Commentaires : Tesla pourrait rappeler 158 000 véhicules dans ses usines américaines à cause d'un risque de sécurité

L’agence américaine de la sécurité routière, la NHTSA, a demandé à Tesla de rappeler 158 000 de ses berlines électriques. En cause, un problème de sécurité lié à l’épuisement de mémoire de l’ordinateur de bord de certains Model X et S.

Cela sera aussi le cas aussi pour d’autres véhicules qui embarquent de plus en plus d’équipements informatiques… Comme certaines voitures qui ont des caméras à la place des rétros… Très pratique quand ça sera en rade…

Ça a autant de chance d’être en panne que des miroirs d’être cassé… Et vu le prix d’un rétro avec miroir bien équipé aujourd’hui, pas certain que ce soit très différent…

La fiabilité tesla

J’aime l’idée que pour un conducteur de Tesla, si le système d’info/divertissement est cassé, c’est dangereux ! Et que s’il n’a plus de caméra de recul, il ne peut plus conduire…

Mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?!

1 J'aime

Il faut faire une image ISO de la puce NAND et la restaurer sur une nouvelle puce. Et c’est reparti pour 6 ans.
Mais le plus intelligent ça serait de doubler la mémoire et que l’autre puce prenne le relais en cas de défaillance. 12 ans de durée de vie c’est déjà plus correct.

Surtout pour connaitre à quel vitesse qu’on roule :stuck_out_tongue:

Bof, c’est à peine plus que l’âge moyen du parc automobile français. On voit peut etre une limite des promesses faites avec les VE qui mixent le système multimédia avec les fonctions régaliennes du véhicule : de voitures plus durables car plus simples au niveau mécanique mais plus fragiles au niveau de l’électronique.

S’il faut changer l’électronique à 10 ans pour pouvoir rouler, je ne vois pas ce que l’on va gagner in-fine.

Sur certains modèle (la 3 par ex), tout passe sur cet écran, y compris l’affichage de la vitesse.

Et d’après ce possesseur d’une S, quand le MCU meurt, les clignotants, l’indicateur de vitesse, la gestion de la batterie (affichage + impossible de recharger la voiture) et les phares ne fonctionnent plus non plus.
Un autre témoignage : pareil, les clignotants ne fonctionnent pas (mais les warnings oui bizarrement)
Donc oui, impossible de légalement conduire un tel véhicule.

1 J'aime

Maintenant même les voitures ne pourront pas durer plus de 8 ans…

Il faut reconnaitre que (toute marque confondue) le taux de panne liée à l’électronique ce cesse de croire d’année en année, c’est à dire au fur et à mesure qu’elle prend plus de place dans nos voitures.
Donc force est de constater qu’une voiture qui repose essentiellement sur sa technologie électrique et électronique n’a rien de rassurant. Et si en plus cela s’ajoute à la piète qualité globle des Tesla ce n’est pas de bon augure pour les utilisateurs

Dommage, il aurait fallu partir large depuis le début, ou opter pour de la mémoire NAND SLC haute endurance pour un système aussi important. Même les tablettes Android d’entrée de gamme embarquèrent 16 Go à l’époque.

C’est l’agence de sécurité routière américaine (NHTSA) qui estime qu’il y a danger et demande à Tesla de procéder à un rappel (parce que visiblement, chez Tesla ça leur était pas venu à l’idée de le faire, alors qu’ils ont connaissance du problème et on même fourni au NHSTA leurs prévisions sur le nombre d’unités à réparer par semaine sur les 8 prochaines années… ce qui en dit long sur le sérieux du constructeur et son manque de considération envers ses clients…).

Parmi les fonctionnalités qui sont perdues quand le MCU est HS, il y en a bien qui sont essentielles à la sécurité, comme le désembuage/dégivrage et d’autres qui peuvent avoir un impact indirect (pas de son lorsque les clignotants sont en fonction, donc risque de pas se rendre compte quand ils sont activés alors qu’ils ne devraient pas l’être).

Voilà une raison de plus qui montre que les choix ergomiques de Tesla sont problématiques. Devoir passer par l’écran tactile du système multimédia pour régler la ventilation et le désembuage, c’est déjà un problème en temps normal (tu ne peux pas manipuler les réglages sans quitter la route des yeux, et en plus ça prend plus de temps), ça le devient encore plus quand ce système est en rade…

Et le pire c’est que sur les nouveaux modèles ce système multimédia remplace même complètement le tableau de bord, même le compteur de vitesse et les voyants essentiels sont déportés dessus…

1 J'aime

@Matts32 "C’est l’agence de sécurité routière américaine (NHTSA) qui estime qu’il y a danger et demande à Tesla de procéder à un rappel (parce que visiblement, chez Tesla ça leur était pas venu à l’idée de le faire, alors qu’ils ont connaissance du problème "

C’est l’éternelle arrogance de Tesla, qui rejette toujours les problèmes sur les conducteurs ou sur les garages qui ne font pas partie de leur réseau. Ce n’est jamais de leur faute. C’est un peu comme l’affaite de l’Antennagate des iphone, Jobs affirmait que c’était la faute des utilisateurs qui tenaient mal le téléphone dans la main … avant de devoir finalement reconnaitre plus tard un grave problème de conception.

A tout vouloir contrôler/afficher sur un seul appareil, on obtient des choses inattendues…

1 J'aime

La dépendance de plusieurs fonctions à un seul composant n’est pas nouvelle, j’ai connu quelqu’un il y a plusieurs années qui avait du payer 600 €…parce que les clignotants ne fonctionnaient plus d’un côté sur sa Kangoo. paf

Le truc, c’est que la fonction faisait partie d’un module qui contrôlait aussi d’autres systèmes, et que même s’il n’y avait au final qu’un petit pourcentage de ces systèmes qui était en panne, il fallait remplacer le module entier. neutre

Ayant lu l’article contrairement à vous, le problème n’est pas que si ça ne marche pas, c’est dangereux.
Le problème est que ce problème est connu, systématique, inévitable et nécéssite invariablement un passage en atelier.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y’a un problème que Tesla n’a pas pris en considération avec suffisamment de sérieux.

Pour rappel, la caméra de recul ou le systeme d’info divertissement est un systeme payant et pas qu’un peu.
Il est normal que des comptes soient rendus.

Il y’a une différence entre une panne aléatoire qui se répare comme ça et une panne comme celle ci qui est parfaitement connu mais dont rien n’a été fait pour être anticipé.

Ce qui me dérange comme toujours, c’est que parce que les gens ne sont pas concernés, ça n’existe pas ou est sans importance.

Ou inversement, parce que des gens sont hostiles à la technologie, il faut avoir peur de son ombre et s’inquiéter de tout.

On a par contre, à mon niveau, mon idée, le droit d’être exigeant.
On paye le prix d’une qualité, on a le droit et le devoir d’être servit comme tel.
Une Tesla, c’est cher, c’est revendiqué comme tel, on sait pourquoi.
Le minimum est d’avoir un service à la pointe.

Mais c’est valable partout et les ateliers de concéssions comme Mercedes par exemple, bah ils ne sont pas sérieux avec les clients. Les commerciaux savent qui viennent et ce qu’ils doivent faire, mais en Atelier, on a l’impréssion qu’ils sont les petits rois et si ça déconne, bah ils s’en foutent.
Bah perso non, je suis client Mercedes par exemple, j’exige une qualité en rapport.
hélas, ce n’est pas le cas et j’ai aussi d’autres gens chez BMW qui me disent la même chose pour eux, ça ne suit pas dérrière.

Le pire que j’ai connu c’est Renault et ne parlons même pas des petits garagistes de province.

Pour exemple, j’ai eu un problème de caméra de recul qui ne marchait plus avec mon ancienne Mercedes, la caméra impec, tout impec. Rupture de faisceau.
Il leur a fallu 1 semaine de boulot pour identifier la panne et une somme phénoménale après, je ne pourrais plus dire le prix, 300 ou 700€, un truc de malade.
C’est qu’ils doivent tester tous les faisceaux à tous les endroits du véhicule et ça prend un temps fou et ça nécessite de démonter pas mal d’éléments. C’est pas 1 faisceau = 1 élément

Pour la Kangoo, je veux bien croire que le problème soit à peu près identique, ne serait ce que pour les phares.

Puis après, c’est aussi ce que me disait un mécanicien de prototype, je ne sais plus le nom de son boulot, mais le gars expliquait qu’à la base, ils font des prototypes et que si ça marche, y’a une mise en production à la chaine avec certifications.
Mais que Peugeot ou d’autres commandent vraiment en gros des prototypes et que ça parait super louche pour que ça ne soit que pour des tests.
Donc conclusion pour sa part, les constructeurs filent des pièces non-homologués parce que ça leur coute bien moins cher.

Il faudrait peut-être ne pas trop généraliser. :wink:

Quelque soit la marque on peut tomber sur des gens compétents / honnêtes / prêt à aider le client … ou pas. superguypom