Commentaires : Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures

Une équipe de recherche de l’Imperial College (Londres) a étudié la formation du cratère de Chicxulub, considéré aujourd’hui comme la principale source de l’extinction de masse menant à la disparition des dinosaures.

Est ce que leur supercalculateur pourrait calculer comment on pourrait vivre tous parfaitement heureux et en parfaite harmonie entre nous et avec la nature ? Je suis un hippie je sais (pas le hippie pervers qu’on cherche à montrer depuis qq années un peu partout hein, quoique…)

4 J'aime

La seule solution viable est celle de Thanos

2 J'aime

PierreKail, l’harmonie avec la nature, c’est fini. L’homme civilisé a décidé que la maladie la souffrance et la mort n’étaient plus acceptables, ce sont trois choses qui sont indissociables d’une vie « comme avant » (en gros avant le XIeme siècle si on est européen). Les inféconds peuvent engendrer, les faibles sont soignés et peuvent transmettre leurs gènes, les non travailleurs et les imbéciles sont nourris, … la nature ne ferait qu’une bouchée de nous maintenant, mwaha.

2 J'aime

Pour certains oui :stuck_out_tongue:

Tous les exemples que tu donnes n’ont rien à voir avec aucune l’harmonie et ressemblent plus à des propos de l’an 1000, comme quoi un non travailleur comme un imbécile ont encore de l’avance, enfin selon tes références qui restent à discuter :stuck_out_tongue:

@jjBEA_smb @Blues_Blanche attention Thanos est un vilain, vous filez un mauvais coton chers amis :scream: :skull_and_crossbones:

Pas de bol je suis le surfeur d’argent (i believe i can fly, avec mon surf bien sur) :kissing_heart:

« Les inféconds peuvent engendrer, les faibles sont soignés et peuvent transmettre leurs gènes, les non travailleurs et les imbéciles sont nourris, … la nature ne ferait qu’une bouchée de nous maintenant »

Si un jour dans ma vie j’ai le temps et la motivation j’écrirai sur ce sujet. Je trouve ça passionnant d’imaginer à quelle point nous sommes finalement aussi dépendant à la technologie. Et ça a commencé selon moi avec le port des vêtements. C’est c** mais ça fait réfléchir…

À mon avis, le programme s’est trompé de dinosaures.

1 J'aime

« Imperial College »… N’est ce pas les mêmes mecs de la simulation ratée du corona ? Ceux-là mêmes qui n’ont pas réussi à prédire le nombre de victime du virus sans se tromper d’un ordre de grandeur ? Ah oui… Bon bah bon courage quand même.

(En vrai Imperial College est une super institution, je me moque gentiment hein…)

J’étais d’accord jusqu’à « Les inféconds… » qui pourrait facilement me faire atteindre le point Godwin si je m’y attardais…

2 J'aime

J’y travaille déjà, depuis des années en fait.
J’ai inventé un modèle de civilisation, le système politique, économique et social donne une impression utopique tout en restant entière faisable.
Je ne compte pas encore donner les détails (je le ferais en tant que mon premier post Reddit).

En gros, le travail n’est plus obligatoire mais optionnel, bien que très bien rémunérer, n’importe qui travaillant assez (« bien », pas forcément « dur ») dans sa vie peux devenir riche (je parle pas non plus de milliardaire, mais de multimillionaire oui, c’est possible).
Le système politique est différent, la structure elle aussi l’est.
Un changement que beaucoup ne comprendront peux être pas, c’est que ce n’est pas réellement de la démocratie, en fait les dirigeant montent de eux même au pouvoir par leur actions, CAD leur talent et capacité de diriger dans leur branche, le respect des lois, du peuple, de la vie etc, mais en revanche, pour n’importe quel raison justifiée le peuple peux le destituer, c’est un mix entre l’inverse de la démocratie et monarchie en gros…
Le système économique est totalement différent, ça n’as rien à voir, l’argent a une valeur totalement différente et la façon dont il circule est elle aussi totalement différente de tout ce qu’on connais, et il y a des avantages, la façon dont c’est fait pousse les entreprise à être productive mais écologique, de produire des produits de qualité et surtout sûr, le respect du client, la concurrence n’existe plus et les enterprises font plus de bénéfices en travaillant en unisson avec les autres plutôt que contre eux.
Quasiment tout, de comment on fait du profit au classique des matériaux utilisé est écologique.
En fait, ce genre de civilisation débuterais sûrement dans une zone neutre d’un océan sur une ville flottante.
Le système judiciaire est également totalement inédit et ne s’inspire de rien de connu.

Après j’ai déjà en tête la quasi totalité des choses, plan des villes, logistique, économie locale et internationale (en sachant que la monnaie utilisé dans cette civilisation ne serra surement pas reconnu par les autres nations qui la verront comme « sans valeur » et donc non utilisable), communication, procédure de construction et d’agrandissement, langue, protocoles réseau, informatique (de très très gros changement), véhicules, régulations, etc etc…

Et non seulement cette civilisation aurait pour but de faire du 0 emissions inutiles, mais en plus la nature serrait respecté, sans pour autant imaginer quelque chose à la ermite, au contraire on parle de très haute technologie, avec une société basé sur la surconsommation raisonnable (si si, c’est possible), et la façon dont j’imagine les version terrestre de ces villes serrait avec les alentours laissé directement à la nature sans interférer, et au limites de la ville, justement que l’humain et la nature sont en harmonie, les humains nourrissant les animaux sauvage dans une zone ou technologiquement (canon à ultrasons et/ou micro-ondes) serrait protégée et arrêterais prédateurs et personnes s’attaquant les uns les autres.
C’est un endroit ou on pourrait aller et voir une biche sauvage venir prendre de la nourriture qu’on lui donne, car depuis son enfance elle aurais vu ses parents côtoyer les humains qui ne sont que positif avec eux.
Des efforts pour protéger les espèces menacé serrait fait, tout ce qui menacerais, que ce soit naturel ou technologique serrait compensé ou arrêter.
Et dans un monde ou l’humain aurait une technologie bien supérieur à celle qu’on possède actuellement, la nature serrait luxuriante et on en prendrait soin.

Comment est ce que, pour toi, cela colle avec ce que tu décrivais dans ton commentaire ?

1 J'aime

SI un jour tu arrives à créer un lieu qui fonctionne avec les qq critères que tu indiques penses à m’envoyer une invitation :wink:

2 J'aime

Une utopie foireuse ?

On peut devenir très riche par notre travail, mais l’argent n’a plus le même sens. Conclusion : Y’a comme une incohérence dans ton paradigme.

Je veux bien que tu nous écrives un pavé, mais hélas :

Le coup de la biche qui mange la nourriture donnée par des humains… Hum. Tu es un citadin qui s’invente ce à quoi ressemble nos campagnes ? Une biche touchée, en contact, etc, par les humains, une biche portant donc l’odeur d’autre chose que son espèce est rejetée par sa propre espèce.
De plus, l’humilité et le bon sens veut que si une espèce est dite « sauvage », alors… on ne la nourrit pas. Lui donner à manger, c’est un peu l’idée du passage du loup à une branche qui dérive au chien. Par définition.

Si les entreprises ne sont plus en concurrence, alors là aussi cela veut dire que CHAQUE entreprise ne réalise qu’UNE seule chose : Aucune entreprise dans le monde ne peut faire la même chose qu’une autre. Parce que si elles sont au moins 2 à faire la même chose, alors il y a fatalement concurrence. A moins que dans un aspect despotique, le pouvoir politique dise : « Je veux » une entreprise QUE pour cette zone, et les autres n’ont aucun droit d’y proposer leur qualité.
Quid de la créativité ? On est sur Clubic ici. Qui n’a jamais dit : « Heureusement qu’il n’y a pas qu’Intel. S’il n’y avait qu’eux, bonjour les faibles évolutions. »

Ensuite, tu parles d’une Civilisation qui n’aurait pas la même monnaie que dans les autres pays. En prime, cette Civilisation a une technologie bien supérieure à aujourd’hui.
Là encore, c’est indéfendable : On a actuellement besoin de l’ENSEMBLE des ressources dispersées sur l’ENSEMBLE de la planète, pour produire nourritures, biens et services. Tu vas ouvrir combien de centrales nucléaires, et extraire où l’Uranium pour produire assez de jus pour recréer tout l’Internet dans ton pays ? En Suisse, il vont faire comment pour le sillicium à grande échelle ? En Belgique pour avoir du vin d’excellente qualité ?Parce que tu ne peux pas dire : Yolo, on achète chez les autres, mais nous on est un pays utopique.
Non, ça, ça s’appelle être hypocrite.

Enfin, tu as oublié le plus important : Le nucléaire a permis l’électricité de masse, mais également des désastres militaires et écologiques. Le rapport ? L’élément le plus important derrière tout ce que tu peux proposer, c’est l’humain.
Or, jusqu’à preuve du contraire, les maths c’est facile. Ca ne bouge pas dans le temps. Thalès, les tables de Pythagore ou tout ce que tu veux : Il y a 3 000 ans c’était vrai, dans 3 000 ans ça le sera encore.
Les sciences humaines en revanche… C’est à l’instant T. Variable du tout au tout, en fonction des époques, des civilisations, des Histoires, de l’environnement, des avancées, des régressions.

A titre d’exemple par rapport à ce que tu dis : Crois-tu vraiment que l’humain va d’un côté « prendre soin de la nature » tout en la dénaturant (donner à manger à des animaux sauvages) et en étant violant avec elle (Ultrasons, micro-ondes) ? Quoi, ce n’est pas une forme de violence ton affaire d’Ultrasons ? Ah bon, la définition de la violence est aussi pérenne que Thales ? N’est-elle pas tout aussi mouvante que la société de l’instant T qui la définie ?

Ceci étant, je salue ta volonté de proposer des idées. C’est toujours le premier pas pour un jour voir l’émergence de quelque chose d’autre.
Et c’est un instituteur et psychologue qui te le dit :wink:

1 J'aime

Pour être LARGEMENT plus terre-à-terre que toi, tout en proposant quelque chose qui fait avancer malgré tout, voici une piste de réflexion, un angle complètement nouveau que tu devrais plutôt envisager :

Voilà comment les choses, au cours des époques, font pour évoluer :

C’est une interaction dynamique à la fois auto-alimenté et temporisée par l’intra et, l’inter individuel, l’endo et l’exo groupe, dépendant de l’environnement à l’instant T.

Derrière cette phrase barbare, disons le autrement encore :

« Je » suis influencé par l’environnement (Social, santé, politique, environnement physique…) ET j’influence en amont/retour ce même environnement.

Concrètement, ça donne quoi ?
Tu accepteras que les exemples sont infinis.

J’en reprends 1 parce qu’on est sur un site de Tech, j’imagine que ça nous parlera « facilement » :

Il y a quelques années : « Moi, jamais une machine dans le futur me dira quoi faire ! »
Aujourd’hui : « Rah, c’est quand même bien Waze, ça me dit où je dois aller pour gratter du temps ».
Un écran, un logiciel, une voix qui influence, d’une certaine façon ta vie ET ta mort : Une voiture, ce n’est pas un jouet.

Pourquoi ne partirais-tu pas sur ces évolutions de mentalités ? L’idée que l’humain fait de plus en plus confiance à des algorithmes pour décider à sa place de son Destin ?

Bravo. Mais j’ai du mal à imaginer comment on peut créer un telle civilisation sans faire d’énormes boulettes. Je pense particulièrement à un projet complexe (contraintes économiques, sécuritaires et législatives) ou j’ai travaillé il y a quelques années: une équipe de 500 personnes hautement compétentes qui a eu du mal à faire un système informatique complet sans bugs (et même quelques problèmes de conceptions évidents après coup) et des failles à la pelle. Alors un projet de société tout seul…
Sinon, petites remarques en passant. Tu dis « ce n’est pas réellement de la démocratie » alors que tu décries le concept même de démocratie (souveraineté qui appartient au peuple), les élections étant juste le moyen le plus simple (et probablement le moins biaisé avant l’avènement des réseaux sociaux) de l’obtenir. Et pour la monnaie, c’est déjà la cas, ce n’est qu’une valeur admise, avec une valeur d’échange pour simplifier certaines transactions supranationales (même si la monnaie de référence est actuellement le dollar).

1 J'aime

@PierreKaiL
C’est noté :smiley:

@leochok
Ah, par ce que notre monde actuel est tellement bien, personne n’est mécontent, on n’as pas de président qui fait n’importe quoi, c’est vrais que c’est largement mieux que toute autre alternatives…

@armss
Alors toi tu es l’exemple typique de la raison pour laquelle je ne dévoile pas le tout de l’idée, tu parles sans savoir, je n’ai donner que les bases les plus simples de ce qui se FERAIT et non de comment fonctionne ce concept, et tu es là, à critiquer, sans avoir la MOINDRE idée de ce qui est proposer, c’est exactement à cause de gens comme toi et leochok que on vie dans un monde pourrit, car la moindre alternative se voir descendu en flèche par des gens qui essaye de trouvé le moindre petit problème même là ou il y en a pas et de l’amplifier comme si c’était catastrophique même lors ce que en incluant ces « problèmes » ça reste une alternative LARGEMENT meilleur à ce qui se fait actuellement.
Pour te répondre :

Ce que tu dis ne veux rien dire, l’argent est un moyen pour obtenir des choses avec plus ou moins de valeur, le luxe existe encore car c’est pas tout le monde qui désirera faire tout ce qu’il faut pour devenir riche, donc le luxe restera encore quelque chose de non accessible.
Tu ne sais même pas en quoi l’argent n’as plus le même sens.

Je viens de la Lozère, LA campagne de la France, encore une preuve de ton ignorance, c’est bien de parler sans savoir ce qu’on dit, mais il ne faut pas se baser là dessus.
Sauf que si la majorité de l’espèce vivant à proximité vie la même chose, le problème s’annule tout seul, problème que tu inventes car c’est le Faon qui si il est touché risque d’être rejeter par sa mère qui ne reconnais pas son odeur, tout simplement.
On parle de nourrir, pas de garder à la maison ou en contact constant avec l’humain, aider lors ce qu’on en voie qui sont blesser, rien de plus, des espèces animales cohabitent depuis la nuit des temps, certaines aidant d’autre à se nourrir sans qu’il y ai apprivoisement, l’humilité c’est justement de ne pas considérer l’humain comme un être supérieur dont la seul présence est tellement incroyable que les animaux s’y soumette, la domestication c’est fait par des millénaires de croisement et d’efforts allant dans ce sens, ici je parle juste de la possibilité d’avoir un contact entre l’homme et le reste de la nature, pas de devenir indispensable à la vie sauvage.

Et là encore tu parles sans avoir la moindre idée de ce dont il s’agit, la façon dont les entreprises sont rémunéré font que sur un même marché le nombre de produits vendu par la concurrence n’affecte pas le profit réalisé, et lors ce que des entreprises font des choses en commun, elles font plus de bénéfice en faisant des choses tel que s’assurer de la compatibilité, avoir des standard communs, ne pas séparer un marché en deux branches lors ce que ça serrait problématique, etc etc.
Tu n’as juste pas la moindre idée de comment fonctionne le système économique dans mon concept, qui permet justement de faire de tel choses.
Donc la créativité reste intacte, voir en fait plus présente là aussi car ça fait plus de profit justement d’innover que de stagner sur les même choses.

Ce n’est pas juste une monnaie différence, c’est un système de représentation différent de la valeur de celui de la monnaie dans lequel l’argent s’écoule complètement différemment.
Mais ça ne veux pas dire que HORS cette monnaie, des choses ne peuvent pas être faite, tel que vendre des produits à l’international contre de l’argent « classique » qui lui servira à faire du commerce.
Et là encore, tu n’as aucune idée de comment ce modèle de civilisation viendrait à être mis en place, alors comment peux tu prétendre savoir comment elle peux faire pour avoir accès au ressources ?
Ni même de quelles ressources sont nécessaires, la production de nourriture est déjà prise en compte et permettrait de largement être autonome de la façon dont c’est conçu, tu n’as pas la moindre idée de quelles sources d’énergie serait utilisé, encore moins de comment le réseau est supposer fonctionner, alors ne me parle pas de sa consommation, d’ailleurs alimenter un réseau internet avec des centrale nucléaires ? Je n’ai pas l’impression que tu maîtrisés le sujet sur lequel tu te permets de me critiquer…
Je vais te dire, ça fait pas loins de 10 ans que je réfléchi, améliore et optimise ce concept, toi, tu connais 2 ou 3 détails et tu prétends en 5 minutes savoir mieux que moi si ça marchera ou pas ?
Si c’est pas ça l’hypocrisie alors dit le moi, car ça fait longtemps que le problème des ressources est résolu et ça ne dépend pas des autres pays, et ce n’est certainement pas à quelqu’un fermé d’esprit comme toi que je vais en parler, tu es le genre du personnes qui tant qu’on ne lui a pas expliqué tout de A à Z incluant les secret professionnels et autre va critiqué constamment par ce que ça lui revient pas ou qu’il pense que par ce que pour lui ça n’est pas crédible que l’univers entier va décider que ça ne fonctionnerais pas, alors si je commence par exemple à te parler d’extraction de matière première sur des astéroïdes, alors là tu vas nous faire un caca nerveux et dire pleins d’inepties sur l’aérospatiale juste histoire de critiquer.

Là encore, tu parts tout seul dans tes propre déductions sans avoir la MOINDRE idée de quoi que ce soit, je n’ai jamais dit que la fission nucléaire serrait utilisé pour produire de l’énergie, d’ailleurs je peux même dire que ça ne sera pas le cas.

Bon là tu commences à partir loin dans ta tête en mélangeant métaphores et réalité, on dirais les fou qui parlent tout seul en s’éloignant de toi comme si on les écouté encore alors ce que sont eux même qui s’éloignent…
Les maths c’est pas statique, c’est la raison pour laquelle il existe des mathématiciens, chaque années de nouveau concept sont (inventé/découvert), la science est bâtie sur des concept vieux de millénaires, c’est pas comme si on réécrivais le concept d’action réaction et autre chaque années…

Des tourelles automatique capable de REPOUSSER sans blesser animaux OU humain en train de faire quelque chose de mal dans une zone aillant pour but d’être neutre c’est largement mieux que de laisser un prédateur venir bouffer un animal qui vient uniquement socialisé ou un sanglier blesser charger un enfant qui n’as rien demander ou une personne qui va essayer de caillasser un animal, et ça c’est pas sujet à interprétation, c’est de la violence qui sera toujours reconnu comme tel, certaines choses sont absolu, même si là ou s’arrête le Blanc et le Noir et où commence le Gris peux changer, le Blanc et le Noir resteront quand même des choses définies.
Puis en sachant que en France la chasse est très présente, je ne voie pas en quoi c’est pire, c’est au contraire une énorme amélioration quand on sait que ici c’est uniquement pour protéger ET que le but est de faire une zone neutre de cohabitation d’espèces.

Et le problème c’est que c’est justement les réaction de critiques non constructive de ce genre qui tue les idées avant même qu’elles aient commencé, le nombre de personnes ambitieuse qui ont étaient démoralisé et découragé par ce genre de réaction est énorme, en tant que psychologue tu devrais le savoir.
Surtout que la réponse ne t’était pas destiné.

Et pour répondre à la suite de ta réponse, disons simplement que je suis expert en intelligence artificielle, ça en dit suffisamment.

@Nmut
Merci, et oui c’est pas évident, mais le secret c’est la simplicité, c’est en compliquant inutilement les choses que la complexité augmente le risque de comportements indésirable, autant en informatique que en politique ou en économie, c’est justement là le challenge, trouvé des solutions simple et élégantes qui fonctionnent aussi bien que des solution complexes.
Pour l’informatique, je dirais que plus de gens travaillent sur un même projet et plus les bugs sont possible, et la programmation orienté object que beaucoup voient comme le Saint Graal est également un énorme vecteur de bugs, car pour essayer de rendre le code plus lisible on augmente de façon significative le nombre interactions entre partie du code ce qui devient très difficile à gérer et facile d’oublier des détails.

Et oui, c’est pas tache facile, après je dit pas que mon concept est parfait, par contre je peux clairement dire que sur absolument tout les points il est supérieur à ce qu’on a actuellement, c’est justement son but, faire quelque chose de mieux, et quand on voie à quel point notre système actuel est imparfait au possible, finalement ce n’est pas si difficile !
Mais je cherche quand même à faire le plus proche possible de la perfection (même si elle n’est pas possible à atteindre), et pas juste de « faire mieux ».

En fait c’est là que c’est assez marrant, la démocratie par définition vs la démocratie comme elle est présenté fait que notre modèle actuel est présenté comme démocratique mais en pratique il ne l’est pas du tout par définition, contre mon système qui comme la démocratie est présenté aujourd’hui ne serrait pas démocratique mais qui au vue de ce qu’il accomplie correspond bien à la description.
Car aujourd’hui parler d’une société sans vote c’est absolument pas vue comme démocratique même si l’idée permet au peuple d’avoir un pouvoir, même très grand, sur le choix de ses dirigeants.
Perso je trouve que les élections dans notre contexte moderne (réseau sociaux ou non) est très mauvais, après tout il suffit de voir les résultats que cela donne…

Et oui je sais pour ma monnaie, sauf que pleins de choses font qu’une monnaie à une valeur, et dans notre système économique actuel, ce sont des choses tel que le fait qu’elle soit finie et échangeable dans les deux sens par exemple, une monnaie infinie ou qu’on ne peux échanger contre un bien ou obtenir d’un bien n’aura aucune valeur reconnue par exemple.

@PaowZ
En tant que dyslexique, on me l’as déjà fait le coup du Bescherelle, sauf que quand une langue nécessite autant d’aides pour être maîtrisé, il faudrait peux être la remettre en question, le but d’une langue c’est de communiquer et non de faire son malin par ce qu’on ne fait pas de fautes, même des profs de langue en font car la langue est trop compliquée sans justifications.
Prend le Coréen par exemple, le système d’écriture est tellement facile qu’on peux en 5 minutes écrire et lire des phrases, on ne saura pas ce que ça veux dire, c’est vrais, mais on saura quand même le lire et l’écrire.
Quand on voie des système aussi simple et qui pourtant permettent de communiquer aussi bien que le Français qui lui est reconnu pour sa difficulté au point ou des réformes sont nécessaires, sans être capable de justifier la moindre supériorité que cela apporterais en comparaison, est ce bien la peine de faire son malin par ce qu’on a trouvé une personne qui à fait une faute (oui, pour UNE seule faute, même une erreur de frappe, certains réagissent comme toi).
Donc au final à part essayer de te sentir supérieur en dénigrant autrui et pratiquer de la méchancetés gratuite, quel est le but de ton commentaire ?
Tu me ferais la remarque que « dans ce cas précis, la terminaison du mot est (x) », je te serais reconnaissant, mais à part suscité du mépris à quoi t’attends tu avec un commentaire comme le tien ?
Surtout en ne respectant pas toi même l’une des règle les plus basique de toute langue de dérivé latine et qu’on nous apprend déjà en maternelle, qu’une phrase commence toujours par une majuscule.
Donc tes leçons, avant de les donné au autres, tu pourrais déjà les appliqué à toi même.

@PierreKaiL ah d’accord, tu parles d’une harmonie vécue depuis son salon.

Sinon ben oui, toujours regarder en arrière, si on a commencé à dégager les forêts ce n’est pas parce qu’elles étaient sécurisantes, nourricières et distributrices de ressources. Le refus d’harmonie c’est un peu la nature qui l’a commencé …

1 J'aime

Ca me fait penser à du Marvel… Me fais-je des idées?

@docloulou oui, quand on fait le compte de ce qui nous entoure il n’y a guère de place faite à des produits non contrôlés par la main de l’homme, … même dans l’inconscient des gens la nature c’est la Garrigue, la Camargue, Yellowstone, … alors que tous ces endroits se maintiennent en l’état parce que l’homme entretien ou aménage.