Commentaires : V2, la mère (nazie) des fusées modernes

Développée dans le plus grand secret en tant que missile balistique, la fusée V2 n’inversera pas, malgré des efforts colossaux, le cours de la seconde guerre mondiale. Par contre, elle servira d’inspiration et de base pour plusieurs générations de lanceurs des deux côtés du mur… jusqu’à Tintin.

8 J'aimes

Merci pour des articles historiques comme celui-ci !!

7 J'aimes

N’oublions pas que si les premières grandes fusées étaient les V2 a vocation militaires lorsque les russes,n américains et francais les ont récupérés c’était aussi dans un but de créer des missiles balistiques. L’activité scientifique spatiale n’était pas dans leur plan mais lorsque les sovietiques ont utilisé un sat pour réaliser un vol orbital c’était principalement pour montrer au monde sa supériorité technologique et humilier les américains. La suite n’a été qu’une compétition pacifique et scientifique mais surtout politique.
Mais n’oublions pas que sans la volonté des militaires d’avoir des missiles pour leurs ogives nucléaires, il n’y aurait pas eu de fusées spatiales avant un bon moment. Donc encore une fois c’est l’activité militaire qui a permis de faire avancé l’activité spatiale, par exemple aussi avec le GPS qui est avant tout un réseau militaire, ou l’observation terrestre qui était avant tout de l’espionnage.

2 J'aimes

« la fusée étant propulsée avec de l’éthanol, il faut une bonne récolte de pommes de terre pour remplir les missiles » ==> Faut pas rire, la rumeur veut que la vodka soit toujours aussi indispensable (au moins pour certains vols vers l’ISS) ! Et pour la Lune ce serait plutôt ”une fine bouteille de Nuits” (du moins selon Jules Verne). D’ailleurs Apollo XV a déposé une étiquette de la cuvée Terre-Lune 1969 dans le cratère « Saint Georges » (en hommage à ce bon vieux Jules).

1 J'aime

Nos missiles balistiques intercontinentaux et nos milliers de bombes atomiques stockées feraient presque passer ces monstruosités de l’époque pour un sympathique travail artisanal.
Je crois que votre très intéressant article est une bonne occasion de réflexion sur nos moyens actuels de destruction, parce que la mentalité qui pousse à leur perfectionnement permanent n’est sans doute pas si différente de celle de l’époque.

La recherche civile n’a pas besoin de la recherche militaire pour innover ou progresser.
Dire que c’est l’activité militaire qui a permis de faire avancer l’activité spatiale c’est oublier un peu vite que tout ça n’est surtout qu’une question de moyens. Si les ingénieurs civils avaient eu les moyens des militaires, rien ne dit que leurs avancées n’auraient pas été encore plus spectaculaires puisqu’ils n’auraient même pas eu à se soucier des problématiques militaires.
Ce qui est clair, c’est que les moyens colossaux investis dans la recherche militaire empêchent les innovations dans beaucoup d’autres domaines.

6 J'aimes

La mère allemande, pas « nazie ». « Nazi » c’est un mouvement politique, pas une nation.
D’autre part je rappelle que ce sont les USA qui ont balancé deux bombes nucléaires sur le Japon alors que la guerre était finie.( Et c’était pas Trump…)
Pas une.
Deux.
Mind it.

2 J'aimes

Pas forcément. Tout est une question d’époque et de besoin.
Après guerre, les scientifiques étaient occupés à bien d’autres choses que le spatial et la plupart bossaient pour l’armée. L’activité spatiale des fusées étaient plus considéré comme du hobby de passionnées dans un champ.
C’est bien le besoin d’un missile pour la bombe H dans un contexte de guerre froide qui a poussé les gouvernements à mettre le paquet pour recruter les meilleurs spécialistes pour l’armée. La stratégie militaire de frappe nucléaire longue distance était vitale pour les USA comme pour l’URSS. C’était une des priorités nationales et militaires.
Si les civiles avaient eu les moyens ils auraien tpu faire des fusées sans passer par l’arméed mais qui avaient les dplans des nazis ? les militaires. Qui finances ces projets ? l’état et l’armée.
Et après guerre quel était le besoin du civil pour le spatial ? il était nul ou très limité. Bref si le spatial ne pouvait rien apporté après guerre il ne pouvait y avoir d’argent. Sans besoin il n’y a pas d’argent.
Heureusement la compétition militaire spatiale s’est transformé en compétition civile, plus pacifique. Les débuts de la conquete spatiale ont surtout été une question de celui qui avait la plus grosse entre les 2 grandes puissances. Ce n’est que vers les années 70 que des applications scientifiques (exploratiosn planétaires) ont vu le jour et les années 80 que les activités commerciales ont commencé

Sans discuter la monstruosité des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki, 1/ la guerre n’était terminée qu’en Europe, et 2/ je ne vois pas le rapport avec l’article

6 J'aimes

On ne vit pas dans un monde de bisounours, mais quand même, que d’argent et de moyens pour améliorer les techniques de destruction…
Ce que je voulais dire, c’est que cet argent pourrait être employé ailleurs et que ça n’empêcherait pas l’innovation.

4 J'aimes

Une fusée « nazie » ça n’existe pas. Une fusée allemande oui. Pour le reste, c’est juste un rappel de la mémoire. Sans les savants allemands (là, ils n’étaient plus « nazis »), pas de bombes nucléaires sur le Japon.

La fusée n’était pas nazie dans le sens propre du terme, mais les scientifiques qui l’ont développée, oui. De là, à savoir s’ils étaient des nazis convaincus c’est une autre histoire. Mais évoquer l’Allemagne Nazie en tant que nation n’est pas une erreur historique, c’est un fait au regard de l’histoire.

Et ça n’accuse en rien les Allemands, pas plus que ça ne dédouane les américains (qui n’ont rien à voir avec l’article ^^).

3 J'aimes

Bien sûr, c’est avant tout une question d’allocation de moyens. C’est la même chose pour le réacteur en aviation, qui serait apparu pour les mêmes besoins mais bien après si ça n’avait été grâce aux développements des différents constructeurs d’avions de chasse.
D’ailleurs je ne dis pas l’inverse dans l’article. La R7 semiorka, avant d’être Soyouz, était avant tout le premier missile balistique intercontinental. Redstone aussi (avec une portée moindre).

Au regard du « soft power » que ça a pu leur donner dans les années 60 puis 70, les puissances ont cependant vite compris l’intérêt scientifique et technique de programmes civils. Les concepts, eux, étaient posés très tôt. Arthur C. Clarke définit les satellites géostationnaires dès 1945…

1 J'aime

merci de revoir tes cours d’histoire, la guerre us/japon n’etait pas terminée…
les USA etaient sur deux fronts.
MIND IT !!!

Vous vous trompez, les allemands non pas participé (ou marginalement) au projet manathan

1 J'aime

Ouille, c’est tout mélangé la haut.
Les bombes larguées sur le Japon l’ont été avec des bombardiers B29. Et les scientifiques qui ont créé les premières bombes A et H n’étaient pas allemands.

1 J'aime

N’importe quoi, révisez votre connaissance de l’histoire : la guerre n’était évidemment pas terminée sur le front du pacifique entre les USA et le Japon. Aussi abominable que ça paraisse les deux bombes atomiques ont mis fin à la guerre. La question qui se pose est évidemment : y aurait-il eu plus ou moins de morts et victimes de la guerre sans les bombes, ce à quoi personne n’aura jamais la réponse.

3 J'aimes

L’armée a toujours été un très grand vecteur d’innovation. Les choses changent depuis 3 décennies avec la consommation de masse mais on ne peut nier que beaucoup d’inventions actuelles sont à mettre au profit du militaire (Internet, GPS, fusée, satellite d’observation, radar, sonar, avion à réaction, le nucléaire, etc).
Est ce qu el’argent aurait servit à l’innovation s’il n’avait pas été dans le militaire ? difficile à dire. Certains pays l’aurait dépensé dans le social, d’autres dans l’éducation, d’autres pour s’enrichir, d’autres dans l’industrie, etc.

1 J'aime

Oui croire que le civil a besoin du militaire pour avancer m’a toujours enervé.

C’est sur que si tu donnes 1€ au civil pendant que tu en donnes 100€ au militaire tu te retrouves dans notre situation.

Par contre donne 100€ au civil et tu auras des vraies innovations qui ne seront pas de simple dérivées du militaire. On a pas besoin de passer par la case amélioration d’un viseur de sniper pour faire avancer l’optique.

3 J'aimes

Ta réponse confirme bien tes lacunes.
Je te laisse lire les réponses de @ebottlaender, @Karl_TH et @Peewee qui t’ont expliqué