Commentaires : Trafic aérien : -53% en mars, plus forte baisse de l'histoire moderne

Le Covid-19 est évidemment le grand responsable de la chute historique du trafic, qui n’épargne aucune zone du globe.

1 J'aime

Vu qu’Airbus vient de décider d’arrêter tous leurs projets de R&D, dont l’avion électrique e-Fan. Je ne peux que souhaiter que la situation ne s’améliore pas pour l’aéronautique. La plupart des trajets en avions sont inutiles. Ils concernent des personnes qui vont aller se faire plaisir de l’autre coté de la planète ou des pros pour soit participer à une réunion, résoudre un problème chez un client / partenaire (ils émettront donc plusieurs dizaine de tonne de CO2 pour cela). Il est urgent d’arrêter la mondialisation et l’avion en est le parfait outil.

4 J'aime

Vous avez raison tous les deux…vivez donc autour de votre nombril…

3 J'aime

Merci de penser à ceux qui comme moi travaillent dans la fabrication aéronautique et qui ne vont peut être plus avoir d’emploi l’année prochaine…
Mettez votre survie/famille/projets dans la balance et dites-moi si vous êtes toujours aussi motivés à les balayer d’un revers de main…

3 J'aime

L’ouverture d’esprit qu’apportent les voyages n’est malheureusement pas à la portée de de ce genre d’extrémistes.

Après si ils aiment aller au camping des flots bleus chaque année, tant mieux pour eux hein!

2 J'aime

Pfiouuu ce qu’il faut pas lire comme conneries… Désolé mais c’est n’importe quoi.

Commence par éteindre tout ce qui est dispensable chez toi, TV, consoles, PC…

Si vous voulez vivre au 19eme siècle foncez les gars, on va vous en faire des listes de ce qui est dispensable…

2 J'aime

Pour la partie déplacement pro, ça risque de chuter sévère même après la reprise.

De nombreuse boites ont compris (enfin j’ose y croire) grâce à cette crise que beaucoup de chose pouvaient être faites à distance en visio, prise en main …

En plus ça coûte beaucoup moins cher, et ça risque de plaire aux patron cet argument.

1 J'aime

D’accord avec toi, sauf pour « ils émettront donc plusieurs dizaine de tonne de CO2 pour cela »… C’est plutôt en dizaine de kg, voir centaine. C’est le nombre de voyages qui fait la masse globale.
C’est la même chose pour les voitures: ta voiture au mazout qui rejette ses 15kg de CO2 au 100km, c’est peanuts. Les 40 millions de véhicules français qui font 10000km par an, là c’est énorme (60 millions de tonnes de CO2).
Après, l’arrêt de la R&D n’est pas une si bonne nouvelle, c’est grâce a ça que les avions ont fortement réduit leur conso par siège les 20 dernières années.

Le transport routier représente 75% des émissions de co2 dans le monde des transports…
L’aerien et le maritime, environ 12% chacun…ce n’est peut-être pas là qu’il faut taper en 1er !! C’est dans dans le transport terrestre que la marge de progression est la plus importante.

1 J'aime

Oui et non. Il faut réduire partout. Mais c’est sur que quand on voit que le maritime et l’avion ont un impact équivalent… :-/
Ce qui est compliqué, c’est que contrairement à ce que les gens pensent, les véhicules des particuliers sont responsables d’une bonne partie de cette pollution (même chose d’ailleurs pour l’aérien, ces sont les déplacements « loisirs » qui prédominent). Bref, il ne faut pas compter sur les politiques pour pointer ce problème et démontrer que ce ne sont pas « les autres » qui polluent, ça ne fait pas bon ménage avec les élections. Il n’y a qu’à voir les partie écolos se battre pour le pouvoir d’achat, le pire scénario pour la planète. :-/

1 J'aime

C’est vrai qu’en France c’était pas le bon exemple grâce au nucléaire, mais reste ton courrier, l’approvisionnement des magasins et j’en passe, à moins de faire pousser et d’élever tout ce que tu consomme, le secteur aériens est moins d’être le premier sur lequel taper.

En terme de pollution, juste réfléchir en terme de CO2 est une aberration déjà.
Si le CO2 est mis en avant, c’est simplement parce que… c’est une taxe facile à mettre en place et qui touchera tout le monde.

En terme de pollution globale per capita, les croisières par exemple sont bien bien bien pires que le transport aérien!

Et si on sort du secteur tourisme, la marine marchande est bien plus polluante que le secteur aérien, ce n’est même pas comparable.

Par contre, je suis d’accord sur le fait que les entreprises devraient favoriser les visio conférence par exemple, c’est le genre de cas où un voyage n’est pas forcement necessaire.

Mais taper sur Jean Michel qui part 3 semaines découvrir un autre pays et une autre culture… Ben non.

1 J'aime

moi je suis un peu d’accord que bcp de trajets en avion sont dispensables… quant a ceux qui disent pensez à mon boulot si je me retrouve licencié économique… Tu as pensé à moi quand j’y suis passé y a 20 ans… ou aux autres qui sont licenciés éco régulièrement et qu’on aide pas, tout le monde s’en fou. D’ailleurs les chômeurs sont tous des fainéants c’est connu. Oui je pense que de nombreux trajets aériens sont dispensables, on ne peut pas être contre le gars qui roule dans sa bagnole pour aller bosser et qui paie des taxes pendant que ca continue a s’envoyer en l’air pour faire le beau en vacances ou pour soit disant le boulot à l’heure ou on peut « skyper » à tout va !

1 J'aime

Il faudra tous changer notre société de chaque pays, et avoir tous un revenu universel, et produire local Notre pauvre planète pourrait respirer et les humaines, animaux, etc Et non au fric fric trop exagérer. Pour moi l’avion reste un produit inutilement et gros pollueur qui dégage de 1000000 de voiture thermique pour un avion simple, je vous laisser imaginer. Bonne journée et prenez soins de vous

Regardez donc en cette période de confinement le nombre d’avions qui nous polluent encore sur https://www.flightradar24.com et que dire des bateaux en tout genre dont les porte-containers qui continuent à circuler sur https://www.marinetraffic.com/fr/

2 sources de grosse pollution

OK et ? Une solution ? Tout les pays doivent se refermer sur eux mêmes ? Déjà que ça râle sur les prix actuellement…

C’est quoi cette fixette sur le souffre?
Depuis les années 70, les choses se sont améliorées pour le souffre, et de toute façon ce n’est pas un problème majeur. Les particules, c’est autre chose mais cela reste local, c’est une énorme problème dans les ports mais pas globalement. Les particules générées par les avions c’est pareil, ce n’est problème que par l’ensemencement et donc l’augmentation radiative (pour faire cour l’augmentation de la couverture nuageuse) que cela génère en plus du CO2 rejeté => double problème.

Avoir une opinion basée sur des calculs hazardeux, ce n’est pas bien. :smiley:
Mon métier c’est entre autre de calculer la consomation des avions et je peux te garantir qu’un avion ne consomme pas la même chose que 1 million de véhicules. Je ne vois pas comment tu peux en arriver à ce chiffre.
Pour moi: un avion consomme moins de 4l/100 par passager. Un gros porteur comme l’A380 consomme 2500l/100 (c’est un chiffre très grossier bien sur) soit 500 fois la conso d’une voiture mais pour 400 à 600 passagers… Après ramené à la flotte de véhicules et d’avions, c’est encore plus flagrant, les avions consommant nettement moins au total que les véhicules des particuliers…

1 J'aime

Alors on s’en battait les couilles de l’environnement avant, ce sera pire après le déconfinement.