Commentaires : Starship : SpaceX fait à nouveau voler un prototype à 150 mètres d'altitude

Après plusieurs reports, le prototype SN5 du programme Starship de SpaceX a réussi, ce 5 août, un important vol d’essai parabolique. Un succès attendu, après une année de challenges techniques.

6 J'aime

Un vrai titan ce moteur Raptor !

1 J'aime

« les parois d’acier dépassaient les 20 millimètres d’épaisseur » ==> et combien actuellement ?

1 J'aime

J’ai un doute, il me semble de mémoire que c’est 3,5mm.

1 J'aime

4 mm l’épaisseur

Sinon quelle maîtrise, c’est vraiment impressionnant. Bravo a SpaceX et leur exploit

3 J'aime

Impressionnant de voir « un silo à grains » se soulever aussi haut et atterrir de manière aussi douce. ane

5 J'aime

La partie logicielle, et tous les capteurs… derrière ces atterrissages doit être impressionnante.

Comme beaucoup de fans j’attends avec impatience c’est leur système d’atterrissage complètement dingue.
J’ai vraiment du mal à croire que cela pourra fonctionner :sweat_smile:

2 J'aime

Qu’est-ce qui te semble irréalisable ?

Perso, ce qui m’interroge le plus c’est la diminution de charge utile qu’entraîne une telle manip et donc, in fine, sa rentabilité face à un lanceur optimisé pour un seul vol (sacrifié mais pouvant emporter une charge utile au maximum de ce qu’autorise Tsiolkovsky).

J’ai mal pour le moteur de devoir freiner ce mastodonte lors de sa redescente.
Mais bravo aux développeurs, le pire étant que cela fonctionne, même en crabe avec un seul moteur au lieu de 3 !

3 J'aime

Je suis ébahi, épaté, je n’en crois pas mes yeux :grinning:, de voir ce « silo à grains » s’élever et se poser sans casse.

2 J'aime

Le changement ultra brutal de la direction dans les 300 derniers mètre avec l’effet de balancier :woozy_face:
J’ai du mal à concevoir ça par la violence apparente mais j’imagine qu’ils savent ce qu’ils font :face_with_monocle:

S’ils atteignent les 100+ tonnes de charge utile en tenant compte de la quantité de carburant nécessaire pour le retour, ça changera rien à la rentabilité.
Pendant un certain temps il y a peu de chance que Starship soit utilisé avec 100 tonnes de charge utile (sauf pour les refueling vers Mars ou la Lune, mais c’est pas pour tout de suite) donc leur rentabilité viendra d’abord de leur capacité à réduire au maximum les coûts de fabrication.

On verra dans les années à venir mais en attendant c’est une chance de voir en direct le développement.

2 J'aime

Effectivement, mais on ne sait même pas si c’est le concept final, ni même si c’est une véritable simulation (ou juste une animation pour impressionner la galerie).
Et puis ce ne sera jamais aussi violent que ce que subit un ICBM lancé sur une trajectoire surbaissée.

Oui mais là c’est censé transporter des humains :sweat_smile:

Il faut voir ça comme un manège, non ? :face_with_raised_eyebrow:

Bah, c’est un test, donc j’imagine qu’ils vont le pousser un peu avec des manoeuvres plus brutales histoire de voir si le matériel tient dans des conditions un peu extrêmes.

2 J'aime

Dans tous les cas, au moins en ce qui me concerne, cela va être passionnant à suivre!

Impressionnant ce test ! Et c’est excitant de suivre les avancées du projet au grand jour :smiley:

1 J'aime

C’est énorme 2 cm d’épaisseur !!

« The Starhopper, he(Elon Musk) explained, used 12.5 millimeter thick steel. »

1 J'aime