Le P.-D.G. de Peugeot sous-entend la fin de ses moteurs à combustion d'ici 2030

Comme tous les constructeurs automobiles, Peugeot s’est lancé dans la course vers une réduction de ses émissions de CO2. La fin des modèles thermiques (hors hybrides) a déjà été annoncée au printemps dernier, en ce qui concerne le segment Peugeot Sport. Le P.-D.G. de Peugeot, Jean-Philippe Imparato, avance désormais une date. Dans une interview, il sous-entend que ces moteurs pourraient être abandonnés en 2030.

Pourquoi. Pas. Mais 10 ans c est court.
Le composant qui fera vraiment exploser les ventes de voiture électrique. C est la batterie.
Le jour où une batterie permettra de faire 500km en se rechargeant en 5 ou 10 min pour faire le plein ou plus de 1000km sans se charger alors la oui ça se vendra bien.

Encore aujourd’hui la voiture électrique ne peut être qu une voiture secondaire pour la plupart car elle ne peuvent répondre a tous les usages qu on leur demande. Même occasionel . Exemple : impossible de partir en vacances ou d aller voir sa famille en province a cause de l autonomie.
Autre facteur. Ce n est pas pour les gens qui roulent peu (<10000km/an) : entre la location de batterie et du chargeur (en copro). C est déjà près de 2 fois le budget essence actuel… Et on a pas commencé a charger…

Dans 10 ans peut être y aura t on des batteries moins chères et plus performantes. D ici la ca restera un marché tres réduit.

Ensuite on posera aussi la question du nombre de centrale epr a construire :wink:

7 J'aimes

Et donc dans 10 ans le prix du carburant sera ridicule, par contre le nombre de centrale nucléaire aura doublé (afin de mener à bien toutes les demandes de rechargement.)

mais au fait et les déchets des centrales, alors nous les mettrons ou ?
Enfin cela donnera le temps à la marmotte d’acheter pas mal de papier d’aluminium !

mais personnellement dix ans c’est trop court, enfin ce que j’en dit…

5 J'aimes

et ce sera aussi la mort des gens habitant les campagnes …

1 J'aime

Très peu d’usagers ont besoin d’une autonomie de 500km tous les jours et pour aller en vacances il y a les transports en commun et la location sur le lieu de destination. Voire une location occasionnelle d’un vehicule à grande autonomie au besoin. On peu imaginer qu’il y aura aussi des voitures speciales gros rouleurs au tarif consequent et qui resteront competitives face au thermique (le budget carburant de 50000km/an ce n’est pas rien)

1 J'aime

Le problème n’est pas vraiment l’autonomie… Mais le temps de recharge… Les endroits de recharge… J’habite en Belgique, autours de moi dans un rayon de 15 km, il n’y a pas une seule recharge…
Impossible recharger chez moi… Appart…

Alors juste vous répondre… ARRÊTEZ DE RÊVER… ET DIRE MOI JE SAIS JE CONNAIS.

7 J'aimes

Pourquoi une voiture électrique serais secondaire ? Je comprend pige pas, perso, je fais 170km aller-retour (campage + voie express) pour aller au taff, j’ai eu une voiture electrique prêté pendant l’hiver dernier et même à -3 degré, je les faisais (ok me restait 15km d’autonomie une fois rentré). Je connais très peu de gens qui font + de 50 bornes dans la journée pour le quotidien. Pour moi et pour tous les gens que je connais, la voiture thermique pourrait être largement secondaire (pour partir en vacance, donc 2 fois dans l’année max lol)

3 J'aimes

en appart, je comprends que c’est difficilement possible. cela dis, tout le monde ne vie pas en appart, ni en maison, tout le monde n’est pas commercial ou a envie de rouler 1000 km/ jour (j’en fais 200 / jours c’est bien suffisant :’( ). L’electrique n’est pas LA solution, mais s’en est une. Comme beaucoup de chose, on est pas obligé de puiser que dans une seul ressource. souvent les extrêmes, c’est le mal :smiley:

3 J'aimes

Ils feraient mieux de bosser sur la réduction de la taille et du poids de leurs modèles !
Tous les progrès faits par les motorisations récentes ont été anéantis à cause de la mode des SUV, ainsi que les gadgets qui ont considérablement alourdi nos automobiles.
Imaginez des 205 ou 309 avec les moteurs actuels !

1 J'aime

Non, ceux qui habitent à la campagne ont souvent une maison et peuvent charger le soir

1 J'aime

Slacky88, si t’acceptes d’être dans le rouge batterie au retour du boulot, à mon avis t’as déjà pas d’enfants (donc ton style de vie mourra de toute façon avec toi, lol) et ensuite t’es pas vraiment dans le besoin d’un véhicule mais d’une navette.

Si on parle juste de chiffres, le réseau a la capacité de charger TOUS les véhicules particuliers si ils étaient électriques en période de sous-charge.
Et pour les déchets nucléaire, c’est la m-rde mais cela reste un problème local, le volume de déchet de toutes les centrales nucléaires mondiales (y compris leur démantèlement) reste sur un volume faible en comparer à la pollution engendrée par le pétrole. Et on peut remplir les poches de pétrole vides, le volume du pétrole est des millions de fois plus important que l’équivalent en déchets nucléaires! Idée à la con, les déchets ne sont pas liquides, mais c’est pour mettre en perspective.

2 J'aimes

Pourquoi?
On peut très bien utiliser une voiture électrique pour aller à la ville la plus proche à 100km (ok, peut-être pas au fin fond de la creuse ou du Jura, mais il restera les hybrides)! Ce sont plutôt les citadins qui vont être embêter dans les vieux immeubles et/ou les parkings sans bornes de recharge possibles. A la campagne, la probabilité de pouvoir installer une borne est bien meilleure.

1 J'aime

On voit que tu n’as jamais eu besoin de travailler à de multiples endroits. Quand tu as plusieurs clients à 100km les uns des autres, tu te fais les 200km tranquille dans la journée, et pas de transport en commun possible (peut-être dans Paris intra-muros…). Et tes gosses, tu peux toujours les déposer à l’école à 7h du mat et le reprendre à 21h, mais tu vas vite avoir les services sociaux sur le dos!
Sinon, si tu fais dans les 100 bornes par jour, pas de soucis. J’ai fait la même expérience que @slacky88 pendant deux semaines alors que je faisais 120 à 140km par jour. La Zoe m’a même permis de faire le « plein » un jour sur 2 car c’était surtout se l’urbain et du péri-urbain. C’est parfaitement adapté dans ce cas. Après, je n’ai pas trouvé d’occasion intéressante et j’ai changé de clients donc ça ne me correspondait plus, mais je pense que je vais passer bientôt à l’électrique.

Donc pour toi la voiture principale, c’est celle qui te permet de faire quelques trajets par an et la voiture secondaire celle qui te permet de faire tes trajets quotidiens ?
Il n’est pas un peu pété ton raisonnement ?

3 J'aimes

La voiture principale c est celle qui sert a toute la famille et répond a tous les usages. Et souvent la seule voiture de la famille.

Les voitures secondaire souvent c est parce qu on est obligé d en avoir une seconde pour lier travailler chacun de son cote. Car une seule de suffit pas pour les besoins du foyer. Et seulement si on en a les moyens.
Mais si quelqu un est assez riche pour avoir une voiture par usage et en principal une qui ne répond pas a tous les besoins d un foyer, pourquoi pas. :wink:

J’abonde particulièrement dans la dernière phrase. Jamais prononcée et encore moins écrite par les distingués écologistes patentés.

Totalement ridicule… même pas besoin d’argumenter.

Rien ne pèse plus lourd qu’une batterie

Non les gens ne souhaite pas gaspiller leur temps à recharger tous les jours !!! Comme déjà stipulé les gens veulent une recharge aussi rapide qu’avec le thermique et n’importe ou en France … voilà c’est le gros frein et je ne parle même pas du prix des bagnoles électriques qui vont encore augmenter puisque l’ Etat baisse ses aides

1 J'aime