Communauté Clubic

L’ESA envisage l’avenir avec confiance (et 14,4 milliards)

Les ministres des pays membres de l’Agence spatiale européenne étaient réunis à Séville pour une réunion capitale sur les budgets qui a lieu une fois tous les trois ans.

2 J'aimes

Très bien!
Vive l’éducation et la recherche, seuls espoirs de l’être humain.

3 J'aimes

Génial, c’est clairement un investissement pour l’avenir et cela fait avancer l’humanité ! Question: est-ce que certains pays musulmans ont aussi un programme spatial? J’ai l’impression que non, alors que beaucoup sont très riches, et je me demande pourquoi ce désintérêt pour l’espace…

Pourquoi l’Europe veut-elle construire une navette spatiale réutilisable?
C’est stupide. Ils nous ont dit que cela n’était pas rentable.
Pourquoi gaspiller notre argent dans un projet aussi ridicule?

Il me semble qu’il y a eu des spationautes Qatari (?) Mais globalement les pays arabes producteurs de pétrole investissent plutôt dans des projets avec un intérêt essentiellement financier plutôt que de production de connaissance il me semble (peut-être que c’est une impression ) et aussi d’image.

Il y a un assez gros programme spatial aux Emirats Arabes Unis avec un programme d’astronautique, une sonde qui sera envoyée vers Mars en 2020 et plusieurs satellites. La Turquie, que l’on peut (ça s’argumente) j’imagine définir comme un « pays musulman » a aussi un gros programme de satellites faits maison et quelques accords avec la Russie. L’arabie Saoudite tente de mettre quelque chose en place actuellement, et l’Iran, malgré eux, sont coupés de la scène mondiale pour des raisons politiques (leur programme militaire). Donc globalement, c’est assez varié mais il y a un intérêt pour le spatial.

1 J'aime

L’ESA ne cherche pas que des projets « rentables » mais aussi des recherches scientifiques et des avancées techniques.
D’ailleurs, c’est qui « ils » ?
Et en quoi le projet est ridicule ?

2 J'aimes

C’est au contraire très intelligent de vouloir conserver son indépendance spatiale.
Si l’Europe n’a plus de lanceur elle sera totalement à la merci des américains.

L’argent du contribuable, qui a intérêt à être très bien surveillé pour éviter les détournements de fonds et abus. Mais l’ESA est une agence sérieuse.

1 J'aime