Forum de discussion

Milan va s'équiper d'une des plus grosses flottes de bus électriques au monde

#1

La société Polonaise Solaris Bus & Coach a récemment communiqué sur un accord établi avec la ville de Milan, en Italie. Un contrat qui implique la vente de 250 bus électriques.

0 Likes

#2

Shenzhen en a 17 000, comme quoi tout est relatif hein?

3 Likes

#3

Si Rome pouvait en faire de même, les gros bus au diesel ça pique !!

0 Likes

#4

Et pas vraiment de quoi s’en vanter :

0 Likes

#5

Zéro SMOG.

0 Likes

#6

Sinon plus près de nous Amiens s’est équipée en électrique après quelques temps de chantier colossaux via une société espagnol ^^

0 Likes

#7

Lol. 73% de l’électricité produite par du charbon, le smog est pas près de se dissiper, même si ça vient pas des bus. La généralisation des véhicules électriques c’est super, à condition de pas trop regarder ce qu’il y a derrière.

0 Likes

#8

Oui c’est triste. Quoique un VÉ utilise l,énergie bien plus efficacement qu’un thermique et au final est plus propre.
La Chine est un des plus actifs à transformer son réseau électrique au solaire.
Reste que les véhicules électriques sont plus propres, et éliminent le SMOG dans les villes, le plus dangereux.

0 Likes

#9

Si les chinois sont très actifs pour combattre la pollution, c’est qu’ils n’ont pas le choix. Leurs villes sont démesurées et ils se heurtent à des problématiques quasi insurmontables : disponibilité d’eau “utilisable” en quantité suffisante (presque 13 millions d’habitants à Shenzhen), pollution récurrente de l’air et des sols, notamment. A l’échelle de ce pays et de la taille de ses villes, le travail et les progrès à accomplir sont énormes.
Il est toujours facile de s’imaginer une solution de facilité, mais la réalité est bien plus complexe et les bienfaits des véhicules électriques sont contrebalancés par les problèmes qu’ils posent en amont. Il ne s’agit pas d’être obstinément pro ou anti électrique mais simplement d’être conscient que l’énergie nécessaire pour conserver et améliorer nos niveaux de vie, en plus de gérer la croissance de la population, ne peut pas être obtenue sans en payer un certain prix. En attendant l’invention géniale mais très hypothétique qui va régler le problème…

0 Likes

#10

…mais qui sont bien moindres que ceux des véhicules thermiques dont on doit extraire le pétrole, le transporter sur de grandes distances, le raffiner (en utilisant des terres rares) le distribuer avec l’encombrement qu’on connait, pour enfin le stocker sous terre avant d’être transvider dans nos bagnoles, en humant des toxiques.
Tout ça avec les dangers, les coûts en énergie, les possibles marées noires et autres déversements, l’empoisonnement du vivant près des sites, de l’air lors du raffinage et des coûts géo-politiques énormes inhérents aux guerres pour du pétrole.

L’électricité au contraire, post production, se distribue instantanément, silencieusement et proprement, et à l’usage ne produit aucun résidu de quelque nature que ce soit.
Les éoliennes et panneaux solaires de moins en moins chers verdissent les réseaux partout dans le monde.

L’autre avantage est qu’un litre d’essence ça ne se recyclera jamais et que sa densité énergétique ne changera jamais, alors que les moyens de stocker l’électricité, on n’a pas idée jusqu’où on peut aller… Les batteries lithium s’améliorent de +5% chaque année et il y a bien d’autre moyens hypothétiques pour stocker l’électricité qui restent à inventer. Génial!

En fait les seuls qui veulent qu’on continue à utiliser les archaïques moteurs à explosions, ce sont les cartels pétroliers et automobiles traditionnels qui font plus de profits avec les entretiens réguliers, les réparations et les remplacements prématurés des voitures, profits que NOUS payons.
À l’opposé, un moteur électrique durera 1 millions de km facilement, sans entretien. Et même, en changeant simplement ses deux roulements à billes, on fera un autre million de km!

0 Likes