Commentaires : Sony présente les WF-SP800N, de nouveaux intras sans-fil pour les sportifs

Je vous promets de la sueur, du son et du silence ! Avec les WF-SP800N, Sony monte encore d’un cran sa gamme de True Wireless avec un modèle à réduction de bruit active dédié aux sportifs. Des écouteurs sans-fil complets et compatibles avec l’application Headphones Connect.

« Sony ne veut clairement plus travailler avec Qualcomm, et les codecs HD type LDAC sont bien trop difficiles à tenir pour des True Wireless. » Pouvez etre plus précis ? Merci d’avance.

Sinon day one, je possède le WH-1000XM3 et c est de la pure bombe, au travail on est 3 collègues à l’avoir et on es tous du même avis. Le son est monstrueux, et la réduction de bruit parfaite. Mais ces écouteurs de l’article me font de l’œil, moi qui vais souvent en salle de sport et je transpire beaucoup j’ai peur d’abîmer mon casque actuel.

Pour Qualcomm, pas mal de marques essayent de dépendre moins de ce constructeur, principalement pour sa position archi dominante en matière de technologies/puces Bluetooth. Sony est un bon exemple, puisque le WH-1000xm3 était en Qualcomm, alors que les récents modèles sont maintenant en Mediatek. Techniquement il est parfaitement possible de mettre des codecs AptX sur autre chose que des puces Qualcomm, mais choisir autre chose est souvent un signe justement.
Concernant mon laïus sur les codec HD c’est assez simples. Le LDAC en qualité 660 et 990 est déjà à la limite de ce que peut faire le Bluetooth. Disons qu’un max idéal en Bluetooth serait d’environ 1,4mbs, mais le 1mbs (990kbs) du LDAC est plus dans le max pratique atteingnable sans trop de casse. Dès que l’environnement est un peu compliqué (ne serait qu’en mettant son smartphone dans la poche), la qualité d’émission/réception d’un casque est déjà rarement suffisante pour ne pas avoir de sauts de son. Un True Wireless ayant des contraintes encore plus fortes qu’un casques (autonomie donc moins grandes puissance émission réception, et antenne moins puissante de toute façon), il serait presque impossible d’avoir un LDAC 660 ou 990 convenable, encore moins en conditions nomades. La marque pourrait tricher en capant un LDAC 330 histoire d’avoir un petit argument marketing, mais il faut croire que SOny est un minimum honnête.

2 J'aime