La Nintendo Switch s'est écoulée à plus de 3 millions d'unités en France

C’est en ce début d’année 2020 que Nintendo a décidé de prendre la parole pour évoquer les performances de la Switch en France. Les résultats sont plus que satisfaisants pour la branche française du constructeur japonais puisqu’un cap majeur a déjà été franchi.

Je m’en acheterais bien une mais j’ai peur que, comme d’hab, le catalogue s’épuise…

J’avoue être le premier surpris, depuis le tout début, de cette déferlante Nintendo Switch !
La console est géniale, j’en ai une et mes deux fils en ont également une, mais cette console n’a jamais rien proposé de vraiment révolutionnaire (le passage portable/salon n’a rien d’exceptionnel). Sa puissance d’affichage et de calcul est clairement en retrait, ce dont je me moque puisque j’aime les licences et les jeux Nintendo. Mais ce n’est pas le cas de la grande majorité des joueurs, or la console continue à se vendre au-delà de toutes les espérances de ceux qui y croyaient depuis le tout début de cette aventure.
Cela m’inspire deux réflexions : d’abord, le destin de feu la Wii U aura été bien cruel (la console marchait très bien et ses jeux étaient excellents, d’où les nombreux portages vers la Switch) ; ensuite, et c’est ce qu’il y a sans doute de plus inquiétant, le monde des jeux vidéo est finalement très irrationnel, car cette Switch n’avait pas les qualités requises pour mériter un tel succès (et encore une fois, j’en ai une et je l’adore, mais je reste objectif).