Commentaires : Une nouvelle particule observée pour la première fois au CERN

Dans le cadre de l’expérience LHCb (Large Hadron Collider beauty), les physiciens du centre ont observé pour la première fois un particule inconnue composée de quatre « quarks charm » (également appelés quarks c).

4 J'aime

Sujet complexe mais fascinant

4 J'aime

En fait, on n’observe pas une particule, on mesure ou détecte sa présence.
On n’arrive déja pas à observer un atome précisemment alors une particule …

Nous sommes composes de quoi donc, d’atome, de molecules, ou de quark ? La Science s’emmele toujours les pinceaux, alors qu’avec Jesus tout est simple

2 J'aime

Les molécules sont des agglomérats d’atomes, les atomes sont des agglomérats de quarks. Les quarks sont des particules.

2 J'aime

Si je ne m’abuse, quand la matière rencontre son anti matière, les deux s’annihilent instantanément. La particule détectée étant composée de 2 quarks charm et 2 anti quarks charm elle ne peut pas subsister donc ? On détecte des particules qui sont vouées à disparaître dans l’instant. Fascinant.

Issue des cordes

Et donc pour faire suite a Fullmetal :wink:… Jésus est un ensemble de quarks :yum::yum::yum::yum::grin:

ouep, c’est de la supposition pure ^^

Des particules ou des wave?!

Attention soyons précis! Un ensemble de quarks composent des particules élémentaires qui composent des atomes qui composent des molécules qui composent Jésus. :smiley:

2 J'aime

… qui compose une mutitude de petits pains :wink:

3 J'aime

tous ceux qui payent des impots sont très heureux. on voit que notre argent est bien utilisé.

1 J'aime

Les biens pensants se font plaisir avec l’argent du peuple;
Par contre les centaines de milliards investis de par le monde pour un résultat qui me laisse toujours « pantois ».

Les dizaines de milliers de personnes qui travaillent pour le CERN, ils ne font pas partie du peuple?

Les milliards vous croyez qu’ils sont balancés dans des trous noirs? Non, ils servent à financer la mise en place de projets qui génèrent plus d’activité économique que bien des d’autres dépenses autrement plus onéreuses.

Moi ce qui me laisse pantois, c’est cette volonté de rester dans l’ignorance, alors que dans le même temps on dépense 1000x plus dans de l’armement inutile.

2 J'aime

J’ai l’impression que l’infiniment petit porte bien son nom et que plus on crée des instrument capable de détecter/voir des élements premiers, plus on trouve que ces mêmes éléments sont eux-même composés à une échelle encore mlus microscopique d’élements eux-aussi premiers.
On pensait que les molécules étaient faites d’atomes élémentaires… maintenant on se rend compte que les atomes sont faites de particules élémentaires neutron, proton, neutrons, qui à leur tour sont fait de particules élémentaires les hadrons, mésons, gluons et autres et ainsi de suite… j’ai bien fait d’arrêter les sciences parce que je trouve assez frustrant de n’avoir que plus de questions au fur et à mesure que de réponses…

Pour l’armement je suis tout à fait d’accord avec vous mais ces milliards dépensés pour quels résultats ?

Il y a des retombées très directes, car les appareils qui servent à détecter ces particules repoussent à chaque fois les limites technologiques : c’est grâce à ces machines que l’on a les scanners et les IRM, par exemple. Les techniques d’acquisition et de traitement des données (à des débits colossaux, qui doivent être « filtrés » en temps réel pour n’en conserver qu’une infime partie) aussi ont permis à l’informatique moderne de devenir ce qu’elle est.
La recherche, c’est aussi ça : chercher une chose précise (valider/invalider une hypothèse) et trouver mille autres choses en chemin…

Il y a une article qui est pas mal pour montrer que les retombées sont énormes:

https://public-archive.web.cern.ch/fr/About/BasicScience3-fr.html

Et cela sans parler d’ l’énorme retombée: l’avancée des connaissances.