Commentaires : Une pétition réclame Windows 10X sur le Surface Duo (à la place d'Android) (page 2)

Selon les chercheurs du Global Footprint Network, il faudrait 0,7 planète à l’humanité si tout le monde vivait comme les indiens, il en faudrait 2,7 si tout le monde vivait comme les français, et il en faudrait 5 si tout le monde vivait comme les américains.
Plus un pays est développé, plus ses habitants consomment. Une tribu primitive ne génère pas davantage de pollution que les gens qui vivent dans une société de consommation très développée. La pollution est directement liée au mode de vie et à la consommation. Un type qui vit avec 2 dollars par jour ne parcourt pas le monde en avion, il n’achète pas de Home Cinéma, il ne remplace pas ses fringues dès que la mode change, etc. Il consomme 100 fois moins qu’un riche occidental.
C’est sur quel consensus scientifique que tu te bases pour faire tes affirmations ? J’aimerais bien savoir, parce que j’ai l’impression que ce que tu dis, c’est l’opposé de ce qui est aujourd’hui admis par les scientifiques, tout en te persuadant que c’est validé par la science aujourd’hui.

De toute manière, ce sont nos modes de consommation qui doivent être revus de fond en comble, un smartphone / ordinateur / véhicule /… pouvant parfaitement fonctionner et correspondre aux besoins d’un individu lambda pendant plusieurs années. Idem pour les fringues, surtout avec l’essor des sites d’occasion, si on sait rester raisonnable.
Après, que les utilisateurs préfèrent Windows à Android est un autre débat, certes pas aussi primordial que l’urgence environnementale, mais tout à fait légitime… à son niveau. :wink:

Désolé Alexandre, je ne vois aucune solidité scientifique dans leurs conclusions.
Concernant les projections d’empreinte de mode de vie, ce sont des phrases vides de contexte remplies de « si » bien arrangeants. On a là des scientifiques ( ?) tirant des conclusions d’avenir scientifiques sans tenir compte des avancées scientifiques en cours ou futures. Ça reviendrait à demander aux dirigeants début du 20ième siècle comment ils comptent s’organiser pour démultiplier les relais chevaux, les diligences et la production de foin car dans cent ans 1,2 milliard de voyageurs traverseront plusieurs pays d’une traite annuellement.

Ce ne sont pas des projections mais des données sur la situation actuelle. Mais peu importe, on peut résumer les choses très simplement : la science du 21ème siècle, elle dit quoi sur l’état de notre planète, sur les causes de cet état, et sur le temps qu’il nous reste pour arranger les choses ? Réponse : elle dit que la situation est critique, que c’est de notre faute, et qu’on a plus le temps. Elle dit qu’une grande partie de la vie terrestre est en jeu, humains compris.

En 1992, 1 700 scientifiques du monde entier, dont une centaine de Prix Nobel, lançaient le “World Scientist’s Warning to Humanity”, pour alerter le monde de la destruction de la nature par l’Homme.

En 2017, c’était 15 364 scientifiques de 184 pays qui lançaient à nouveau une alerte. Tu peux trouver leur message facilement sur le web.

On fait quoi ? On les ignore ? On continue en espérant qu’un miracle technologique va se produire très vite et régler tous les problèmes sur tous les plans ? Si on échoue à trouver une solution suffisamment rapidement, on dira quoi à nos enfants ? “Désolé, vous allez être des milliards à crever, mais on voulait fabriquer des tablettes parce que c’est quand même vachement pratique pour surfer sur le web dans son canapé” ?

Y’a qu’une chose à faire, c’est d’écouter les scientifiques. Pas écouter moi, ni toi, mais les scientifiques de renom, les prix Nobel, les vrais spécialistes. Ce qu’ils disent, c’est qu’on a plus le temps. Il faut agir tout de suite, pas dans 30 ans.