Commentaires : VivaTech 2019 : Immersion 4 présente son système de refroidissement pour data centers

La SNCF, qui a installé son Lab sur Viva Technology, du 16 au 18 mai 2019 Porte de Versailles à Paris, a présenté de nombreuses start-up et entreprises partenaires, parmi lesquelles Immersion 4, une solution contre la surconsommation d’énergie des data centers.

l’idée n’est pas nouvelle mais ils ont peut être trouvé une meilleure solution que l’huile minérale qui se dégrade au contact de l’oxygène ?

Il me semble que le fluide est ultra polluant et non recyclable. la technologie a t-elle changée ou c’est encore du greenwashing ?

y a encore des fautes : la pause de l’engin
il ne parle pas de récupérer la chaleur.
par contre, il parle de gains! pour lui?

Rien d’extraordinaire il y a plus de 20ans déjà.
Au début des watercooling. plongé le pc dans un liquide de refroidissement comme ceux utilisé par EDF était une des techniques.
par contre j’espère que ce n’est pas juste un système statique et qu’ils récupèrent la chaleur pour autre chose.

C’est loin d’être nouveau. J’avais vu un article il y a une quinzaine d’années.

Le problème est toujours le même : il faut des condo étanches. Sinon la capa changera et on aura un bug.

Par contre, autant c’était problématique pour le HDD, maintenant en SSD c’est faisable.

Mais il faut du matos spécifique. Peut être que les CM militaires ou aerospatiales y répondent déjà.

Sinon je vois bien la discussion avec ASUS ou autre:
-bonjour, je voudrais vous acheter 50 CM et 400CG, mais au lieu des condensateurs habituels, mettez ceux là.
-mais bien sur, et quelle épaisseur de pepperoni vous souhaitez avec?

Alors non messieur …
vous confondez avec ce qui se fait deja en terme d’oil cooling et de watercooling immergé.

la, je pense que ce n’est pas le cas.
donc la suite est a mettre au conditionnel :
la, il s’agit d’un refroidissement par changement de phase.
le liquide est non selement isolant, mais egalement non abrasif… donc pas dangeureux pour les capa .
De plus, ce liquide a un point d’ebulition bas (60 a 70 °C). Le changement de phase etant tres energivore, la chaleur des composant est captée rapidement par le luiquide qui se transforme en gaz.
En haut de cuve, il vous faut un systeme avec un condenseur, afin de refroidir le gaz, et de le retransformer en liquide … que vous reinjectez dans la cuve.

C’est basiquement le fonctionnement d’un frigo…

sauf que le circuit d’un frigo est sous pression et n’a pas besoin d’un groupe frigorifique pour le refroidir mais d’un compresseur pour condenser le gaz.

oui, le circuit d’un frigo est sous pression … mais c’est pas obligatoire en theorie.
En fait, c’est fais comme ca dans un frigo par ce qu’on cherche a refroidir plus que l’air ambiant … donc ca necessite un gaz (a t°ambiante) sous forme liquide, donc sous pression … et effectivement, pour le condenser, on a besoin d’un compresseur.

Quand a ce systeme, je n’ai a aucun moment parlé de groupe frigorifique pour refroidir la gaz …

Comme le gaz est relativement chaud (60 °C), un echangeur de chaleur avec l’air ambiant (30 - 40°) avec un condenseur adequat suffit pour le refroidir.

pour rappel, le liquide utilisé pour ce systeme est liquide a T° et P “normaux”, le condenser est relativement facile

Alors oui, c’est “Basiquement” le foncionnement d’un frigo … basiquement … en theorie, si tu prefere. Evidement, il ne sont pas calculés pour la meme chose

Y’a deja des makers qui utilisent ce systeme, avec en haut de cuve un echangeur de chaleur basé sur deux radiateurs… un coté chaud, un coté froid … et ca condense

du point de vue informatique, si on arrive a conserver le milieu liquide dans les 50 / 60 °C , c’est tout bon …

Pour une mise en pratique industrielle, je pense qu’ils vont opter pour un refroidissement global, avec des collecteur, et de gros condenseurs a l’exterieur des batiments … ou meme un collecteur passif, en metant les condenseur sur les toits, et en laissant le gaz remonter par lui meme…

C’est le représentant de Vivatech qui parle du groupe frigorifique dans l’article…

Tel qu’il en parler le liquide diélectrique n’est qu’un caloporteur qui permet de ne refroidir que les machines plutôt que la pièce entière.

La chaleur étant conduite par le liquide à un groupe frigorifique moins puissant que s’il fallait climatiser la pièce.

oui … du coup, c’est pour ca que je disait dans mon premier post qu’il fallais prendre au conditionnel …
Car je ne suis pas sur de la techno exacte dont il parle …

par contre, je ne trouve pas la mention du groupe frigo dans l’article … tu peux me ressortir la phrase exacte ?

A un moment il parle de systeme de froid et de frigidaire … mais qu’entend il exactement par la ?

Apres, si c’est juste du watercooling immergé, c’est pas super interessant, et ca existe depuis un bon bout de temps maintenant … je vois pas vraiement l’interet d’en faire un article.

Ibm le fais deja en industriel

C’est dit vaguement en deux points de l’article et clairement dans la vidéo.

La chaleur est conduite par le liquide jusqu’à un “point de transformation” dissipation dans l’air ou injection dans un système de chauffage par exemple

Donc oui c’est exactement le même principe qui existe déjà.
Là il surf sur la vague CO2, il le répète un peu trop souvent même et on espère, un liquide vraiment nouveau mais au vue de sa texture ce n’est rien d’autre que l’huile minérale utilisée dans les autres systèmes.
Je pense que dans la réalité il le sait, que c’est pas nouveau comme mode de refroidissement mais il le propose pour une plus petit echelle que la solution d’IBM par exemple.

d’ailleur l’argument du CO² tiens pas la route …

pour les data center actuels, ils ne produisent pas de CO² … enfin tres peu.

les groupes elecrogenes ne tournent pas en permanance … ils sont la pour palier en cas de probleme d’alimentation du reseau edf, et ils s’alument de temps a autres pour test et entretiens …

donc meme avec sa solution, la quantitée de CO² produite sera sensiblement la meme …

bref, y’a rien d’interessant.

Elle est proportionnelle à la consommation d’énergie et il propose de réduire cette consommation, mais tout dépends du pays et du choix de fourniture en énergie, en France l’énergie proviens essentiellement du nucléaire et de l’hydraulique. En Allemagne ce sera plutôt gaz, charbon et nucléaire français.

3 messages ont été scindés en un nouveau sujet : Refroidissement Serveur