Commentaires : Super Micro Computer : la minuscule puce chinoise qui espionnait le monde

Une puce aurait été installée sur les cartes-mères de serveurs par les autorités chinoises afin de créer une porte dérobée indétectable.

Oh je venais de finir de rédiger mon commentaire sur l’autre news sur la Chine, je le remets ici ^^

Si la puce de la taille d’un grain de riz a pu être décelé, il faudra attendre des preuves tangibles et des analyses plus poussées. Autrement ce ne serait qu’une fake news.
Rappelons que le CEO de SuperMicro est Taïwanais et le groupe produit en Chine.
Malgré tout, le titre SMCI a perdu près de 40% sur le marché OTC hier après ces allégations de la presse.

Il est fort possible qu’AMD soit la prochaine cible d’une fake news et que Dr. Lisa Su soit directement impliquée. Le groupe ayant annoncé une joint-venture avec une entreprise chinoise quelques mois plus tôt. Et le titre en bourse a connu un rebond incroyable ces six derniers mois. Ils feront deux pierres d’un coup car ça va aussi favoriser intel, plus proches des intérêts américains et de leur allié.

en pleine guerre commercial avec la chine. Les autres (NSA, CIA,…) font des backdoors dans les softs

“tout comme il croit que la famille Skripal est sortie indemne d’un empoisonnement au Novitchok ,poison transformant à minima n’importe qui en légume.”
Ce n’est pas parce qu’il y a un doute sérieux sur une news que toutes les news sont des fakes. Il faut que vous arrêtiez de vous dés-informer sur Sputniknews.

@mokocchi Que cela soit avéré ou pas dans ce cas est une chose. Mais il serait temps que le monde réalise que cette éventualité d’introduire discrètement des puces espionnes existe. Et elle n’est même pas capillotractée. Quand on connait la taille d’une puce, on pourrait tout autant les noyer dans un PCB entre deux via que les inclure dans le package d’un autre composant. Dit autrement, si on veut éviter ça, il n’y a qu’une manière : cesser de délocaliser les productions.

Sputnik news à été fondée et est managée par Rossiya Segodnya. Une agence de news possédée et opérée par le gouvernement russe.
Peut être que les médias que je consulte sont influencé par des gouvernements occidentaux mais aucun d’entre eux est une propriété de l’état, ce que je trouverai particulièrement dangereux.

Concernant votre sujet, informez vous avec toutes les sources (Sputnik et RT pour la Russie, Le Monde par ex pour la France, le Daily UK, Washington Post US, etc.). Vous déciderez après qui croire en connaissance de cause.

Sinon, en ce qui concerne cette news, j’ai trouvé le démenti d’Apple bien plus convainquant que l’article de Bloomberg. J’attends de voir la suite des événements.

Le BIOS, ça n’est pas plus discret, bien au contraire. C’est même le premier endroit ou l’on chercherait des backdoor. Un composant vérolé ne demande même pas de complicités chez le fabricant de carte mère. Concéder un prix de vente très compétitif suffit à placer son produit partout.
Pour le reste, même si c’est peut être une fake news, je rappelle que seuls des spécialistes ayant l’instrumentation adéquate(et ça ne cours pas les rues) pourront affirmer ou infirmer cette information. Autrement dit, une information non vérifiée est une information non vérifiée. Ni vraie, ni fausse.
En matière de sécurité informatique, la vraisemblance apparente est un indicateur peu fiable dans la mesure ou une attaque efficace doit par définition rechercher des moyens auquel on ne penserait pas.

Exactement, c’est la seule solution.

Certes cela demande des efforts, surtout quand on maîtrise mal l’anglais, mais ça en vaut la peine pour celui qui veut à peu près savoir de quoi il parle…

Après il y aura toujours les accrocs de BFM TV qui n’en démordent toujours pas et qui osent t’expliquer le monde, mais c’est un autre problème… :smirk: