Commentaires : Trottinettes électriques : Marseille retient Bird, Circ et Voï, et fera sans Lime

Au terme de son appel d’offres, la cité européenne a décidé de retenir trois opérateurs, qui se partageront le marché en se heurtant à des limites et en respectant des engagements, pour transformer le petit engin roulant en alternative fiable dans le temps.

1 J'aime

“soit un maximum de 6 000 trottinettes pour la ville.” et combien dans le Vieux Port ?..

1 J'aime

@AlexLex14 tu sais si les opérateurs ont des obligations au niveau de la gestion du parc de trottinettes (notamment récupérer les trottinettes au fond de l’eau) ?

Oui, absolument.

La convention va être durcie et les opérateurs devront repêcher les trottinettes jetées à l’eau dans un délai de 4 jours… :+1:

Le vieux port va déborder

Comment ils peuvent le savoir quelles sont dans l’eau ? Leurs puce GPS fonctionne encore ?

En fait, ça fonctionne avec le principe du “signalement.”

Le délai court à partir de ce moment-là. Car je doute en effet que la puce fonctionne dans la flotte ^^

Exactement, il suffit de se promener le long des quais pour les apercevoir (profondeur maxi 5/6 mètres).
Pour ce qui est de les repêcher en 4 jours, je demande à voir.
A suivre…

J’suis d’accord

Trottinette … Marseille… visiblement, vous ne connaissez pas la ville… expérience vouait à l’Échec.

Si les municipalités, de Marseille ou d’ailleurs, avaient un brin de perspicacité elles interdiraient tous les opérateurs de location de trottinettes électriques tout en maintenant l’autorisation pour tout un chacun d’avoir sa propre trottinette électrique. Ainsi le nombre de trottinettes électriques diminuerait considérablement et avec lui le nombre de nuisances envers les piétons car ce n’est pas la même chose que d’avoir sa propre trottinette qu’il faut transporter partout y compris chez soi pour la recharger que d’utiliser une trottinette électrique en location que l’on va utiliser pour quelques kilomètres avant de la laisser n’importe où quand on est arrivé.