Communauté Clubic

Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique

commentaires
#10

Ça s’appelle du vol légal en français, typique de l’inefficience locale que le monde nous envie mais ne copie étrangement pas (sauf au Venezuela).

Nul doute que les bons moutons au pays des fromages ont l’habitude de se faire tondre, pour ensuite descendre dans la rue pendant des semaines en braillant qu’il faut plus d’égalité surtout pour eux, qu’on leur vendra en leur créant d’autres taxes qui iront une fois de plus profiter à tous les parasites qui peuplent les sinistères et autres administrations.

Et tout redeviendra comme avant jusqu’à la prochaine fois.

0 Likes

#11

Tu sais pourquoi on a mis l’adjectif “public” après le mot “service” ? C’est parce que par défaut, le mot “service” est associé automatiquement et inconsciemment à “privé”, la seule manière correcte, rapide et moins cher, et donc sociétalement efficace, de l’exécuter.

J’habite dans une très grande ville, et je n’ai jamais vu de “brouillard de pollution”. #Intox

0 Likes

#12

Ah ouais on en est à ce stade là… Le fameux stade du “tout le monde nous ment pour nous diriger par la peur”, les reptiliens nous gouvernent et la Terre est plate, quoi.
Bref toute discution avec quelqu’un comme toi est inutile.

2 Likes

#13

Le réchauffement climatique n’existe pas, on n’a encore du pétrole pour des siècles, le charbon pollue moins que le nucléaire, tout va très bien, dormez en paix braves gens… :face_with_raised_eyebrow:

2 Likes

#14

Tu serais banlieusard, tu verrais les beaux couchers de soleil sur Paris, Bordeaux ou Lyon (les 3 seules grandes villes française ou j’ai travaillé) avec cette irisation et ce dôme que tu ne vois que dans les banlieues. C’est très joli mais ça fait peur… Pour une fois c’est quelque chose que tu peux expérimenter tous les matins et tous les soirs, je t’invite à la faire.
Après, j’ai vu la même chose à Bern, Londres, Melbourne et Chicago, ce n’est pas une exclusivité française! :-/
Sinon, on ne te connait pas bien. Tu habites ou pour taper sur la France comme ça. Tu as des raisonnements anglo-saxons (la France est un pays communiste, ce qui ma foi n’est pas complètement faux…), mais tu râles comme si tu y étais? Et si tu y habites, je me demande pourquoi tu restes. Il est très facile de vivre ailleurs: l’Australie, bon intermédiaire entre la France, l’Angleterre (bon, c’est compliqué en ce moment, tous mes collègues français reviennent et les anglais partent…) et les US (et ce n’est pas si compliqué si tu te fais embaucher là bas, en plus facile de cumuler les jobs pour compenser l’état providence, surtout quand on est jeune).

0 Likes

#15

Y’a plein de bestioles pas catholiques là-bas :peur:

0 Likes

#16

Il faut choisir: le vilain fisc français qui te pompe ton fric pour enrichir les hommes politiques et les escrologistes (sic :stuck_out_tongue: ou ©tmtisfree), ou les bébêtes qui font peur. Il y a quand même 25 millions de personnes qui arrivent à survivre là-bas, hein! :smiley:

0 Likes

#17

Tu viens de naître… Il y a longtemps que je ne vois plus le smog à Paris, alors qu’il y a 30 ans, c’était récurrent. Pourtant, il y a plus de voitures et plus de diesels…
Le diesel ne pollue pas plus qu’autre chose. La surpopulation intrinsèque au concept de ville me parait bien plus problématique.

0 Likes

#18

Climatosceptique, négativiste, primitif…… quoi d’autre encore ?
Avez-vous affuté votre hache de pierre avant de sortir chasser le cochon sauvage…. il faut bien se nourrir !

0 Likes

#19

Sans compter les problèmes de commercialisation, le réseau pour les aspirateurs peut se contenter des grandes surfaces… pour l’automobile c’est une autre paire de manches

0 Likes

#20

C’est ce que je dis dans un précédent message…… vous êtes aveugle

0 Likes

#21

Non copain, j’ai 38 ans et je vis à Metz, et je peux t’assurer que quand il y a les pics de pollution le smog est clairement visible.

1 Like

#22

Reviens sur Paris par l’A10 au coucher du Soleil ou par l’A1 au lever du Soleil: dès que le temps est dégagé, tu vois un dôme grisâtre au dessus de Paris…
Alors c’est sur que curieusement, je trouve qu’il y a moins de brume à Paris et moins cette sensation d’oppression qui allait avec qu’il y avait il y a une trentaine d’années quand j’y faisais mes études, soit je m’y suis habitué, soit effectivement c’est mieux… Par contre mes quelques années à Londres m’ont laissé une sinusite chronique et de l’asthme, le smog tu le sens toujours bien! :frowning:

2 Likes

#23

Bien content que Dyson ai fait marche arrière…Ça m’aurait gêné de devoir rouler avec un casque antibruit ! :stuck_out_tongue_winking_eye:

0 Likes

#24

Et pourtant depuis le temps que cette supposée pollution supposément mortelle existe, les gens vont travailler normalement, n’ont pas “peur” et aucun certificat de décès n’a jamais été établi en ce sens. Il y avait le malade imaginaire, maintenant il y a le peureux imaginaire.

Les infos que tu demandes, supposes ou présumes ne modifient en rien mes arguments/raisonnements.

0 Likes

#25

Les stats existent. Les populations des villes sont plus sujettes aux maladies chroniques respiratoires, cardiovasculaires, certains cancers et l’espérance de vie en bonne santé est plus faible. Après tu vas me dire que la pollution atmosphérique n’est pas le seul facteur et tu auras raison. Seulement il a été démontré que c’était un des facteurs majeurs.
Et pour tes infos personnelles, bien sur que cela ne change en rien tes arguments, c’est juste pour comprendre un peu. Le fait d’être excessivement contre un pays m’interpelle. Si tu vis en France, cela doit être un enfer pour toi :-(. J’ai déjà donné mes raisons pour mon choix de la France, je n’ai pas les tiennes pour y rester, c’est tout, il n’y a aucun piège! Après, si tu ne veux rien dire, ce n’est pas un problème. :stuck_out_tongue:

1 Like

#26

Les études qui suggèrent cela ne sont ni robustes ni crédibles : elles ne recherchent qu’une seule variable corrélative pour attribuer, ce qui est scientifiquement un big no no, et oublient tous les autres facteurs (potentiellement) confondants. Les études larges, longues et prenant en compte d’autres facteurs sont rares mais ne montrent aucun incidence. Par ex. :

La pêche aux alphas est une spécialité de l’épidémiologie et d’autre pseudosciences (nutrition, psychologie, sociologie, climastrologie, etc.).

Pas vraiment : les politiciens, et donc ceux qui les élisent, sont tellement (insérer ici quelque explétif qualificatif sous la forme d’adjectif qui ne passera pas la censure des flocons de neige et autres chiens de garde du dimanche) qu’il est encore relativement facile pour qui sait utiliser et contourner le système de s’organiser pour s’éviter toutes les tracasseries et autres stupidités spécifiquement locales et vivre comme un(e) prince(sse). Mais j’irai probablement vivre ailleurs plus tard, oui.

0 Likes

#27

Notons que pour accéder à son lien et son … ‘étude’, il ne faut pas un proxy ni un firewall un tant soi peu sérieux.

Sinon on pourrait vite se retrouver bloqué dans les catégories “Unethical or Illegal” :). Ca me donne vraiment envie de la lire tiens. Probablement un complot pour faire taire les … “vrais scientifiques”. En tout cas il se surpasse aujourd’hui, il en est même à renier la corrélation pollution/incidence sur la santé.

Ps: Habitant sur Lyon je confirme, il n’est pas rare de voir ce genre de brouillard de pollution. Il suffit d’ouvrir les yeux =/ . Le nier, c’est tout aussi fort en chocolat.

1 Like

#28

Tsk tsk : je ne renie rien du tout. J’estime, après les avoir étudiées, que les études qui suggèrent ces corrélations (et non de relations causales précisément démontrées car l’étiologie est inconnue) ne sont pas fiables et ne devraient pas être utilisées comme prescription pour les décideurs politiques pour cette même raison.

Les morts virtuelles sous forme de durée de vie raccourcie créées à partir d’empilement de modèles paramétrés selon le bon vouloir du modeleur, de méthodes statistiques faibles et sélectionnée ex post facto, de données sélectives, non générales ou créées de toutes pièces par les méthodologies employées, etc. fournissent des risques relatifs trop faibles pour en conclure quelque chose de valide.

0 Likes

#30

Excuse moi, mais j’ai encore une question personnelle. Quel genre de sciences, de scientifiques, de simulations, d’hypothèses ou d’études ont gré à tes yeux?

Edit: flûte, le forum bégaye de nouveau…

0 Likes