Commentaires : Samsung travaillerait sur un module photo "Nanocell" de 150 mégapixels

Selon certaines rumeurs, Samsung plancherait actuellement sur un tout nouveau capteur photo… de 150 mégapixels !

Vue la taille de capteur et le faite que les images sont calculé via algorithime, est-ce vraiment utile cette monter en mégapixel ou c’est juste pour la fiche technique ?

Le suréchantillonnage ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Suréchantillonnage ) et une vielle technique qui n’est pas (que) marketing, mais si les gains sont bien réels, comme par exemple pour éliminer le moirage, ils ne sont pas vraiment transcendants et ne doivent pas se gagner au détriment d’autre paramètres tout aussi importants comme la dynamique du capteur.

Ce qui est bien, c’est que c’est un copié collé depuis les début des smartphones. je me rappelle , dès le premier panasonic à 1 mpx :D.
Ce qui est evident en revanche, c’est que c’est que dans un premier temps c’est un argument avant tout marketing.

Bonjour à tous. Le nombre de pixel du capteur ne correspond au nombre de pixel de la photo prise. Les pixels du capteur sont utilisés par sur-échantillonnage et intégration algorithmique pour augmenter les performances photos. Ainsi on peut envisager que les photos soient en 16 mégapixels mais avec des rendus bien supérieurs à ceux obtenus avec un capteur de 16 Pixel, Surtout au vu de la taille de l’objectif…

1 J'aime

Les prix baissent sans cesse pas d’inquiétude, j’ai connu le DD de 800 megas (oui oui) à 2500FF

« des rendus bien supérieurs » ==> supérieurs oui, mais pas non plus de quoi casser trois pattes à un canard et à condition que d’autres critères comme la dynamique ne soient pas sacrifiée au passage (déjà qu’elle n’est pas folichonne avec les photophones).

150 mégapixels de quoi rester dubitatif, à quelle vitesse le smartphone va digérer ça?J’ai un décacore médiatec ou tous les cores tournent tout le temps à donf, ça pourrait le faire, mais un octocore ou décacore plus civilisé pour économiser la batterie, pas de rafale à haute définition!
Perso ce qui m’intéresse ce n’est pas la définition, mais son insensibilité aux infrarouges sans pour autant saper la couleur car les puces actuelles sont incapables de différencier le spectre visible pour l’oeil humain des infrarouges d’ou la gestion désastreuse des contrejour, ce qui n’éxistait pas en argentique, fallait des pellicules spéciales, et c’est comme ça qu’on rate ses plus belles photos.
Ca serait facile à voir prendre une télécommande ir, un flash blanc c’est naze, pas de flash le capteur est bon.