Commentaires : Wirecard : des députés allemands ouvrent une enquête, sur fond de révélations fracassantes

Symbole du plus grand scandale économique allemand de l’après-guerre, la société de gestion de paiements fait l’objet d’une enquête parlementaire outre-Rhin, dans l’objectif de faire tomber les masques.

1 J'aime

« une exception à la rigueur allemande » après Volkswagen et Deutsche bank elle a bon dos la rigueur Allemande, on voit une certaine tendance…
Pour comparer on a du mal à trouver des fraudes de même ampleur en France donc au fond… vive la rigueur française :joy:

Si vous voulez savoir à 80% du temps ce qu’il faut faire dans un pays pour améliorer le sort de sa population c’est d’une simplicité déconcertante :

Examinez les mesures que proposent les oppositions.

A cela j’ajoute que les partis d’opposition sont d’ailleurs soit ponctuellement gauchisants soit véritablement de gauche et les partis au pouvoir systématiquement de droite. Ces derniers étant par ailleurs quasiment systématiquement les gauchisants (en réalité de droite) qui ont réussi à prendre le pouvoir.

Comprendre cela nécessite néanmoins de comprendre un minimum la politique.

Je ne sais pas dans quel pays vous êtes mais si c’est la France je ne le ressent pas comme ça.

Quant à examiner les mesures d’opposition en théorie c’est bien mais ça demande plusieurs pré requis.
Déjà que l’opposition soient constructives et pas partisanes.
Et Si des électeurs vous ont choisis c’est pour défendre vos idées pas celles de l’opposition.
Une bonne mesures n’est ni de droite ni de gauche mais un politique se doit de préserver l’intérêt du plus grand nombre de SES électeurs.

Et pour finir la politique n’est pas le monde des bisounours mais celui des coups bas et des esprits retords
Et malheureusement c’est état de fait abouti à des postures politiciennes ou ce qui compte c’est pas l’Intérêt de la mesure mais qui des deux va gagner.

En France le clivage droite gauche traditionnel n’existe pratiquement plus.
On s’oriente vers un paysage américain démocrate/républicain un peu bonnet blanc et blanc bonnet. Et nos politiques sont hors sol déconnectés de la population.

Le système allemand est différent.
Les allies à la fin de la seconde guerre les ont « encouragé » à mettre en place un système beaucoup plus ouvert que le nôtre pour éviter la concentration des pouvoirs et voir émerger à nouveau le totalitarisme.
Résultat 75 ans plus tard leur système est plus démocratique que le système français et les opposants beaucoup plus présents au Bundestag.
Donc ils sont écoutés quand en France ils sont ignorés.

L’affaire du Crédit lyonnais https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Crédit_lyonnais
a représenté un montant de pertes environ 10 fois plus importante que Wirecard.

Pourtant elle a eu lieu à l’époque d’un gouvernement de gauche, le ministre Pierre Bérégovoy a eu une part de responsabilités infiniment supérieure à celle du gouvernement allemand actuel. Bérégovoy donnait directement des instructions au PDG Haberer.

Cela montre bien que gouvernement de gauche ou gouvernement de droite ce n’est pas le problème.

En finance moderne, le contrôle doit être fait par des autorités de controle indépendantes comme la BaFin en Allemagne. Il faut se poser la question pourquoi la BaFin était elle-même si mal organisée, gérée et contrôlée !