Commentaires : StopCovid : 2,3 millions de téléchargements et 72 notifications envoyées... pas de rebond pour l'application

L’utilisation de l’application de suivi de contacts est loin de suivre la même courbe que le nombre de personnes testées positives au Covid-19, qui a tendance à augmenter ces dernières semaines.

1 J'aime

StopCovid etait un bide annoncé… malgré tous les messages « reconfortants » que l’appli n’enregistre pas de données perso ( ce qui est surement vrai), finalement ne sert a rien du tout, a part vider la batterie du smartphone ( faut le bluetooth allumé en permanence et l’appli qui tourne en tache de fond, donc batterie qui se decharge plus vite). De plus, faut etre a proximité d’une personne contaminé pendant 15 minutes pour que l’appli notifie un possible danger… Bref, peu utile car il suffit de qq secondes pour contaminer une personne, pas 15 minutes… Perso je n’en voit pas l’utilité car a cause justement que l’appli ne doit pas pister une personne, elle a ete tellement vidé de son contenu que ce qui reste ne serve pratiquement plus… ( 72 notifications sur 3 millions … ). On croirait qu’on revit l’existence de HAdopi, beaucoup d’argent investi pour resultat plus que mediocre…

4 J'aime

Encore de l’argent jeté par les fenêtres. C’était évident que les gens n’installerai pas cette apps.

3 J'aime

Le problème vient aussi du fait que la population elle-même a créé une sorte de cercle vicieux : on ne l’utilise pas parce qu’on pense que ça ne sert à rien, donc le taux d’utilisation est faible, donc ça ne sert à rien.

L’application en elle même est fiable et utile (modulo cette histoire de 15 minutes peut être), mais c’est typiquement le genre de service qui a besoin d’un fort taux d’utilisation pour fonctionner.

7 J'aime

C’est quand meme dommage car le contact tracing via des applications a montré son efficacité en Chine et Corée du Sud…

7 J'aime

Où avez vous vu qu’il ne faut que quelques secondes pour contaminer une personne?

2.3 millions de téléchargements … je ne dirais pas que les gens ne l’installent pas …

un bide total qui coûte 200.000€ par mois d’entretien pour les serveurs

sur plus de 60 millions oui c’est un bide total et sur les 2.5 millions seul quelques personnes l’active réellement !

je ne comprends toujours pas en quoi c’est un échec … l’application est faite pour être utilisée dans un certain cas, notamment en cas de 2eme vague massive et de non confinement. Elle est un outil comme un autre comme par exemple les masques … Si elle sauve ne serait-ce qu’une vie c’est déjà pas mal … non ?
Et puis c’est un peu comme les masques … les rendre obligatoires dans la rue …ça ne sert strictement a rien si ce n’est aux politiques a se dédouaner en cas de rebonds …(comme ça on évite les futurs procès …) mais tout le monde est sensé en porter et pourtant il y a toujours des contaminations. Doit-on en conclure que les masques sont inutiles ?

1 J'aime

et alors quoi ? si elle n’avait pas été faite tout le monde aurait critiqué le gouvernement pour ne pas l’avoir fait …

4 J'aime

En Chine, l’application est obligatoire, du coup ca aide!
En Corée du Sud, aucune idée, mais ils sont beaucoup plus responsables que nous, ca c’est certain.

1 J'aime

Elle est utile dès aujourd’hui, dans les bars, les restaurants, ou autres lieux où se réunissent des dizaines voire des centaines de personnes le soir, sans être masquées. Pour le coup, un bon nombre de foyers épidémiques auraient été « traités » avec davantage d’efficacité si tout le monde ou presque utilisait l’appli…

Même si je suis d’accord sur le fait que sa pleine utilité ne se fera ressentir que dans le cas d’une vraie et franche deuxième vague.

3 J'aime

Oui et de manière générale, les asiatiques sont plus altruistes que les latins :wink:

C’est bien moins que les 500 000 000 000€ de dettes pour éviter un effondrement de l’économie, ce n’est pas la solution miracle mais si ça peut aider tant mieux

2 J'aime

Puis c’est davantage dans leur culture de se protéger. Le masque en est la preuve…

1 J'aime

Le temps de contagiosité est lié aux particules envoyées par un porteur dans l’air donc cela peut prendre quelques secondes en étant non protégé (sans masque). Par ailleurs, ces particules restent plus de 3h en suspension dans l’air d’où l’importance de respecter le masque dans les lieux publics confinés ou non.

1 J'aime

Moi j’ai cru comprendre que pour qu’on soit contaminé il fallait rester au moins 1/4 d’heure dans un endroit confiné. Dans la rue le renouvellement de l’air est tel que les particules sont immédiatement dispersées. L’intérêt des masques dans la rue …resterait a prouver. D’ailleurs les médecins eux mêmes sont dubitatifs …

1 J'aime

Oui en effet, cela reste pas totalement sûr pour les endroits non confinés. Mais croire pas au fait que les particules se dispersent « immédiatement » dans l’air grâce au « renouvellement d’air » en extérieur, cela semble un peu trop magique pour être réel. Concernant les lieux publics confinés, l’OMS a été mise en garde début juillet sur les aérosols par des experts/chercheurs du monde entier sur ces particules qui peuvent aller bien plus loin que les"grosses gouttelettes" et semble-t-il persister plus longtemps dans l’air.

Voilà les liens vers les sources :

1 J'aime

concernant les lieux confinés effectivement il ne faut pas avoir fait l’ENA pour comprendre que c’est une nécessité … Le reste me parait franchement plus sujet a caution … mais bon c’est un peu le même problème depuis le début, tous nos supers experts disent tout et son contraire …

2 J'aime