Commentaires : Tesla collabore avec une société pharmaceutique allemande autour d'un vaccin pour la COVID-19

L’entreprise américaine collabore avec la société allemande CureVac dans la lutte contre la COVID-19 en fabriquant des imprimantes capables de produire des millions de doses de vaccin localement, dès que celui-ci sera opérationnel et validé par les autorités.

Cest devenu « La » COVID maintenant? qu’est-ce qui a change entretemps?

Il a muté… en femelle…

2 J'aimes

« Il s’agit de l’acronyme de la maladie et non du virus et il faut donc mettre «la», devant. Mais la majorité des gens et des médias font faux. ». Google, Environ 1 940 000 000 résultats (0,51 secondes).

Ces imprimantes seront des dispositifs médicaux. Il faudra donc les faire approuver en tant que tel dans tous les pays ou elles vont etre déployées. Mais avnt il faudra certifier ces imprimantes. Autant dire que ce n’est pas parce que le vaccin est approuvé que les imprimantes Tesla vont envahir le monde du jour au lendemain.
Et quand on connait la propension à respecter les règles d’Elon…

Le covid 19 ou La covid 19

Le 7 mai 2020

Emplois fautifs

Covid est l’acronyme de corona virus disease, et les sigles et acronymes ont le genre du nom qui constitue le noyau du syntagme dont ils sont une abréviation. On dit ainsi la S.N.C.F. (Société nationale des chemins de fer français) parce que le noyau de ce groupe, société, est un nom féminin, mais le C.I.O. (Comité international olympique), parce que le noyau, comité, est un nom masculin. Quand ce syntagme est composé de mots étrangers, le même principe s’applique. On distingue ainsi le FBI, Federal Bureau of Investigation, « Bureau fédéral d’enquête », de la CIA, Central Intelligence Agency, « Agence centrale de renseignement », puisque dans un cas on traduit le mot noyau par un nom masculin, bureau, et dans l’autre, par un nom féminin, agence. Corona virus disease – notons que l’on aurait pu préférer au nom anglais disease le nom latin morbus, de même sens et plus universel – signifie « maladie provoquée par le corona virus (“virus en forme de couronne”) ». On devrait donc dire la covid 19, puisque le noyau est un équivalent du nom français féminin maladie. Pourquoi alors l’emploi si fréquent du masculin le covid 19 ? Parce que, avant que cet acronyme ne se répande, on a surtout parlé du corona virus, groupe qui doit son genre, en raison des principes exposés plus haut, au nom masculin virus . Ensuite, par métonymie, on a donné à la maladie le genre de l’agent pathogène qui la provoque. Il n’en reste pas moins que l’emploi du féminin serait préférable et qu’il n’est peut-être pas trop tard pour redonner à cet acronyme le genre qui devrait être le sien.

Source

3 J'aimes

Pis flute chacun l’appelle comme il veut, le, la, il fait toujours les memes dégâts male ou femelle il est toujours de la meme race, les virus.

2 J'aimes

Et on peut dire un maison, une homme, un voiture et une ordinateur… :rofl: :joy: :innocent:

Fais gaffe, tu vas t’attirer les foudres des LGBT avec ce type de raisonnement… :wink:

1 J'aime

Qu’il ne se fatigue pas pour moi avec son vaccin.

En février on disait déjà la COVID19 :sweat_smile::

En tapant « la COVID-19 » dans Google sur le mois de février 2020, on a plein de sites/articles qui utilisent « la ».
Après, je m’en fiche hein…moi-même je dis « le ».
C’est juste pour signaler que dès le début le « la » était présent. COVID-19 est UNE maladie :smiley:.