Commentaires : Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA "discriminatoire"

Sans surprise, Google, Amazon et Facebook ont manifesté leur mécontentement à propos de la nouvelle mesure fiscale prise par la France lors d’une audition devant le Bureau du représentant américain au commerce.

Ah nous, depuis qu’on travaille on a dû payer des impôts sur nos revenus de l’année passée… Et puis discriminatoire… on peut dire la même chose ! Certains n’ont pas à payer l’impôt sur le revenu ou un plus faible pourcentage…

Fallait pas jouer aux cons et ne pas payer d’impôts (ou des clopinettes ridicules) quand on est valorisé à 1000 milliards de dollars.
Et ils viennent encore pleurer… quelle belle bande de fumiers.

3 J'aime

Y’en à marre des taxes, qu’ils interdissent ces sociétés de vente en france.

C’est leurs faute, ils avait cas ouvrir un siège social en France au lieu de joué l’optimisation fiscal en Irlande.

2 J'aime

On pourra y penser le jour où le e-commerce français prendra exemple sur le sav d’Amazon

2 J'aime

C’est sûr qu’en ne payant pas les taxes, la société peut offrir un super SAV et casser la concurrence. Tout du moins tant qu’elle existe. Quand ce ne sera plus le cas… et bien ce sera terminé.
Je suis pour doubler la taxe à chacune de leur protestation et surtout pour des peines de prison à chaque atteinte à la vie privée comme les écoutes !

1 J'aime

@Elrix
Etant donné la puissance du groupe, Amazon peut se permettre d’avoir un super SAV. Et même de jeter les retours des clients (aberration écologique).
Amazon avec AWS gagne énormément d’argent qui lui permet des choses dans l’e-commerce qu’aucune entreprise française ne pourrait faire. Il n’y a en France aucune entreprise, je pense, qui soit comparable à Amazon. Pour moi c’est trop tard. Amazon ne peut plus être supplanter, en France, par une boite nationale ou même européenne. Sauf si les clients le décident mais j’ai comme un doute. Et comme il me semble qu’en plus les appels à boycotter une entreprise sont devenus illégaux…

Comme d’autres ici, je ne vais pas pleurer sur ces entreprises pour une taxe qu’elles trouvent injustes étant donné les profits qu’elles font et le peu d’impôts qu’elles payent. Elles pourraient même disparaître du jour au lendemain que cela ne me ferait ni chaud ni froid. A la rigueur pour leurs employés qui ont des factures à payer. Et là, je pense surtout à Amazon qui doit avoir les employés les plus mal payés (au niveau des entrepôts). Les autres entreprises n’ayant pas ce domaine d’activité.
Mais d’un autre côté, peut-être que plein de commerçants s’en sortiraient mieux ou pourraient monter leur boite plus sereinement.

1 J'aime

De toute manière ce sera le client final qui payera… Tout du moins en France.

Résident en Irlande et dépendant d’Amazon UK, pour ne citer que lui, je ne sais à quelle sauce le client irlandais sera mangé avec le Brexit…

D’ailleurs bizarre qu’il n y ai pas eu de classe action encore pour ce scandale des écoutes qui se résume simplement à de l’espionnage de masse.

1 J'aime

Moi je paie des impôts., et c’est injuste aussi.
Les pauvres, ils vont s’acheter une voiture de luxe en moins par an.

Cette taxe
-Ne concerne pas que les entreprises américaines (encore un fake de Mr trump)
-A été créée dans l’attente d’une règle adoptée au niveau mondial
-Pour réguler un système injuste ou les tres grosses entreprises du numérique pratiquent l’optimisation fiscale pour échapper à l’impôt dans les pays ou elles gagnent de l’argent.

6 J'aime

Et pendant ce temps, le verrou de Bercy perdure pour les copains proches…

avec la mondialisation galopante et ses travers qui ne sont pas gérés les taxes ne sont pas une si mauvaise solution, rien de tel qu’un peu de protectionnisme pour recréer certains emplois et produire localement. Alors certes l’économie mondiale sera moins dynamique, les progrès plus lent mais on ne s’en portera sûrement pas plus mal.

De toute manière ce sera le client final qui payera… Tout du moins en France.

Sauf s’il passe par autre chose que les Gafa…

Oui, parce que la concurrence, ça existe. Et que le meilleur gagne…

c’est a dire ?

1 J'aime

S’ils payaient leurs impots sans recourir à des montages ridicules, cette aberration fiscale (la taxe GAFA) n’aurait pas vu les jours.
Autant je trouve que la France est un pays qui taxe beaucoup trop le travail, autant dans le cas présent, la position des GAFAS est indéfendable…

1 J'aime

Pourquoi pas mais le réflexe est d’aller sur Amazon pour n’importe quelle commande, Choix, tarifs bas, livraison rapide et gratuite, SAV performant…

Le choix reste limité pour la concurrence car même chez CDiscount ou autres il n’y a pas les mêmes conditions avantageuses…

@nicgrover
En effet il n’y a pas forcément mieux ailleurs selon la prestation: frais de port, tarif etc…
Personnellement, j’ai fait le choix de chercher systématiquement ailleurs. Si je ne trouve vraiment pas, je passe par Amazon. Sinon, tant pis si c’est plus long à livrer ou un peu plus cher. Alors oui, parfois, je peux me permettre de payer un peu plus cher pour essayer d’être cohérent avec ce que je pense. Tout le monde ne le peut pas. Après, il faudrait aussi se poser la question de savoir si on a besoin de toujours acheter de nouvelles choses et en plus, forcément en neuf. C’est un autre débat.
Il m’est arrivé assez souvent aussi de trouver des prix sur Amazon bien plus chers que chez des boutiques en ligne françaises (frais de ports inclus).
Je pense qu’Amazon a bien compris que les gens ont pris l’habitude d’aller directement commander chez eux et qu’ils ne vont même plus vérifier les prix ailleurs. Sans compter ceux qui ont l’abonnement prime qui, je pense, vont automatiquement chez Amazon.

2 J'aime

Je ne peux qu’être d’accord avec vous et il m’arrive souvent (car j’ai le réflexe Amazon en Irlande) d’acheter du “refurbished”. Le choix d’acheter en ligne est limité en Irlande et tout passe par l’UK en général ou alors les prix ne sont pas compétitifs. Si le Brexit passe, que va-t-il se passer ?

D’autant que Boris Johnson a fait des pieds et des mains pour que l’Irlande le suive ce que le Président et le 1er Ministre ont refusé catégoriquement. L’Irlande du Nord menace de la sécession car elle souhaite rester européenne et les écossais risquent de suivre.

Et Amazon Irlande n’existe pas sauf le Burlighton Plazza et ses bureaux…