Commentaires : Une microcar électrique en projet chez Kia

Après Citroën avec Ami, une mini voiture électrique à un prix très accessible pour faciliter la mobilité urbaine, Kia réfléchit sérieusement à un concept similaire et à un mode de distribution spécifique, à l’image de ce propose le constructeur français.

1 J'aime

Pour la conduite autonome, ils peuvent la garder. La réserver aux Tesla, par exemple, ça ne dérange pas.

Si les prix reste très raisonnable (environ 5.000€), les quadricycles électriques sont un marché d’avenir.

Souvent, on utilise principalement sa voiture pour faire des courses à côté de chez soi. Et ces mini voitures électriques arrivent pile à temps ! Pas de pollution, très pratique sans permis, pas d’entretien, on recharge avec une simple prise électrique, que des avantages.

Et à côté, avoir une seconde voiture, thermique (essence ou diesel), pour les moyens et lointains déplacements.

2 J'aimes

Ca fait plaisir de voir que les constructeurs (Mercedes, etc) ont quasiment tous abandonné la technologie hydrogène pour l’électrique. C’était évident : l’hydrogène coûtait très cher à fabriquer, très cher à faire fonctionner, potentiellement dangereux, bref que des inconvénients !

Et puis, l’annonce de Tesla et de sa batterie électrique nouvelle génération donne un nouvel espoir et un avenir définitif à la voiture électrique !

1 J'aime

J’ai l’impression que tu ne suis pas bien l’actualité…ce n’est pas une batterie « nouvelle génération », les batteries Lithium-Fer-Phosphate sont déjà utilisées depuis des années par les constructeurs chinois de VE, c’est juste que Tesla va y passer à son tour et sûrement pour réduire les coûts

Quant à l’abandon de l’hydrogène par les constructeurs, c’est aller un peu vite en besogne quand on voit les partenariats existants :

l’hydrogène pousse des constructeurs à se regrouper pour mettre leurs ressources en commun. Plusieurs partenariats sont donc en cours. Toyota, Honda et Nissan sont associés dans ce cadre au Japon. Toyota collabore également avec BMW tandis que Honda planche sur la pile à combustible avec General Motors et Nissan avec Ford

S’il y a une chose dont on ne peut pas accuser les japonais, c’est de manquer de pragmatisme, ils ne poursuivraient pas et n’investiraient pas dans les recherches s’ils pensaient qu’elles ne sont pas prometteuses