IBM fait un don au monde du logiciel libre

Le géant IBM a annoncé qu’il allait bientôt faire passer 500 de certains de ses brevets technologiques dans le domaine public pour aider les créateurs de logiciels libres. Le vice-président d’IBM chargé de la propriété intellectuelle a précisé qu’il espérait ainsi encourager d’autres initiatives de ce genre auprès d’autres sociétés et ce afin d’encourager l’innovation technologique.

IBM est fier d’annoncer dans son communiqué que “cela constitue réellement, la plus grande mise à disposition de brevets dans l’histoire américaine”. Les 500 brevets en question concernent de multiples domaines comme la gestion des stockages de données, le multiprocessing, le traitement de l’image, la gestion des bases de données, la gestion réseau et l’e-commerce.

IBM dispose à l’heure actuelle de plus 40 000 brevets et a déposé 3248 nouveaux brevets en 2004 auprès du bureau des brevets et des marques américain.

Lire cette news sur le site

trés bonne chose :wink:

Il manque un point important a la nouvelle :

“IBM today pledged open access to key innovations covered by 500 IBM software patents to individuals and groups working on open source software.

C’est un ‘don’ au logiciel libre, pas à tous les logiciels :slight_smile:

(extrait du communiqué de presse : http://www-1.ibm.com/press/PressServletForm.wss?MenuChoice=pressreleases&TemplateName=ShowPressReleaseTemplate&SelectString=t1.docunid=7473&TableName=DataheadApplicationClass&SESSIONKEY=any&WindowTitle=Press+Release&STATUS=publish

Effectivement…
Tant qu’à citer une source, autant la citer en entier. :non:

Si les 500 brevets tombent dans le domaine public, tout le monde pourront les exploiter sans reverser quoi que ce soit a IBM.
je ne pense pas que ce soit seulement réservé aux logiciels libres?

Ils ne tombent pas dans le domaine public. IBM ne fera pas valoir ses droits pour l’utilisation de ses brevets dans un logiciel opensource, c’est tout.

en parlant d’IBM je vous incite à lire cet article certe assez long mais tres interessant :
http://www.onversity.com/cgi-bin/progarti/art_aff.cgi?Eudo=bgteob&M=informat&O=touslesmots&P=a0804

pas dans le domaine public???

Effectivement ce n’est pas pour le domaine public …

“The pledge is applicable to any individual, community, or company working on or using software that meets the Open Source Initiative (OSI) definition of open source software now or in the future.”

Attention : IBM garde la propriete des brevets mais s’engage a ne pas faire faire valoir ses droits aupres des createurs de projets libres.

Je ne sais pas comment on doit prendre cette info…
Je doute que ce soit une reelle bonne nouvelle…
IBM fait partie de lobbyers pour les brevets logiciels en europe mais annonce regulierement que les brevets freinent l’innovation…
Bref un coup blanc un coup noir. On vient d’avoir un coup blanc, quel sera le prochain coup noir ?

En quoi cette annonce est elle un gage de securite pour les projets libres qui vont s’appuyer sur ces brevets ? comment definissent ils un “projet libre” ? d’apres la licence ? il en existe des dizaines qui nuancent cette definition d’un extreme a l’autre ou presque…

Cette annonce souleve beaucoups de question qui peuvent etre tres problematique pour l’avenir si elles ne sont pas resolues rapidement

Disons que open source c’est open source, après les autres nuances … dès que tu as accès librement au code source c’est bon.

C’est la force d’IBM, de pouvoir faire en même temps une chose -déposer des brevets- et son contraire -donner des brevets-.
Il n’y a rien de moins etonnant de leur part. Ils ont la taille et la volonté pour jouer sur tous les tableaux et ils sont les seuls à l’avoir maintenant. Digital et Compaq avaient cette capacité mais ils sont morts et HP ne l’a pas.

en voila une initiative qu’elle est bonne :super:

IBM doit vider ses fonds de tiroires mais dans le libre tout est bon à prendre
y’a plus qu’à espérer que cela donne l’envies à Microsoft et Mac d’en faire autant ( on a bien le droit de réver :whistle: )

Bof si c’est juste “tolérer” l’utilisation des technologies brevetée dans les logiciels libres c’est pas si génial que ça.

De toutes façons la principale licence libre la GPL ne pourra pas utilisé ces technologies puisque elle interdit d’intégrer du code sous brevet je crois, même avec l’accord du détenteur du brevet.

Comment peut on etre sur qu une compagnie qui developpe un logiciel en “code ferme” n utilise pas du code open source… ou simplement ne s en inspire pas ?
Je me demandais aussi si une compagnie comme Microsoft n etudiait pas Linux de tres pret pour en prendre le meilleur et laisser le moins bon… est ce possible ?

Bah Microsoft a bien pompé la couche réseau de *BSD :slight_smile:
Difficile de ne pas s’inspirer de l’existant après y’a une différence entre “s’inspirer” et “copier”.

[quote=""] Je me demandais aussi si une compagnie comme Microsoft n etudiait pas Linux de tres pret pour en prendre le meilleur et laisser le moins bon... est ce possible ? [/quote]

Vu le résultat ils aurait plutôt fait le contraire (garder le pire et jeter le meilleur :lol: )

En étudiant un peu la liste, je comprends le choix d’IBM à les donner… :slight_smile:

Le prix engagé pour le dépôt, le suivit et les coûts juridiques pour les brevets pèsent plus cher sur la trésorerie de l’entreprise

Ce qu’autorise la licence BSD :wink:

ben ca tient surtout du coup de bol… ou de la faineantise du voleur pour le maquillage…
Des fois, un logiciel proprio qui sort assez vite et qui fait pleins de trucs remarquablement semblables a un projet libre existant voire avec une interface a peine modifiee… une decompil qui laisse apparaitre les meme traces que la decompil du projet libre, etc…
y’a pas mal de litiges a ce sujet… surtout dans l’embarque

J’espere qu’il le font ! Le but de l’ouverture du code est justement de partager les bonnes idees afin qu’elles soient reprises !
Il ne faut pas oublier que c’est l’utilisateur qui est au centre des attentions du monde libre. Tant que les choses s’ameliorent pour lui, que ce soit directement (en utilisant le prog libre) ou non (avec une bonne idee reprise, un logiciel proprio qui s’endormait un peu reveille par la concurrence, etc), alors l’objectif principal est atteint.

que le code soit copie tel quel sans retour est un autre probleme…

m’enfin, jusqu’a present, je suis pas sur que MS ait repris beaucoup de choses :smiley:

En tout cas, souvenez-vous, dès le début de l’affaire SCO :nop: , MS a très vite acheté une licence sur le Linux de SCO. Pour aider SCO dans son intention de tuer Linux ou pour être en rêgle vis à vis de celi-ci et de son code source ???