Commentaires : StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end

Les députés, après un débat particulièrement houleux en fin de séance, ont voté en faveur du déploiement de l’outil, mercredi, qui sera mis à disposition des utilisateurs dans les prochains jours.

Une appli inutile (elle alerte si vous restez 15mn à moins de 1m d’une personne qui s’est déclaré infecté et sort malgré tout … ce qui a peut de chance de se produire), que personne n’utilisera et qui arrive quand ça se termine.

3 J'aimes

Sans moi.

1 J'aime

StopCovid a 1000 fois moins d’accès et d’informations personelles que ce que chaque GAFAM récupère sur chaque utilisateur de leurs produits…mais étrangement ça soulève beaucoup moins de contestation parmi le grand public.

6 J'aimes

Ce n’est pas pour prendre le parti du gouvernement, mais je suis totalement d’accord avec toi.

4 J'aimes

C’est surtout de l’argent fouttu en l’air. Le reste OSEF

1 J'aime

On a ici quelqu’un qui voit l’avenir. Il paraît que ça se termine. Peut importe si des épidémiologistes pensent que cela repartira à l’automne… Sinon, le gouvernement ne tente rien ? C’est un scandale !. le gouvernement tente quelque chose ? C’est de l’argent foutu en l’air !
Ce pays quand même…

3 J'aimes

Beaucoup de gens l’ont déjà expliqué. Mais il faut reconnaître que c’est un débat de spécialistes. La technologie apporte des considérations et des dangers futurs qui sont très difficile à appréhender aujourd’hui pour le grand public.

Il faut bien comprendre que la plupart des gens utilisent aujourd’hui des ordinateurs à longueur de journée… tout en ignorant totalement ce qu’est un ordinateur. Et encore moins quels sont les dangers et les enjeux de société qui sont lié à ce domaine.

Cela dit, des associations spécialisées dans ces problématiques font d’excellents résumés pour essayer de vulgariser le débat.

https://www.laquadrature.net/2020/04/14/nos-arguments-pour-rejeter-stopcovid/

C’est peut-être simplement parce qu’il s’agit de données médicales, dans le cas présent mélangées avec celles de personnes que l’on ne connait pas. Quand tu as un contact avec un GAFAM, c’est toi qui choisis ce que tu tapes sur ton clavier.
Je regrette que la France n’ait pas choisi la décentralisation des données, il n’y a pas de sujet plus sensible que notre santé. Et malgré toutes les précautions, on sait très bien que rien n’est vraiment anonyme dans le monde des données informatiques.

Sinon, le gouvernement ne tente rien ? C’est un scandale !. le gouvernement tente quelque chose ? C’est de l’argent foutu en l’air !
Ce pays quand même…

Qu’y a t’il d’anormal à cela ? La critique ne fait t’elle pas partie du jeu démocratique ?

N’est ce pas le propre du métier de dirigeant d’être jugé en permanence sur la pertinence de ses actions et sur la bonne utilisation des deniers ?

Et pour ceux qui pensent que les français sont méchants, rappelons qu’il existe nombre de pays ou c’est bien plus dur, avec une presse bien plus agressive qu’en France.

Et regardez ce qui se passe dans les conseils d’administration des entreprises. Des actionnaires n’attendront pas la fin d’un mandat de 5 ans pour vous virer séance tenante si vos actions ne leur plaisent pas.

Tout ceux qui postulent à ces emplois savent ce qui les attends.

Au fond, qu’est ce qui les oblige à y postuler ?

même si l’app était gratuite avec ou sans covid-19 ! je n’en voudrais pas !

pas interessé… merci quand même. De toute facon les gens vont vouloir l’utiliser et vont stresser comme des fous… j’en rigole d’avance.

bah pas si inutile que ça puisqu’on est pas contaminé comme ça en croisant quelques secondes quelqu’un dans la rue. Et puis perso je ne suis pas si sur que ça que ça ne soit pas utilisé. quand on voit le nombre d’hypocondriaques et de personnes qui ont peur de sortir de chez eux…
S’il n’y avait pas eu une application, a priori plutôt bien faite d’ailleurs d’après les quelques retours, les gens auraient critiqués et maintenant qu’il en a une … ils critiquent encore … La critique n’est pas la démocratie, mais cette application peut aider … pourquoi pas

1 J'aime

humm je ne suis pas sur que les gens sachent réellement a quoi ont accès les GAFAM justement … Il suffit de regarder les fichiers json récupérés avec takeout pour voir les informations a disposition de google par exemple … et la on dit vive Android …

Comme d’habitude en France, tout le monde juge le produit avant même qu’il sorte. Si l’application peut sauver des vies, c’est déjà formidable. Tout le monde donne toutes ses données au gouvernement américain sans broncher, mais on a peur que le gouvernement français en fasse autant. On vous a promis que l’appli serait respectueuse de vos droits, pourquoi feraient-ils le contraire ? La France est une démocratie. A force de lire vos posts conspirationnistes sur Facebook, vous finissez par vous battre contre votre propre camp, celui de la sécurité, de la santé.

1 J'aime

Si le but est juste de sauver des vies, il y a des choses bien plus efficaces à faire : interdire le tabac, plus 50 000 morts par an; interdire l’alcool, 40 000 morts par an.

Ok c’est moisi comme argument, car une vie de sauver c’est toujours bien.

Pour stopcovid on monte un truc dont on ne peux qu’envisager les inconvénients sans distinguer les bénéfices.

Vraiment n’importe quoi. Quand on sauve des vies, on sauve TOUTES les vies possibles. On ne fait pas des choix arbitraires. De plus, les personnes qui attrapent le Covid-19 ne le choisissent pas délibérément, pas comme l’alcool, le tabac ou la vitesse sur la route.

Pour revenir à des considérations plus constructives. Pour que ce système fonctionne il faut qu’il soit utilisé par tous monde. Or la confiance n’est pas là.

Si on extrapole le vote des députés : 338 voix contre 215 (et 21 abstentions)
On a 61% de volontaires, mais seul 77% des français ont un smartphone, ce qui ne fait plus que 47% d’utilisateurs.

Je crains que ce soit insuffisant pour que cela fonctionne.

C’est certain qu’on raconte toujours trop sur les réseaux sociaux, mais là il s’agit de partager un pronostic médical, c’est une étape au-dessus. C’est pourquoi je regrette que ces données-là soient centralisées.
D’autres pays ont reconnu être partis dans la mauvaise direction et ont fait machine arrière, mais le projet français c’est spécialement l’entêtement du secrétaire chargé du numérique. Dommage, on aurait pu se passer de ce choix clivant.

Oui. Sauf que les GAFAM apportent quelque chose d’utile. Tout le monde utilise un moteur de recherche comme Google.
Stop Covid ne sert à rien. C’est un coup d’épée dans l’eau.