Commentaires : Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali

À l’occasion de la 5e édition du Transform Africa Summit organisée au Rwanda en mai, Sophia sera une invitée d’honneur aux côtés de dirigeants africains.

Déjà, l’intelligence est un concept abstrait sans définition précise. Chaque culture vous donnera une définition différente.
Mais surtout, l’intelligence des uns peut faire le détriment des autres. Tous les maux que vous avez cité sont le fruit de l’intérêt d’un groupe d’humain qui use de son intelligence pour faire ce qui l’arrange bien.

Au passage, on ne peut comparer les robots avec les humains dans la mesure ou les robots ne sont pas vivants. Ce sont des machines qui réagissent selon un programme. Les humains ressentent. Les robots ne ressentent pas. Ils ne font que “fonctionner”.

Mais les scientistes ont souvent du mal avec cette notion parce que le fait même que l’on “ressente” est totalement inexpliqué par la science qui fait comme si cela n’existait même pas alors que c’est juste la devant notre nez. Aucune propriété connue de la matière ne peut expliquer cela. Je n’ai jamais vu la moindre théorie scientifique qui essaye de l’expliquer.

Ps: On espère que Sophia consentira cette fois à nous expliquer comment elle compte éradiquer l’humanité. Mais il faudra sans doute lui expliquer que les humains peuvent très bien y arriver tout seuls…

Je ne comprends pas bien cette fascination pour tout ce qui concerne les doigts, depuis quelques temps; digital par ci, digital par là… quel est le rapport avec la high tech? C’est parce que tout les écrans sont tactiles maintenant?

1 J'aime

@TofVW

Pareil. :disappointed:

Ou alors… vu la tête qu’elle tire la Sophia, il y a p’tet du digital quelque part finalement… :crazy_face:

1 J'aime

Comment radicalement moderniser la vie publique dans un monde postdémocratique préanarchique IArtificiel : remplacer les assemblées parlementaires inefficientes par des forums gérés par des IA, activer le vote direct des individus, robotiser et ubériser les administrations. (En corollaire, gouvernements, présidences et autres fossiles du passé disparaissent pour le contentement de tous.)

On censure pas à peu près chez Clubic…
Pas le temps de lire un commentaire que déjà on l’efface.
Bravo !

Pour ta gouverne, il ne s’agit pas de censure : le commentaire effacé en question ne l’a pas été de par son contenu, mais parce qu’il émanait de quelqu’un qui jouait avec plusieurs comptes (et qui a été banni pour cette raison), ce qui est expressément interdit par les CGU du forum

CGU que chaque membre inscrit est censé connaître, s’ils ne les connaissent pas , c’est qu’ils sont du genre à signer des contrats sans les lire et ce n’est en aucun cas notre faute jap

Extrait :

tout Utilisateur qui se créerait plusieurs Comptes Utilisateur pour un service et/ou un Site CLUBIC SAS donné ou qui communiquerait des données d’identification erronées pourrait voir
l’ensemble de ses Comptes Utilisateur suspendus et/ou supprimés par CLUBIC SAS

Source : https://www.clubic.com/forum/tos

Exactement ! On va passer comme tu dis sur la définition de l’intelligence, qui est une problématique complètement piétinée par les communicants actuels autour des “IA”.
Mais ce qui devrait foudroyer sur place lorsque l’on compare robots/IA et humains, c’est bien cette aptitude au SENS que seuls ces derniers possèdent (même bardé d’un millier de capteurs divers, un robot ne “ressentira” jamais son environnement, il ne fera que le mesurer). Et comme tu dis, c’est une notion tellement essentielle (c’est-à-dire de l’ordre de l’essence du vivant humain, l’essence ou… les sens) et à la fois tellement impénétrable qu’elle en devient aveuglante et semble “effrayer” la recherche.
Et je vais m’appuyer sur une homographie troublante pour envisager que le sens (de la sensation) se superpose peut-être au sens (de l’idée) à l’horizon de notre chemin d’identité.

Faut vraiment arreter de parler de ce “robot”.
C’est une fake news ce machin, toutes les réponse sont écrites par un humain.
Je comprend pas pourquoi on accepte d’associer le mot IA à ca.
C’est juste du marketing…

Mon hypothèse concernant cette singerie au visage de sociopathe possédée, est que l’on est en train de tester la réaction de l’humanité à son contact. Comment elle accepte la promiscuité et l’interaction avec ces nouveaux concepts.
Ce n’est en aucun cas un test technologique. C’est un test sociologique et nous en sommes l’objet.
Et ça donne des indices sur le futur qu’on nous réserve.

Sophia est comme tous les robots avec de l’IA dénué de toute intelligence mais ce n’est pas pour cela qu’i lfaut pas les aimer. on peut tester ivy-ai, le robot français il raconte n’importe quoi mais ça fait aussi son charme