Commentaires : Reporterre dévoile le plan d'Amazon pour inonder la France de colis

Amazon se développe à vitesse grand V en France, faisant fi des enjeux écologiques, pour renforcer son hégémonie sur le territoire et le e-commerce.

S’ils font ces efforts c’est bien que les gens sont demandeurs

Je me fais tout le temps livré en relais colis en vitesse pépère. Cela évite les cartons manifestement visités dans la boite aux lettres (mais je dois prendre que des trucs pas intéressants car jamais eu de vol) et autres contraintes suivant le colis

Pour moi aucune commande ne nécessite de l’avoir en 1 jour, j’ai même jamais pris leur premium (et c’est pas faute de m’avoir soulé il y a 2 ans pour que je le prenne, j’ai même reçu une lettre avec une carte brillante toute jolie pour me convaincre que ce serait vraiment top leur premium, ils se sont calmés avec ça peu après)

3 J'aime

Stratégie marketing et chantage économique. Lorsque j’utilise Amazon c’est parce que des commerçants ne savent pas avoir ce que je demande ou bien si mais au double du prix (un CD récemment). Donc voilà, moi aussi je rentre dans une logique économique mais je ne dispose pas de milliards à ma disposition.

1 J'aime

Vision courtermiste des élus locaux, des milliers d’emplois précaires à la limite de l’esclavage créés au detriment des commerçants et employeurs français locaux qui eux paient leurs impôts en France…
Amazon est efficace mais néfaste.

2 J'aime

9000 emplois créés et combien de milliers de commerces qui ferment boutique parce que incapable d’être aussi compétitifs donc délaissés par les clients.
Un des nombreux effets néfastes et pervers de la mondialisation qui tue notre économie locale lentement mais surement.

3 J'aime

C’est bien mais il faudrait qu’ils améliorent la qualité des produits aussi. On n’y trouve pratiquement que de la m.e.r.d.e Chinoise bas de gamme.

Un jour prochain, il n’y aura plus qu’Amazon…
Et tout le monde comprendra la raison du sourire jaune.
Les prix augmenteront additionnés au coût du transport et la livraison en 5 jours dans un dépôt à Perpete les oies.
Et nous pleurerons sur nos librairies disparues, think about it.

1 J'aime

1 ) il n’y a pas que des trucs chinois bas de gamme sur Amazon. Et il ne faut pas penser que ce qui vient de Chine est forcément bas de gamme : Apple fait fabriquer ses Iphone en Chine par exemple(je n’aime pas Apple mais ce ne sont pas des produits bas de gamme).
2 ) Quand un transporteur fait une tournée pour livrer 100 personnes différentes, je pense qu’il pollue moins que ces 100 personnes qui se déplacent spécialement pour acheter chaque produit. On peut argumenter que ces personnes font d’autres achats en même temps, mais en dehors des commissions, qui prend sa voiture une seule fois après avoir attendu un mois pour aller acheter un outil de bricolage, puis une coque de téléphone, et des accessoires pour le jardin, et un cadeau pour l’anniv du neveu… Il faut reconnaître que beaucoup de gens se déplacent souvent pour pas grand chose, dès que le besoin est là.
3 ) Et il n’y a pas qu’Amazon qui fait du commerce en ligne ; il y a Cdiscount (groupe Casino), Rueducommerce (groupe Carrefour), Rakuten (ils sont bien Chinois eux)…

Est ce que le commerce en ligne est une mauvaise chose ? Effectivement on peut s’inquiéter pour le commerce de proximité, mais ce débat a déjà commencé il y a des dizaines d’années avec les super et hyper marchés. Je ne connais pas la bonne réponse.

7 J'aime

Oui on disait pareil pour les grandes surfaces, “ça tue les petits commerces”. A eux de se démarquer non ? Quand on voit les prix pratiqués dans certains commerces, faut pas s’étonner…

1 J'aime

Les galeries des hyper marchés c’est aussi des petits commerces… c’est juste qu’ils ont migré des centres villes vers ces centres commerciaux.
La grosse différence avec le Ecommerce c’est que ces ent. internationales se débrouillent pour ne pas payer ce qu’elle devraient au fisc Français et inondent la France de produit fait à l’étranger.
Même les Livreurs ne sont plus des société Françaises mais des sociétés de l’est a moindre cout.

Avec ce genre de réflexion vous n’avez absolument pas conscience de l’état des villes Française!
depuis 10 ans c’est une HÉCATOMBE ! les Centre villes sont devenu des deserts tous les petits commerces d’antan ferment qui sont assommé par les Frais, les Taxes, ursaf rsi, assurances et j’en passe.

Sortez de chez vous et regardez les Centre Villes ! ils sont peuplés de cassos dans des rues a l’abandon.
Dans les condition actuelle de la mondialisation ou la concurrence est internationale, sauf quelques commerces de l’alimentation ou de services, pour un magasin de Vente c’est quasi Impossible de vivre de son travail.

1 J'aime

Et malheureusement la spirale est lancée depuis un moment…

Le principal problème des petits commerces est le coût du bail correlé au stockage. Là ils vendent moins à cause de la présence des mastodontes du net mais ils ont toujours autant de stock (et même s’ils réduisent leur stock, le coût du bail lui, reste car la surface au m² reste la même)

Donc pour simplifier, on a moins de rentrées avec plus de sorties, donc CA en baisse (ne parlons même pas des bénéfices…)

Mécaniquement ils sont pris à la gorge, comment faire à part fermer? ou aller dans un endroit où les prix des loyers sont plus abordables pour que l’activité reste à minima rentable?

Pendant ce temps, les utilisateurs finaux, eux, commencent à avoir de plus en plus l’habitude de consommer via leur téléphone portable, faire des achats desus etc…

C’est la vie de dingue de maintenant qui veut ça finalement, nous n’avons peu ou plus de temps libre, les courses on peut les faire via nos téléphone, pendant les transports etc etc Et le peu de temps libre qu’on a, je doute qu’on ait envie de prendre la voiture pour aller s’excentrer et aller chez les commerçants qui se “délocalisent”…

Ok je ne cautionne pas forcément tout car je regrette profondément de voir les magasins se fermer lentement mais sûrement dans ma ville.

Mais c’est comme ça et il y a que quelques secteurs pour l’instant qui s’en sortent relativement bien encore; c’est tout ce qui touche de près à la prestation et/ou services à la personne (coiffure), restauration, commerce nécessitant un vrai savoir faire et qui ne peut pas être dématérialisé.

1 J'aime

Moi aussi, j’ai opté pour les points relais, parce que la facture de vol par les facteurs ou leurs remplaçants souvent indélicats atteignait des montants insupportables, depuis plus de soucis. J’avais aussi renoncé à certains achats en ligne, tout redeviens possible. La précarité à la poste associé à la pratique de prix devenus ubuesque fait partie du plan manichéen visant à détruire le système Français. Après avoir été vendus aux financiers, nos dirigeants sont maintenant fournis par eux, le meilleur reste encore à venir. Des fois je regrette d’être trop vieux pour faire un bon Robespierre.

Parfaitement d’accord et les employés d’amazon seront à court terme remplacés par des robots… la boucle est bouclée !

Amazon est plutôt écologique. Vaut mieux un camion de livraison qui fait un trajet de 100 km pour porter 50 colis que 50 voitures qui font 10 km pour aller chercher de la marchandise en magasin. (souvent, sans trouver après plusieurs magasins)

vu qu’il y a des entrepôts un peu partout, il y aura des magasins!
ben oui, quoi : les produits seront juste derrière!
donc, à terme, il y aura des magasins Amazon!