Commentaires : SMIC lance, pour Huawei, la production en masse de SoC 14 nm

En fin de semaine dernière, les États-Unis frappaient un grand coup en contraignant le Taïwanais TSMC à ne plus livrer de SoC pour Huawei et sa filiale Hisilicon, chargée de la conception des puces Kirin. Dans le même temps, on apprend que le Chinois SMIC (Semiconductor Manufacturing International Corp) a entamé la production en masse de processeurs gravés en 14 nm. Des puces gravées en priorité… pour Huawei.

Le 7 et 5 nm de TSMC est en réalité du 10 quand on voit les problèmes d’Intel a faire un 10 qui fonctionne. On arrive avec le silicium aux limites des lois de la physique et il est en fait impossible d’aller plus loin (à moins de découvertes de nouveaux procédés mais il faut qu’ils se dépêchent…). le « 5 » c’est du marketing.
SMIC (hahaha !) arrivera à un 10 correct, et Ouéoué n’aura plus besoin de TSMC.

2 J'aime

Nous allons assister à la naissance d’un nouveau fondeur SMIC qui gavé avec l’argent des autorités chinoises va vite devenir un monstre. Tout l’effet contraire des stupides sanctions américaines.

Non les 7 et 5 nano d TSMC sont bien des 7 et 5, seulement l’arlésienne d’Intel (le 10 nano) est très différente, probablement trop complexe pour eux (c’est pas un reproche), d’où le fait que ça a été retardé de 6 ans.
Un 7nm X et un 7nm Y seront très différent que se soit en conso ou en chauffe, un exemple:
Le Exynos 990 (Samsung donc) et le Snapdragon 865 de Qualcomm, tout deux avec une litho en 7nm mais d’après les tests le S865 consommerait moins et serait plus puissant.

Ecoute mon ami, une mesure c’est une mesure. Ce que je dis là, je ne suis pas le premier à le dire ; il y a eu beaucoup de gens qui doutaient des annonces des fondeurs quand à la mesure exactes qu’ils avançaient. Et ce bien avant le 7 et 5 nm. « Untel n’a pas la même façon de mesurer », etc (lol). Ca a commencé avec le 20 de TSMC n’était pas très clair pour tout le monde, etc. Le (défunt) site X86secret en parlait régulièrement.

Ou pas. Pas de clients étrangers voudrait dire que leur expansion serait aussi limitée, et il n’est pas exclu que la Chine subirait un jour à subir le même sort que la république islamique d’Iran en matière de sanctions / embargo. Tout le tooling ne vient pas de Chine, on l’a vu avec les US (administration Trump) bloquant la vente de machines lithographiques ASML qui devaient partir des Pays-Bas…

Ecoute « poto » (vu qu’on serait ami), déjà personne n’a dit qu’ils avaient une façon différente de compter, il faut lire et comprendre ce que les gens te disent, c’est crucial.

Mais si tu as des sources fiables sur ce que tu avances, partages les au lieu de prendre les gens de haut. Si quand quelqu’un te dit un truc de façon tout a faire normale, ça te fait monter sur tes grands chevaux, il serait nécessaire de consulter avant de tuer quelqu’un qui te dit que ton ticket de parking est dépassé.

J’avais lu que les problèmes d’intel sur le 10nm proviennent surtout d’objectifs trop ambitieux comme une densité importante sans EUV (Extreme Ultra Violet).

Les scanners EUV n’était pas encore disponible en 2016 (date de sortie prévu du 10nm chez intel). Ce projet à tuer toute l’avance qu’avait Intel dans la gravure…