Commentaires : Télétravail : la perte de productivité moyenne s'élèverait à... 1%

Plutôt que d’arrêter leur activité, les entreprises encouragent leurs salariés au télétravail. Un mal nécessaire pour elles ? Peut-être pas si mal, d’après une récente enquête menée sur 327 travailleurs, principalement en Amérique du Nord.

1 J'aime

Cela fait presque 10 ans que je travaille majoritairement en télétravail, tout comme mon équipe. La présence au bureau ou les déplacements restent bien entendu nécessaires de temps en temps, mais la grande majorité de mon travail peut être fait à distance.
Cette crise aura permis l’accélération de cette transition vers plus de télétravail, et c’est une bonne chose. Ce n’est pas fait pour tout le monde, et certaines personnes n’arriveront pas à s’adapter, mais globalement on y gagnera tous. Perdre son temps dans les transports en commun (ou pire encore dans sa voiture, car on ne peut rien faire d’autre que conduire) sera peut-être bientôt un lointain souvenir :slight_smile:

12 J'aime

Hum … discours pro urbain il va s’en dire !!!

1 J'aime

Sans parler de l impact positif d un point environnemental et santé si on évite de créer des bouchons tous les jours autour des grandes villes… mais c’est sûr que cela demande de la rigueur et de l organisation pour faire la part des choses entre vie pro et perso

8 J'aime

Parce qu’il faut être en ville pour télétravailler ??? C’est ridicule ton commentaire… t’as pas quelques arguments à opposer plutôt que ce message creux ?

8 J'aime

Pro urbain ET rural. Pro tout le monde en fait, miracle !

2 J'aime

Avocat du diable : avoir une connexion Internet suffisante pour ne pas avoir a attendre 3 plombes que les -gros- fichiers arrivent. Et c’est souvent la campagne le parents pauvre.

Mais ça ne fait pas tout : jusqu’à ce que j’ai la fibre, mes parents ont toujours eu une meilleure connexion internet que la mienne alors que je suis dans une zone urbaine et eux à la campagne…

1 J'aime

Je serais curieux de voir sur quel échantillon de la population ils ont effectué cette étude. Car 1% ça me semble quand même être le meilleur des cas, et non une moyenne générale…

5 J'aime

Pourquoi ? On ne peut pas télétravailler quand on est rural ?

Suivant le taff les connexions tiennent plutôt de mieux en mieux le coup et s’il il faut y’a de plus en plus d’espaces de coworking…

« d’après une récente enquête menée sur 327 travailleurs, » mais ton « me semble » est certainement plus probant qu’une étude sur un échantillon de 300 personnes ^^

2 J'aime

Pour la minorité de salariés qui peuvent le faire, c’est plutôt pas mal et à développer…
C’est du temps inutile passé en moins dans les transports.
J’en faisais un peu quand je travaillais, mais cela ne pouvait guère dépasser 10-15% de ma charge totale.

1 J'aime

Ouais on croirait que tout le monde bosse sur Ordi. à écouter les journalistes et autres analyste, sans l’éléctricien, le maçon, plombier, la caissière … vous feriez comment pour relier protéger et nourrir vos ordi. Ce débat est aussi faussé que de croire que l’informatique est la solution à tout les maux de la planète .

6 J'aime

Non juste lié aux métiers, le télétravail quand il est bien amené et appliqué par l’entreprise sur le long terme est bénéfique, c’est démontré par les personnes elles mêmes, voir des études, mais bon les études…

2 J'aime

327, mais lesquels ? Que des développeurs logiciels ? Que des gens volontaires sur un forum dédié à un domaine particulier ?

Le « me-semble » est lié à mon expérience et celle que j’observe autours de moi. Je ne dis pas que c’est la vérité vrai, mais je pense qu’on peut faire dire n’importe quoi aux statistiques quand on le souhaite.

2 J'aime

L’avantage par rapport à l’open Space, c’est qu’on n’est plus emm… tout les 5 minutes par diverses demandes des collègues.
On est donc plus efficace dans ses tâches.

10 J'aime

mais globalement on y gagnera tous.

Bééééh, en fait… L’article dit bel et bien que nous sommes perdant. Et je partage cet avis. 1% en moyenne seulement me laisse aussi perplexe, j’imaginais ça beaucoup plus haut. Mais bon

Nombre de mes collègues qui essayent de me faire croire qu’ils ont une meilleure productivité à la maison, en prétextant X raisons qui semblent logique sur le papier, mais en ne parlant jamais des contres pieds. C’est fou, à les entendre, ils bossent TOUS de façon clairement plus productive ^^.

3 J'aime

En théorie, les sondages sont réalisés sur une population représentative du pays dans lequel il est pondu.
En théorie, on regarde les pourcentages des métiers, on tire des travailleurs pour représenter ce pourcentage.

On a le même discours à chaque sondage où la personne ne croit pas le résultat. Ce n’est pas certifié, ce n’est pas exactement le reflet de la société, mais en théorie tout est fait pour s’en approcher.

Après encore une fois, je ne peux te certifier que c’est le cas ici, d’autant qu’elle n’est pas faite en France.

On arrive à faire du télétravail avec des mecs du fin fond de l’Inde et leur connexion moisie alors bon… En tout cas, ça mérite un minimum d’argument :slight_smile:

1 J'aime

En fait, au boulot on observe la même chose parce que ceux qu’en foute pas une rame n’en faisait pas bcp plus au boulot et les autres bossent beaucoup plus que la normale.

Mais ce sera toujours plus représentatif qu’une observation personnelle. T’as relever des KPI pour mesurer la productivité de l’entourage que tu as observé ?

Euh… c’est un article sur le télétravail… ça ne concerne donc évidemment QUE les métiers qui peuvent s’organiser pour faire du télétravail :crazy_face:

Si on te parle d’un sondage sur les habitudes alimentaires des enfants de moins de 6 ans, tu vas gueuler parce qu’on est pas tous des enfants ? C’est totalement idiot.

5 J'aime

Et quels sont donc ces métiers, parce que le problème est justement que cette limite est floue. Il n’y a pas que des gens qui travaillent sur ordinateur, et des gens qui n’y travaillent pas.
Il y a aussi ceux qui travaillent sur ordinateur pour développer des éléments physiques (téléphone, satellite, machines, …), et pour ceux là, le télétravail est possible ?

Si l’étude ne porte que sur les gens qui peuvent télé travailler sans difficulté, alors oui, l’étude est biaisée.

Si je prends ton exemple, je ralerais si l’étude n’avais été effectuée que sur des enfants de moins de 6ans… boulimiques, car il n’y aurait soit disant qu’eux qui mangent réellement.

Enfin, il suffit de regarder l’entreprise qui a fait l’étude pour douter de sa valeur du résultat. Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans l’aide aux entreprises à mettre en place des solutions de travail à distance. Pas très objectif.

Et oui, on surveille effectivement les « KPI » (statistiques sur la performance, pour ceux qui ne savent pas)