fait un diplome different a sup que dans les autres ecoles d’ingénieur, je t’assure c’est largement moins poussé dans les autres lol. Y’en a pas mail qui font vb, perl, c++, unix et c’est mar.

Au fait, que je sache, Hatton aussi est en grande partie autodidacte :ane:

0 Likes

#24

Un jeune blanc-bec qui debarque de son école qui va manager une équipe, la bonne blague :lol: Faut qu’il acquière le respect de ses sous-fifres avant de pouvoir faire cà, sinon ca va mettre une ambiance de merde et la productivité va en pâtir.
Bon évidemment, cà dépend de la branche aussi, faut pas généraliser…

0 Likes

#25

Mon dieu, une url :ouch: Kalrkox tu est passé où ? :ane:

0 Likes

#26

je suis ok avec toi wilpeaks, mais pas completement.

Il existe des formation de management apres le bac + 5, qui font de toi… un manager… et donc t es embaucher … pour manager…

Si je me trompe pas t es de supinfo … tu dois connaitre le prof de management d ile de france … consultant manager freelance … il arrive dans les boites, il fait sa loi de management, et quand c fini, il change de boite … et vu son rythme de vie, ça a l air de bien lui réussir.

Mais bon c est pas n importe qui qui arrive a sa. Généralement sa ce passe comme tu as dis. Faut prouver qu on est responsable et capable de gerer des gens.

Mettre la mauvaise personne au mauvais moment en management ca peu etre catastrophique…
sans oublier que deja par defaut certain ancien aime pas" les petit nouveau fraichement diplomer qui croi tout savoir" … et en plus si ce petit nouvo doit les commander …

0 Likes

#27

Salut,

Toute cette discution est extremement realiste.

Depuis 3 mois, j’ai créé ma SCISI, justement, afin d’éviter tous ces tracas.

Oui, le diplôme est TRES vendable auprès des clients.

Mais cela ne prouve rien.

Si j’ai créé cette structure, c’est en premier lieu pour eviter cela.
Nos clients sont 3 SSII dont je connais les dirigeants régionnaux.
A force de se frequenter, ils ont compris ma philosophie et ne cherchent plus auprès des Boites d’interim ou d’autres SSII.

Ils savent pertinement que si je leur envoi un collaborateur non adapté à leur recherche, ils peuvent aller au clash. Et donc, nous aussi.

Le CV n’est pas modifié.

Le collaborateur est présenté avec ses VRAI point fort.

Et leur client en sont tres satisfaits.

0 Likes

#28

j’adore le crossing topic lol

bah ca change rien au probleme ce dont tu parles c est l experience on parle pas de diplomes justement ca n’as rien a voir

0 Likes

#29

mon pauvre daveted, tu post un message en demandant de l’aide et voila la communauté des ingénieurs “onestlesmeilleursdumonde” qui te tombe dessus en te rabaissant et dénigrant tes propos
Je suis moi-même ingénieur et c’est un peu déprimant de voir l’attitude des personnes qui t’ont répondu
Oui un diplôme d’ingénieur se destine à former des personnes multi compétences et au moins à leur apprendre un minimum de logique et rigueur… Néanmoins bcp sortent avec le titre et sont pourtant très loin d’avoir toutes les compétences qu’ils affichent
Dans ma boite (un gros groupe financier) un des directeurs de projet n’a qu’un pauvre BTS (la honte…) et bien ses capacités de meneur d’hommes sont bien au delà de celles de nombre d’ingénieurs qui se limitent à des postes de développeurs, leur esprit étriqué et leur manque d’ouverture d’esprit expliquant beaucoup de choses…
alors n’écoute pas les défenseurs du temple, poursuit ta formation, tu verras que la compétence ne s’arrete pas au diplôme loin de là…
A bon entendeur…

0 Likes

#30

yep sauf que le monde a changer… qu on a dépassé l année 2001 et maintenant on regarde les diplomes avant … l époque du “le diplome on s en tape” est revolu malheureusement

avant 2001 on pouvait avoir le cap et etre paye 6000 euro par mois juste parcequ on avai le nivo pour … maintenant… sa devient compliquer pour un jeune sans diplome de pouvoir exiger des choses, c est facile de dire

“j ai pas le diplome mais je sais faire toussa, mon experience le prouve”… les experience et les competence sa s enrobe et se fabrique facilement. Un diplome sa donne un peu plus de poid, meme si souvent, on rempli le cv avec l integralité de la formation… et non ce qui est maitriser réellement… sans oublier que de plus en plus de boite sont enfermer dans des logique de paperrasserie et d adminstration… et que y a des grille de salaire par diplome … et passé outre c plus chiant que autre chose souvent
Edité le 25/09/2007 à 15:27

0 Likes

#31

bonjour tous,
je vais écrire ici mon vécu car ce que j’ai lu ici me dégoute bien…
L’année dernière, année de mes 16 ans, on a crée notre boite avec des amis, nous faisons de l’infogérance, de la migration de PME "old school’ vers l’outils informatique exclusivement libre et de la revente occasionnelle de matos.
J’ai depuis aout 17 ans, et aujourd’hui nous sommes 10, alors que nous étions 3 l’année dernière, et nous sommes tous des jeunes à avoir tout plaquer pour nous lancer.
Nous avons recruter UNE fois un ingénieur, ce fut l’expérience la plus horrible que nous ayons faite, il n’a pas fait un mois, je m’explique:
-personne imbue d’elle même, croyant tout savoir
-pense que comme Monsieur est BAC+5 peut glander et déléguer son boulot aux autres sans l’accord de sa hiérarchie…
-très désagréable
-finalement pas infaillible et vraiment pas motivé.
ça coûte pour un mois : 3k€(sans compter les charges) +tickets resto+transport remboursé.

Euh depuis les entretiens d’embauches, mes associés et moi on les méne comme ça:

-T’es motivé?
-Tu as de bonnes compétences ?
-Tu penses quoi de l’ambiance de travail détendue qu’on a ?
-T’as envie d’apprendre? T’es ouvert d’esprit ?
petit test technique: on vient un week end, on plante tout notre reseau (serveur NFS, Rsync, mail, web, mysql, tous les postes) et on lui demande de vérifier les fichiers de conf pour voir ce qui merde et d’essayer de comprendre la topologie de notre reseau pour résoudre les panes. avec la moitié des panes resolues, on valide
En gros si ces critères correspondent c’est 1 mois de mise à l’essai, puis on valide ou non…

Alors quand on me parle de “autodidacte=on réussit pas, ça n’a aucune valeut”, je me prends comme exemple pour dire un grand NON!, ou encore quand je lis que les personnes autodidactes ne sont pas forcement portées sur l’humain ou sur le management, je dis encore faux!

Le problème c’est que voilà, aujourd’hui si on est autodidacte en informatique, soit on va faire une petite PME, soit on se lance, mais les grosses boîtes… pas la peine d’y penser, même si 2-3 mois d’adaptations suffisent, veulent pas investir dans des gens motivés, préferent des gens diplomés… Beaucoup de gâchis je trouve…

Voilà, c’était juste mon coup de gueule du jour, maintenant je retourne finir mon étude de projet (eh oui je suis pas ingénieur, mais bon, faut pas être un grand savant pour faire 40 pages d’explications sur des problèmes simples)

Sur ce, bonsoir.

0 Likes

#32

lol pas de chance pour toi -__-’ tu as raison dieu sait que certain ingenieurs sont imbut d’eux meme tu as du tombé sur un cas :S
il ne faut pas non plus en faire une generalité.
mais tu as d’un coté raison et on le dit tout le long du poste, ce n’est pas parce que tu as un diplome que tu es meilleurs qu’un autre
certain autodidactes sont clairement meilleurs que certain ingenieures (notre freelanceur en est la preuve)

tout le probleme apres en etant autodidacte c est plus de savoir se vendre si tu fais du bon boulot et que tu te vends bien aucun soucis la dessus.
exemple le gars qui te sorts 20 site qu’il a codé lui meme (j’entends pas la pas des sites avec deux pages, mais avec un backoffice etc)
bah c est claire que je prefere celui la que le bac +2 ou bac +5 qui arrive avec le meme age meme nombres d’années d’experiences mais incapable de te balancer un projet concret.

0 Likes

#33

Je sors de l’école d’ingénieurs … sans le diplôme. C’est pas vraiment le même cas que toi, daveted, mais c’est la même situation.
Je viens d’une prépa parisienne moyenne, j’ai quitté ma ville natale qu’est … Paris… pour aller après les concours dans une école d’ingénieurs en région, petite et sympathique, sans me plaindre.
Par contre, pour faire ma dernière année, mon échange étudiant, y a personne qui m’a aidé, et quand j’ai dû redoubler ma dernière année, en revenant du Canada à Saint-Étienne, les profs m’ont zigouillé. Pas cool. Là, après 6 ans d’études sérieuses, je fais franchement la gueule. On m’oblige à en faire encore 2 de plus dans une autre école.
J’ai les compétences, mais pas le diplôme pour le justifier (le coup classique…) juste une attestation de bac+4. Je me retrouve donc dans la même situation que toi : en France, on te demande de faire le grand écart pour des cerises, prendre tous les risques, et quand tu es dans la mouise, y a personne pour t’aider. Et c’est le directeur qui mange les cerises.
Les Lyonnais, ils sont assis le cul sur leur chaise, les Stéphanois se font assassiner à l’école, les Parisiens sont coincés dans la machine.
Est-ce qu’on va se décider à créer un syndicat étudiant contre tous ces républicains qui ramassent la thune en enfonçant des couteaux dans le dos des autres, voire pire, en vendant des produits malsains, ou on fait la course, pour savoir qui de nous deux aura un emploi en premier, daveted ?
Edité le 24/03/2018 à 22:48

0 Likes

#34

Parce que si tous les patrons de France se mettent à faire la fine bouche et à dire qu’ils emploient que des ingénieurs diplômés, on en est à envoyer tous les non-diplômés aux Restos du C?ur.


Du genre, une entreprise, c'est pas une administration non plus.
0 Likes

#35

Du genre un ingénieur, c’est pas qu’un cerveau avec un bout de papier en guise de code-barre. C’est aussi un homme. Parce qu’en plus c’est même pas un papier numéroté. Le truc est encore plus pourri qu’un billet de banque.
Alors tu te tapes le contrôle des absences pendant 4 ans. T’en as droit qu’à 5 par semestre. (chose horrible qu’il n’y a pas dans les universités Canadiennes, payantes), tu te fais laver le cerveau avec des maths, tout ça pour un sauf-conduit élitiste coupe-file à la con ?
Pis si en plus, faut déménager ailleurs pour se faire embaucher, comment je fais moi, pour rentrer à Paris ? Vous croyez que c’est simple de trouver un taf d’ingénieur à Paris, quand le logement coûte 1000€ par mois, pis qu’il y a certainement des coups de pute dans l’entreprise ?
Pis tant qu’on y est, pourquoi l’ingénieur gagnerait plus que le bibliothécaire, hein ? Ou que le prof ? Pourquoi le pilote de ligne gagne plus que l’hôtesse de l’air, alors qu’elle, elle a tous les passagers à gérer quand l’avion va mal ?
Edité le 24/03/2018 à 23:25

0 Likes