Commentaires : Volkswagen R : le constructeur va s'armer d'une branche sportive électrique

Le géant allemand Volkswagen devrait à l’avenir ajouter des sportives électriques à son catalogue, comme l’a clairement fait comprendre Jürgen Stackmann, membre du comité de direction de la marque.

Au moins avec l’électrique, plus besoin de cheater les contrôles anti-pollution.

3 J'aime

Intéressant que VAG suive les traces de PSA qui avait déjà lancé l’offensive avec Peugeot Sport Engineered dont la 508 n’est que la première de l’ère post-GTI :slight_smile:

La bascule vers l’électrique s’accélère, cela fait plaisir. Vivement que l’on puisse respirer un peu mieux dans Paris (pour aller à fond il faudrait aussi supprimer les chauffages poêles et cheminées qui sont ignobles mais c’est un autre sujet) d’ici 10-15 ans !

Faudra supprimer les « pauvres » à Paris alors car ce sont majoritairement eux qui roule en thermique et se chauffe au bois vu que c’est le moins cher…

1 J'aime

L’électrique n’est pas la solution miracle non plus.

1 J'aime

Quand on sait que la majorité de la pollution vient des industries et que le transport représente 20%…
Ce qui ajoute au drôle de la chose c’est que l’électricité il faut la produire et produire de l’électricité ça reste polluants au final on ne fait que déplacer le pb et que pour une minorité de celui-ci

1 J'aime

J’adore cette façon de présenter ça comme une intime conviction ou une vision avant gardiste. On a déjà vu disparaître plusieurs modèles sportifs car économiquement plus viables avec les contraintes de CO2 des constructeurs, le malus coûtant pratiquement plus cher que le véhicule.

C’est donc surtout un constat : impossible de continuer à produire du sportif vendable en 100% thermique.

La stratégie, c’est de miser plutôt sur l’hybride ou plutôt sur le 100% électrique, mais pas plus.

Faut pas non plus flipper avec le controle technique et le controle pollution.
Pendant le controle ils se basent sur la norme de la date de fabrication (euroX) du véhicule et non de la norme de l’année en cours.
Donc même si on a un vieux véhicule mazout (bien entretenu évidemment) on a moins de risques d’etre recalé que un véhicule de 6 ans non entretenu

La tricherie n’est pas que sur la pollution elle est aussi sur consommation se qui leur a permis de classé et vendre des véhicules avec 1 cheval fiscal en moins comparé à ceux qui ne trichait pas , l’état aurait pu demander en plus de la conformité aux norme l’actualisation des carte grises pour le manque à percevoir , on peut dormir tranquille le nouveau pdg vag qui vient lui même d’un ancien constructeur ou il prétendait ne pas être concerné lors de sa fonction , dans cette affaire les états sont tout aussi coupables s’est comme toléré des examens avec des antisèches , il en revient que pour la France les plus proche la réalité a été le groupe PSA .

@Comcom1 en Ile-de-France dont je parlais c’est très loin d’être le cas, source à l’appuie. Cf. ci-dessous, les chiffres parlent d’eux-mêmes non ? En Chine ou en Inde évidemment que l’industrie pollue bien plus, mais dans l’exemple de l’Ile-de-France c’est très peu.

En France avec notre production nucléaire, que nous soyons pour ou contre il est factuel que nous avons la chance de produire notre électricité sans rejets dans l’atmosphère (et avec très peu de rejet tout court si l’on regarde la volumétrie des déchets nucléaires). Donc nous n’avons pas les rejets des centrales au charbon qui enfument l’Allemagne par exemple. Du coup les véhicules électriques sont encore plus pertinents chez nous (ils le sont pertinents ailleurs même si l’on tient compte l’ensemble du cycle de vie du produit et la source d’électricité, cf. l’excellent article de Clubic sur le sujet).

OXYDE D’AZOTE NOx

  1. 56% Traffic routier
  2. 18% Résidentiel et tertiaire
  3. 7% Traffic ferroviaire et fluvial
    […]
    2% Industrie manufacturière

PARTICULES FINES PM10

  1. 28% Traffic routier
  2. 26% Résidentiel et tertiaire
  3. 18% à égalité :
    • Chantiers et carrières,
    • Agriculture
      […]
      1% Industrie manufacturière

PARTICULES FINES PM2.5

  1. 39% Résidentiel et tertiaire
  2. 35% Traffic routier
  3. 11% Chantiers et carrières
    […]
    1% Industrie manufacturière

GAZ A EFFETS DE SERRE

  1. 41% Résidentiel et tertiaire (chauffage principalement, eau chaude sanitaire etc.)
  2. 32% Traffic routier
  3. 9% Chantiers et carrières
  4. 7% Industrie manufacturière

https://www.airparif.asso.fr/pollution/air-et-climat

@elminster44 les « pauvres » à Paris ne doivent pas être nombreux à avoir un véhicule personnel. C’est clair que l’un des problèmes parisien est d’améliorer fortement les transports en commun :frowning:

1 J'aime
  • La pollution ne se limite pas aux rejets dans l’air.
  • Paris n’est pas le centre du monde

@Comcom1 Et ? Je n’ai jamais dit l’inverse.

Tu sous entends que je ne parle que de pollution de l’air en évoquant le fait qu’une centrale nucléaire ne rejette pas de CO2 dans l’air hors je n’ai pas inclus spécifiquement la pollution dans l’air.
Tu viens me parler de l’île de France hors je n’ai pas parlé d’un endroit spécifique.

Du moins tant qu’on ne fera pas comme sur les diesels et essences ou on exigera des normes (on pourrait tout à fait imaginer des normes qui contraigne la limitation de perte d’énergie à la recharge et/ou à l’utilisation)

1 J'aime

En effet, ou autrement dit le rendement global.

C’est à dire que tu répondais à mon post où je disais « Vivement que l’on puisse respirer un peu mieux dans Paris » hein :wink: Comme je parlais de respirer et de Paris c’est on ne peut plus légitime de parler de pollution de l’air et de présenter les chiffres de l’ïle de France.

Article intéressant à relire -et outil à utiliser- sur ceux qui se questionne sur la pollution liée aux véhicules électriques : https://www.clubic.com/transport-electrique/actualite-892449-transport-environment-fin-rumeur-voitures-electriques-polluantes.html