Commentaires : Renault dévoile sa Mégane eVision et la Dacia Spring, deux modèles électriques

En coup d’envoi de ses Renault eWays, événement sur les nouvelles mobilités qui se tiendra jusqu’au 27 octobre, Renault a présenté ses électriques Mégane eVision et Dacia Spring.

le look de la mégane est très sympa, ça modernise le design renault
perso j’adore :wink:

4 J'aimes

Sympa, la mégane, elle sera positionné en concurrente de la golf donc tarifs prohibitifs… Mais le design est prometteur, reste à voir les performances, l’autonomie en espérant que le micro-ordinateur de bord ne soit pas poussif à mourrir avec une ergonomie à revoir dès le départ…

2 J'aimes

Est-ce que les ingénieurs ne peuvent pas se pencher sur hybridation voir l’électrification des voitures thermiques ?

ça coûterait peut-être moins cher que d’acheter une voiture neuve hybride ou électrique.

2 J'aimes

Le rétrofit des voitures existent mais c’est centré pour les modèles de collection type 2CV

La démarche de Renault me semble pertinente : véhicule d’entrée de gamme qui démocratise réellement le VE pour le quotidien (seconde voiture idéale) et véhicule de taille moyenne à architecture optimisée pour contenir le poids, donc garantir une bonne autonomie.

Futur best-seller en Europe ?

1 J'aime

Assez bizarre le design de la Dacia Spring, on dirait le devant d’un Duster et le derrière d’une Sandero Stepway… à voir si le prix est agressif ou non

1 J'aime

Je ne vois pas en quoi un poids « contenu » garantie l’autonomie d’une voiture électrique???
L’aérodynamisme oui!

Avec une batterie de 28,6 kWh La Dacia Spring doit surement peser plus de 1000 kg !
Un moteur de 33 kW (44 chevaux) lol.
Avec une limitée de vitesse de 125 km/h avec surement le vend dans dos et la stéréo dans tapis .
Ce n’est pas assez puissant .
La c’est tout simplement dangereux .
Je suppose que le 0/100km/h se fait moins 20 secondes s’il y arrive .

2 J'aimes

Cela ne garantie pas (il y a d’autres paramètres comme l’aérodynamisme effectivement, le rendement du moteur, etc…) mais cela y contribue pour beaucoup. Après, il faudra attendre les spécifications du modèle définitif pour avoir une idée plus précise des performances.

La bataille du VE ‘mainstream’ va se jouer sur l’autonomie et sur le prix. Réussir à gagner 15cm sans sacrifier le design avec une architecture optimisée montre que Renault profite de l’expertise acquise sur la ZOÉ.

oui, mais avec un tarif déraisonnable de 17 ou 18000 euros

Pas de prix ? La Mega-Âne est belle :slight_smile:

La megane a l’air pas mal niveau design. Dommage que la voiture sort avec 10ans de retard, et puis quand la model3 aura le full driving mode dans qql semaines, toutes les voitures de l’industrie vont se prendre 10ans dans la gueule.
Je crois qu’ils ont toujours pas compris que le futur n’était pas juste un moteur électrique a changer…

1 J'aime

Etre technologiquement en avance ne garanti pas des ventes, si les acheteurs ne sont pas prêt à y mettre le prix et/ou à utiliser cette technologie… :smiley:

Dans un VE citadin, le poids est anecdotique du point de vue consommation, la récupération d’énergie à la décélération jouant son rôle à plein.

Il faut regarder plus loin.
La voiture à piles n’a pas d’avenir long terme.
Sur un autre article, j’ai vu passer des réflexions intéressantes sur les propriétaires d’hybride rechargeable … il ne rechargent quasiment jamais.

Je le vois avec des trottinettes électriques que nous venons de prendre. Une fois sur deux, en fin de journée, elles ne sont pas rechargées par oubli. Et ça ne fait que deux semaines que nous les avons. Je me demande quelle va être la fréquence d’utilisation dans un mois ?
Du coup, la contrainte de la recharge demande à s’organiser et vu le rythme de vie dans les grandes agglomérations, m’est avis que les 2 choses ne sont pas follement compatibles.

Les contraintes et les avantages/inconvénients des 2 types de motorisation thermiques et électriques ne sont pas vraiment compatibles. Le poids et le compartiment moteur sont primordiaux en thermique, la batterie peut remplacer une partie de la caisse et les moteurs sont beaucoup moins volumineux en électrique. Bref, à part perdre une bonne partie des avantages de chaque type de moteur et en cumuler les inconvénients, difficile de faire une plate forme commune ou de réutilisation un design.
Pour les hybrides, effectivement, on peut en général faire entrer au chausse-pied l’électrification en mettant les batteries dans l’emplacement de la roue de secours ou en empiétant sur le réservoir, donc on peut utiliser une plateforme conçue pour le thermique.

Dans quelques semaines? On en reparle dans quelques années…

1 J'aime

C’est justement parce que tu n’as pas l’habitude que tu oublies la recharge.
Tu penses bien à aller à la pompe avec ta voiture, le branchement est juste une habitude.
Je n’ai pas une grande expérience (Zoé pendant 2 semaines) mais la charge tous les jours facile à faire (1min pour brancher, 1min pour débrancher, programmation une fois pour toute des horaires de charge tarif nuit et du chauffage le matin) et au final pas plus couteuse en temps que le passage à la pompe chaque semaine (10min pour y aller et en revenir, 3min de queue, 3min de remplissage).
Les téléphones actuels doivent être chargés quasiment tous les jours et personne ne s’en plaint ou presque…

Pas faux ; mais le problème d’autonomie des VE n’est pas la ville (avec une simple Zoé ou équivalent, les besoins sont parfaitement couverts) mais les nationales / autoroutes. Et là, le fait d’avoir un véhicule léger et qui n’est pas un SUV joue à fond. Accessoirement, cela fait moins de matière, donc un peu moins cher à produire.

Le produit me semble donc répondre aux attentes en Europe.

1 J'aime