Commentaires : StopCovid : la CNIL donne son feu vert définitif, la balle est dans le camp des députés

La commission considère que l’application respecte la protection des données, et ce dès sa conception. Désormais, il ne reste plus qu’à franchir l’étape du vote parlementaire pour valider son lancement définitif.

« Mais seulement sur une liste de contacts, dont les données générées seront toutes pseudonymisées, anonymisées donc » -> pseudonyme != anonyme…

Mais si vous aviez lu votre source correctement vous l’auriez remarqué :smiley:

:joy:

« Anonymisées » vient compléter « pseudonymisées », car ce terme n’existe pas réellement, mais il a été employé par la CNIL. C’est juste de la forme, tout simplement.

« Mais si vous aviez lu votre source correctement vous l’auriez remarqué :smiley: » :point_right: pas besoin d’être dénigrant donc :wink: surtout que bon, si tu lis l’article intégralement, tu comprendras que les 13 pages de l’avis ont été décortiquées :slight_smile:

« Anonymisées » vient compléter « pseudonymisées », car ce terme n’existe pas réellement

Bah faux… ces deux termes existent et ont un sens différent

pas besoin d’être dénigrant donc :wink: surtout que bon, si tu lis l’article intégralement, tu comprendras que les 13 pages de l’avis ont été décortiquées :slight_smile:

Ils ont été décortiqué peut-être mais de manière grossière, ce commentaire n’a rien de dénigrant mais un peu de recherche sur les termes quand on veut faire du journalisme ça n’a jamais tué personne

Je n’ai jamais dit que les deux termes étaient identiques l’ami.

Ce qui crée la confusion, dans cette phrase, c’est la conjonction « donc », qui laisse à penser que les deux termes seraient similaires. Ça je te l’accorde volontiers. Conjonction que je viens de remplacer par la locution adverbiale « par ailleurs », c’est effectivement mieux. Autant pour moi du coup.

Pour le reste, utilisation de pseudonymes (forme, fonctionnement, serveur etc.) et anonymat pour l’utilisateur, on en a déjà très largement parlé sur Clubic.

Et sinon, que retiens-tu de cet avis de la CNIL ? :slight_smile:

1 J'aime

Okay peut-être que c’est effectivement un problème d’interprétation de ma part, merci pour l’explication/correction.

Et sinon, que retiens-tu de cet avis de la CNIL ? :slight_smile:

Alors c’est la première fois que je m’attarde sur un document comme celui-ci, et je dois dire que je suis étonné de retrouvé autant de détails techniques(ce qui je pense est une très bonne chose). Au final je suis assez convaincu des choix effectués pour garantir le respect de la GDPR(ne serait-ce que sur la centralisation des datas qui je trouve est très complet).

Maintenant, je ne comprend toujours pas pourquoi ils se sont obstiné avec leur protocole ROBERT… La solution proposé par Apple/Google semblait quand même être un gain de temps, d’argent et de complexité d’implémentation, mais je dois avouer que je ne me suis pas attardé sur les causes qui ont conduit à ce choix

De nada, merci à toi de m’avoir fait prendre conscience de la petite maladresse dans le texte :wink:

Hum… tu sais, il y a une première raison que l’on pourrait trouver toute simple et bateau : c’est avant tout une question politique, et là question était de savoir si on souhaitait adopter un protocole centralisé ou décentralisé.

L’État ne veut pas « demander des données » à Google et Apple. Pourtant, des pays comme l’Allemagne ou la Lettonie (cette semaine à ont accepté l’alternative Google/Apple) ont accepté l’alternative Google/Apple, car c’est sur qu’elle facilitera l’adoption de l’appli et sa compatibilité.

Et tu as raison sur le gain d’argent que ça aurait occasionné. Mais bon… le choix est fait :confused:

1 J'aime

et puis ça ne fait pas de mal de se passer un peu de google and co… :slight_smile:
On verra dans le temps. Si Robert arrive a la hauteur de ce qu’il est censé faire sur le papier …ça ne pourrait qu’être une très bonne initiative … Il était temps qu’on se bouge un peu en Europe, surtout sur le médical…

Ça je suis d’accord…

Il faut juste espérer que derrière on assure au niveau sécurité.