Commentaires : Vaccination - COVID-19 : Doctolib devient le "partenaire officiel" de l'État

L’entreprise franco-allemande Doctolib va permettre aux patients français de prendre un rendez-vous et de choisir un centre de vaccination en ligne depuis sa plateforme.

"dénonçant un « mépris des services publics »

Au moins on aura un truc qui va marcher dans ce programme de vaccination, c’est la prise de RDV…

1 J'aime

"Et si Doctolib était le sauveur de l’État, critiqué pour sa campagne pour le moins poussive de vaccination "…

Quelle honte quand même…entre la sollicitation de cabinets de consulting (Mc Kinsey et Bain) pour les campagnes de tests et de vaccinations, avec les succès que l’on sait, on voit que l’Etat est totalement dépassé…la faillite totale d’un système…ce qui n’a pas empêché les directeurs des ARS de recevoir la Légion d’Honneur pour leur totale incompétence il y a quelques jours…

3 J'aime

Doctolib c’est plus ou moins bidon comme site.

On arrive souvent sur ce message « Ce praticien ne prend pas de nouveau patient sur ce motif. » et cela même si on est déjà patient.

Pourquoi parler plus de Doctolib que des 2 autres ?!

Je suis certain que tu vas nous donner l’exemple d’un système qui fonctionne ?
Cela doit être très facile j’imagine.

Quasiment tous les pays qui vaccinent et nous sont comparables (Espagne, GB, Allemagne, Italie)…exception faite de la Hongrie, du Mexique…nous n’avons RIEN fait et appris depuis le H1N1…140 000 vaccinés, en oubliant de préciser dans les communiqués « triomphalistes » que sur ces 140 000, il n’y a que 35 000 patients (alors que le schéma vaccinal d’origine n’était absolument pas celui-là), les 105 000 autres sont des professionnels de santé…et encore, quand on ne pique pas le cuistot de l’hosto qui ne rentre pas dans les clous vu qu’il reste des doses non prévues :mask:…derrière la Roumanie et la Pologne, « le meilleur système de santé du monde ». :rofl:

A titre de comparaison, lorsque je vivais en Afrique, on faisait 20 000 vaccins en 15 jours de brousse…à deux… :yum:

PS: et je ne parle pas du suivi des entourages des covidés…

Heu comprend pas trop, la 1ère cible annoncé était pourtant bien le personnel soignant non ?

Non, je suis professionnel de santé…et donc je parle de ce que je vois…

Logistique inexistante, on a "essayé " de faire des tests logistiques de livraison vaccinale cette semaine, et le WE qui plus est :rofl:-on avait oublié de le faire, si, si !!, fiasco total- on a « oublié » que pour vacciner il faut des vaccinateurs- aussi incroyable que cela soit, aucune liste de médecins et d’infirmiers n’a été établie et la première ARS s’est réveillée…le 07 Janvier ( 2021 , pas 2020) , celle du Nord, pour chercher des volontaires, la CPAM se réveille hier et bombarde les professionnels de mails en leur demandant-le 12 Janvier- de venir en toute urgence…et je ne parle pas des vaccins livrés pour les EHPAD le vendredi soir ou le samedi matin alors qu’ils ne se conservent que 5 jours, sachant qu’il n’y pas de vaccinateur en structure le WE…un certain Edouard Philippe a demandé un rapport logistique en Juillet 2020, réalisé par un général de gendarmerie, rapport qui n’a pas été suivi d’effet, il recommandait de confier la logistique soit au ministère de l’Intérieur (SDIS, Sécurité Civile) soit à la Défense (le Service de Santé des Armées avait uneréputation mondiale )…rien n’a été fait, les ministres étaient…en vacance…

Le plan initial, c’est de vacciner la population âgée et débilitée, les soignants n’en font partie sauf facteurs de risque…mais pour gonfler les chiffres avec le personnel présent sur place, rien de mieux que de les vacciner…il faudra quand même m’expliquer pourquoi un cuisinier de 23 ans est personnel à risque…

Un lien qui a beaucoup fait rire les médecins, celui de l’organigramme de l’ARS d’une région…qui reflète pourquoi tout va mal: bureaucratie incompétente et pléthorique, d’où le recours à des cabinets de consulting (pas très compétents d’ailleurs) et doctolib…

http://ac.matra.free.fr/FB/20200424ARS.pdf

Non, non, les personnes âgées étaient la cible de phase 1…en phase 2, le personnel soignant de plus de 50 ans/présentant des facteurs de risque…Macron a piqué une crise (enfin, une colère médiatique alors que tout venait de lui initialement, mais les ricanements internationaux l’ont vexé) et tout le planning a été bouleversé…

Et cela étonne les gens qu’il allait pas se passer grand chose pendant les vacances et fêtes de fin d’année.

Ils ont pris ce qu’ils avaient sous la main, suis pas étonné tout comme la lourdeur administrative Française, c’est aussi une marque de fabrique.

Franchement, quand je te lis, je me demande vraiment où tu bosses…

il faudrait ouvrir les yeux et vous réveiller, braves citoyens :zipper_mouth_face:…vous ne pourrez pas vous déchargez éternellement sur des gens notoirement sous-payés et épuisés…certaines infos données ci-dessus sont aisément vérifiables en consultant un palmipède célèbre paraissant le mercredi, comme quoi le hasard fait bien les choses…et encore, je n’ai pas parlé des soignants COVID + qu’on force à aller travailler…avec l’imprimatur, noir sur blanc, de la sécu !!!

"il faudrait ouvrir les yeux et vous réveiller, braves citoyens "

C’est mal barré vu le nombre croissant de au mieux perplexe se demandant si on exagère pas la situation ou au pire les complotistes qui ce disent que ce n’est que de l’enfumage…

Pas plus tard que pendant les fêtes de fin d’année j’ai découvert que ma belle sœur travaillant dans une école primaire est devenu complotiste irréductible, le repas de famille a failli tourné cour au bout de 10 min…

Sauf que tu as la mémoire courte, je suis soignant… je t’ai d’ailleurs précisément déjà dit ce que je faisais mais de toi, on ne sait pas grand chose, en dehors de tes critiques je veux dire ^^
Dans mon hôpital, en tout cas, ca ne se passe pas comme tu le décris… mais ce que tu dis est bon à savoir, je vais appeler la direction et leur conseiller de prendre contact avec toi, dans ma ville y a que 40000 habitants, en venant avec ton copain, dans un mois, tu auras vacciné tout le monde :wink:
On pourra alors parler de consentement, ce qui tombe à point nommé puisque c’est justement le concept principal de mon TFE!