Et si on pouvait quelque chose... - Contre le coté "sauvage" du capitalisme (page 2)

de rien :jap:
c’est encore confidentiel en France :confused:

j’ai lu semaine passé qu’un sondage LH2 indiquait que 2/3 des français (61%) ont une image négative du capitalisme …

http://permanent.nouvelobs.com/societe/200…P3699.html?1803

Moi j’ai une mauvaise image du nouvel observateur. :paf:

contre 51% qui trouve positif le libéralisme éco :pt1cable:

à mon avis les gens ont simplement du mal à comprendre de quoi il retourne exactement :neutre:

Les gens confondent économie, capitalisme et libéralisme. :neutre:

Il faut dire qu’avec le dégré 0 d’éducation économique qu’on leur donne à l’école, c’est un peu normal.

D’ailleurs ceux qui achètent leur maison en espérant la revendre beaucoup plus cher 10 ans plus tard font du capitalisme, mais ils ne le savent pas… :paf:

J’imagine une société d’économie mixte: que tout ce qui relève de l’indispensable à la vie ne puisse faire l’objet de bénéfice.
Alors, évidemment, s’agirait-il d’établir une charte définissant ce qui relève de cet indispensable: l’eau, l’air, pain patates nouilles et carottes, viande (plat-de-côtes)… La santé quant à elle, ici en France, n’est pas encore un secteur en proie à la voracité du capital… encore que, à voir le déficit, il y a bien des abus, indirects!

C’est bien beau… mais les mécanismes qui permetent de faire tourner un secteur de facons optimale sans avoir pour but de faire des bénéfices restent a inventer.

l’état providence :smiley:

Mais non, il ne s’agit que de réserver le bénéfice aux secteurs reconnus non indispensables à la vie: je ne prône pas cet isme ernraciné dans un commun dénominateur!
Voiture, fourrure, alcool et tabac, cinéma et dancings, que sais-je!

J’ai bien compris… mais les secteurs qui ne doivent pas faire de bénéfices, il faut bien les financer avec qqch, et il faut bien les optimiser si on ne veut pas que ca se transforme un un grand gaspillage d’argent. Et ce que je dit c’est que pour trouver la carrote pour faire avancer tout le monde dans le meme sens c’est très dur.

t’as oublié internet :ange:

j’suis pu là -> [] :ane:

De toutes manières, l’avenir est dans l’éthique comme donne à part entière et à parité égale dans le monde de l’entreprise.
De même que l’on peut mourir en bonne santé, de même il est tout à fait possible de s’enrichir honnêtement - même sans la française des Jeux ni autres Euromillion - par le travail et l’intelligence.
Par contre, un institution de référence qui sera sur la sélette dans les années à venir (elle l’est déja chez certains économistes tout libéraux qu’ils soient) c’est bien la place financière, le stock exchange, la Bourse bien nommée. L’économie de marché y est faussée!