Commentaires : SpaceX passe sous la barre des 20 millisecondes de latence avec Starlink (page 4)

@ Eric BOTTLAENDER
Probablement pas si simple:

  • Aujourd’hui le terminal de réception Starlink + abonnement serait plutôt projeté aux US au minimum autour de $300 (d’entrée) et $80 /mois; il n’est pas sur que le geek ou potentiel abonné d’Afrique de l’Ouest puisse s’offrir ces prix « consommateur Américain »,
  • En plus, certains pays (Africains ou non) ne sont de toute façon politiquement pas vraiment pour l’accès libre à l’information…
    Tout cela pour dire qu’il me semble que donner les pays Africains comme justificateurs à cette « débauche » technologique ne soit pas … comment dire…raisonnable, réaliste, objectif…?
    Par contre, effectivement, je serais avide d’information sur ce que ferait « notre petit frère Chinois en Afrique », si vous avez, je suis preneur.

Gare à ne pas considérer (comme de très nombreux observateurs le font) l’Afrique comme une entité unique. Chaque pays a ses particularités, et les situations sont différentes de l’un à l’autre comme entre l’Estonie et la Grèce par exemple en Europe.
En effet si ces prix sont les bons (perso je n’ai vu aucune affirmation de prix de la part de SpaceX) ce sera dur pour le consommateur sur place, sauf éventuellement pour les entreprises. La Chine est super présente dans les pays de l’Est africain. Elle s’y associe avec les gouvernements et ramène beaucoup de travail (infrastructures, routes, pipelines, conduites d’eau) en échange de concessions de pêche et d’accords commerciaux. Contrairement à ce que l’occidental moyen a tendance à penser, tout le monde ou presque (sauf villages éloignés) a un mobile sur place, surtout des vieux modèles chinois, et les opérateurs sont chinois aussi.

1 J'aime

Comme énoncé , ces prix sont bien des projections en US$ mais l’analyse et la comparaison reste intéressante:

D’un coté, un business man qui ,au travers d’un ROI à très court terme, finance entre autre son projet pour Mars (ou Vénus??) et fait apparaitre une solution pensée par un américain pour des américains donc et c’est l’objet de mon propos, difficilement transplantable dans des pays si différents,

De l’autre, l’état Chinois qui joue sa conquête (son maintien) de (à) la première place mondiale, en visant un ROI à beaucoup plus long terme, fortement plus économique voire politique que financier…

Mon propos reste bien de signifier que Elon Musk n’est pas un visionnaire philanthrope ni politique. Lorsqu’il parle de région ou de campagne non couvertes par Internet, il parle de son CountrySide Nord Américain bien disposé à aligner des billets verts pour avoir accès à Starlink et ses 20msec de latence.

Du coup, cela m’évoque un possible parallèle avec le microcrédit (mais, c’est un autre sujet et ma petite personne n’a pas de réponse pour que l’Afrique ne soit pas laissée à la porte de son droit d’accès légitime à la communication…)

Pour continuer la discussion sur le prix « estimé » d’un terminal Starlink:
ci dessous, un lien sur un très bon article Bloomberg d’hier (17 septembre 2020) où il est fait référence à un prix de US$ 1,000 voire plutôt US$ 2,000.

"
Musk has promised a slender Starlink receiver that’s plugged in, breaking with the clunky dishes of the past that need a specialist to install them. Industry analyst Chris Quilty estimates the cost of the user terminal and antenna at closer to $2,000 than $1,000. “It’s really hard to compete with a bent piece of sheet metal that costs 50 bucks,” he says. “I don’t see a path for them magically breaking cost barriers that no one else has achieved.”
"

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-17/elon-musk-s-starlink-wants-to-beam-broadband-internet-from-40-000-satellites

Pas étonnant, dans un pays où un smartphone hightech peut se vendre à plus de US$ 1,000…

On y parle d’ailleurs plus de clients visés (en dehors du « contryside NorthAmerican ») tels que l’armée , les gouvernements (pas tous), les compagnies ariennes et maritimes…

Cette future solution n’est définitivement pas pour tous :slight_smile:
Et une classique parabole chinoise ou autre à « US$50 » reste une solution pour l’Afrique Est/Ouest qui d’ailleurs se moque peut être de 20msec de latence…

Tu as bien raté un un truc.

Avec le Starship, SpaceX compte baisser le coût d’un tir à 2 millions de dollars, contre 57 millions actuellement, et plus de 100 millions avant la réutilisabilité du Falcon 9.

On n’y est pas encore, mais ils avancent bien sur le développement du Starship.

Par ailleurs, le réseau peut déjà être lancé avec 1000 satellites, pas besoin d’attendre d’avoir les 42.000.

Possible que oui, possible que non.
Le discours était déjà le même sur le prix de revient des Tesla, des Falcon 9, d’un seul satellite Starlink…
On verra bien, surtout qu’apparemment ils n’ont pas l’objet sous la main pour le décortiquer.

On peut voir que suivant leur habitude, ils progressent fortement dans la récupération des fairings

ce que tu appelles progression j’appelle ça le hasard.