Commentaires : Steam travaille à rendre le noyau Linux plus performant sur les jeux multi-thread

a de grands projets pour améliorer l’expérience de jeu sous Linux. La plateforme de Valve a annoncé en début de semaine le lancement de la première build de Proton 4.11. À la clé, de belles améliorations pour les joueurs opérant sur Linux.

C’est génial que Steam développe le noyau Linux. Et d’un point de vue technologiques, c’est super de voir leurs avancées.

Mais à quoi cela sert-il ? Windows ne coûte plus rien et un double boot est tellement simple à faire.

@flonc : La raison est pourtant évidente : développer steam machine

Et sinon il ne voudrait pas travailler sur un nouveau client Steam ? :smiley:

3 J'aime

Peut on utiliser proton en lieu et place de wine du coup ? Ou est ce que c’est intégré et ferme dans le client linux de Steam ?

Parce qu’il est majoritaire et un excellent OS ? Parce que Windows Store ? Parce que pourquoi s’emmerder a redemarrer son ordi en installant 2 OS plutot que d’en avoir qu’un seul ?

2 J'aime

@trollkien : Euh… logiquement si ton jeu est compilé pour Windows, il peut pas marcher directement sur linux.

1 J'aime

@Blap : Majoritaire ? Euh… non… 1% du grand public c’est pas majoritaire (Ne pas confondre PC grand public et serveurs). Windows Store ? Euh… Steam passe par le windows store ? Installer 2 OS ? 1 % des utilisateurs. Dans tous les cas, c’est pas ce qui interesse steam, à terme ce qu’ils aimeraient c’est faire comme Google avec android, mais pour le gaming. C’est à dire : créer leur propre OS pour sortir de les utilisateurs de la “prison” windows et les mettre dans la leur :smiley:

3 J'aime

Tu peux installer proton sans steam, mais jamais perso j’ai pas testé

Ne pas être dépendant de Microsoft… ? Offrir des alternatives ?

les deux premiers arguments c’est n’importe quoi, tant Linux n’est absolument pas majoritaire (loinnnnnnnn de la) et que le Windows store n’est en rien obligatoire.

Pour le dernier … bah oui pourquoi s’emmerder alors…

1 J'aime

Ils bossent sur une refonte de l’interface de Steam.

:wink:

En sachant qu’Android est un Linux, que la majorité des serveurs et des super calculateurs sont sur Linux, ça me semble pas complétement stupide d’espérer qu’un jour les pc grand publics switchent eux aussi sous Linux. Si demain Linux propose des meilleurs performances en jeu (il arrive bien à proposer plus de perfs sur des clusters, pourquoi pas un jour sur des desktop), et un bureau plus sympa, on pourrait avoir une migration massive (un peu comme Firefox à l’époque depuis IE, ou Chrome plus récemment).
En tout cas étant dev, c’est bien ce que j’observe depuis plus de 10 ans: on utilise toujours plus de briques open source pour concevoir les logiciels, parce que c’est la seule manière d’avoir un contrôle sur ce que l’on fait. A chaque fois qu’on utilise du code proprio fermé c’est la double pleine: on paye pour une boîte noire et si elle ne fait pas ce qu’on veut, on doit soit attendre soit payer plus.

5 J'aime

Oui je sais :slight_smile:
Mais c’est long ! ^^

C’est tres simple :
linux est plus leger, plus rapide et open source.
Ca veut dire qu’il est plus facile, plus rapide est plus efficasse de develloper sous linux que sous windows.
De plus, linux possede une enorme communautée de devellopeurs et de technicien en info…

Steam avais pondu un papier pour le dev de steamos … et les dev s’accordaient a dire qu’il codaient deux fois plus vite que sous windows et ce pour deux raisons principales :
La disponibilité des sources et de documentations … qui reduisait considerablement le temps de recherche sur l’implementation de certaines fonctions.
L’ouverture et la disponibilité des divers projets en lien avec linux… ils prenaient pour exemple l’equipe du serveur X (moteur graphique de linux) avec qui ils avaient enormement echangés, chaqu’un corrigeant des bug dans le programme de l’autre … vu que tout est open source.

maintenant, projetons nous un peu dans le futur. Tu as le choix entre :

un OS qui te bouffe 2 a 3 Go de rien que pour se lancer … qui te prends 50 Go sur le Hdd … et qui est relativement mal concu, plein de bugs, et qui est fermé (donc personne peut te dire comment il marche et resoudre les soucis)

un autre OS, leger, (comme ca, j’dirais moins de 5Go donc 10 fois moins que windows) , qui te bouffe moins d’un Go de ram au demarage, qui gere sa ram bien mieux que windows, qui evolue vite, et pour lequel t’a une communauté de dev, prete a ecouter les remontées de bugs, et a les corriger, ou alors si t’est dev, tu peux toi meme proposer les corrections… Qui est aussi , voir plus performant que windows coté gaming (prise en charge du materiel / retrocompatibilité avec wine / proton) … Et qui est gratuit et capable de faire tout ce que tu fesait avant avec windows …

Alors, oui, c’est un pari sur l’avenir … mais je pense pas que ca soit une mauvaise mise.

Ca fais un moment que je me tate a passer sous linux pour le jeu … et vu le catalogue grandissant, et les moyen mis en oeuvre, il est de plus en plus certain que je vais finir par y passer…

1 J'aime

Sur PC oui, mais Linux représente 60-70% des devices (hors serveurs). Rien qu’avec Android c’est une énorme part de marché, Windows ne représente plus qu’un peu plus d’une dizaine de pour cent aujourd’hui.

Et oui le Windows Store, c’était la raison principale de Valve de s’engager à ce point dans l’univers Linux. Checkez l’historique pour vous en assurer et voir les raisons de ce changement de direction (très lent).

PS : Et pour la blague, si on rajoute UNIX on peut considérer que plus de 90% des périphériques tournent sur cette combinaison vu que les intels passent par un UNIX pour lancer Windows :smiley:

1 J'aime

Personnellement j’ai utilisé exclusivement Linux pendant 7 ans, mais j’ai changé car certaines limitations me posaient problème.
Utilisation de word (avec des macros), excel et powerpoint : les alternatives sous linux ne sont pas au niveau (et wine ne marche pas bien pour les macros). Les jeux : on est pas dans la même cours. Les applications en MAO : les outils sont sous Win ou Mac.
Si Steam parvient à améliorer le jeu au point que ça soit favorable aux développeurs (qu’il y ai assez d’utilisateurs / un marché développé), il y a tout un tas d’inconvénients qui peuvent sauter.

1 J'aime

@Blap : Tu peux difficilement comparer Android à un linux standard. On est sur une philosophie comparable avec celle de windows, mais avec un noyau linux. De plus, un smartphone n’est pas un PC. Rappelons que les smartphone sont des archis ARM. On peut difficilement passer un jeu optimisé pour du X86 vers du ARM. On est pas sur le meme niveau de GPU. Windows reste sur 90% des PC (PC pour ordinateur personnel, donc c’est aussi idiot de compter les serveurs qui sont un autre marché).
Pour ce qui est du windows store, oui et non, Gabe Newel a pas mal gueulé dessus, mais parce qu’ils craignaient que MS impose son store, ce qui n’a jamais été le cas. Le passage vers linux était plus un moyen d’impser sa steam machine, le windows store n’était qu’une justification pour les plus niais.

On parle de quel public ? Le PC gaming, donc je ne vois pas ce que les serveurs et android font ici (précisons que android est plus une machine à la windows qu’un linux, au moins dans la philosophie). On est pas juste en train de jouer à qui à la plus grosse, tu peux tourner les chiffres dans tous les sens, le gaming hors console actuellement c’est encore sur windows.
Pour le Windows Store ? La bonne blague. Gabe Newel a juste sorti une excuse pour justifier les steam machine (Qui ont bidé, entre autre parce que pas assez de jeux directement compatible). D’ailleurs si Steam développe Linux (MS est aussi le premier contributeur), c’est bien parce qu’ils comptent bien un jour pouvoir passer sur leur propre hardware. Si ça marche à la fin, cela fera comme pour android, c’est à dire : un nouveau windows (Peut etre meme plus bridé encore, vu qu’orienté gaming) avec une coeur linux.

1 J'aime

En fait non, il y a une énorme différence entre Windows et Android ou SteamOS: l’un est fermé, les autres sont ouverts. Alors oui on aura toujours un problème d’entreprise hégémonique avec tous les défauts qui vont avec (respect de la vie privée, monopole…), mais avec une grosse différence: Dans un cas le code est lisible par tous, et c’est déjà une avancée. Et c’est bien le cas d’Android si on omet les services Google, mais ils sont facultatifs pour faire tourner la plateforme.
Demain quiconque peut faire son fork Android (comme par exemple Cyanogen), alors que pour Windows, on peut bien aller se brosser.
A noter que pour la diff x86/ARM, c’est du flan. Déjà il y a un Android x86, ensuite Apple est sur le point de sortir un Desktop ARM, comme quoi. Les frameworks gaming (Unity, Unreal Engine) sont multi-platforme ARM/x86. Et enfin côté GPU avec Vulkan on a la même API, et même niveau OpenGL c’est kiff-kiff…