Commentaires : Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros

C’est la perte la plus lourde de l’histoire de la marque au losange. Sur les six premiers mois de l’année 2020, l’entreprise accuse une perte de 7,3 milliards d’euros comparé à la même période l’année précédente. En cause : l’effet conjugué de l’épidémie de coronavirus et les difficultés de Nissan.

Fut un temps, c’était car, soit disant, le coût de fabrication des voitures était trop élevé, à cause de ces vilains syndicalistes.
bon, maintenant que la clio 5 est est assemblée dans les usines de Bursa (Turquie) et Novo mesto (Slovénie)…
Que Renault ne construit que 18% de ses modèles en France, qui est le responsable ?

Forcément, ils vont se concentrer sur « la valeur » et non plus sur les volumes.
Traduction : On arrête de vouloir vendre beaucoup et pas cher, mais on veut vendre peu et cher.
La valeur, ça veut dire de voitures plus luxueuse, plus chère… Pourquoi pas, mais qui va acheter du renault pour du « luxe » ??
Aujourd’hui, c’est assez cher et pas si bien.
En clair, ils ont perdu leur client « qui ne peuvent pas mettre trop », mais ils ont pas gagner ceux qui ont le budget (à cause de l’image de marque).

En clair, pour moi, Renault peut bien claquer, cela m’importe peu.

5 J'aimes

@Proutie66 Personne n’a jamais dit que Renault était une marque de luxe…c’est un constructeur généraliste.
Je ne sais pas non plus où tu as pu lire que Renault voulait vendre moins mais plus cher…
Bref, l’avenir de Renault t’importe peu, mais ton message nous importe peu aussi tellement tu racontes n’importe quoi…

7 J'aimes

J’en connais un au Liban qui doit bien rigoler de la situation ( après moi le déluge !)

1 J'aime

Renault a tout misé sur le low cost, notmament avec Dacia. Le pari, s’il a marché au début semble perdant car l’image de Renautl s’est terriblement dégradé, qualité low cost, problème sur leur moteur 1.5dci, affaire Carlos Ghosn, modèle peut attrayant, prix élevé, service pitoyable, etc. Peugeot et DS ne a profité pour prendre la place du haut de gamme francais, je dis bine haut de gamme francais parce que nous sommes loin des niveau des allemandes.

1 J'aime

Je trouve l’article peu pertinent, comparer S1 2019 à S1 2020 est stupide vu que les concessionnaire ont été fermé 2 mois et que les usines ont tournée au ralenti à cause du covid. Evidemment qu’ils ont perdu de l’argent comme tous les constructeurs. Maintenant la question va etre de savoir si les non achats de cet hiver vont se reporter au second semestre ou en 2021.

1 J'aime

En clair, ils ont perdu leur client « qui ne peuvent pas mettre trop », mais ils ont pas gagner ceux qui ont le budget (à cause de l’image de marque).

C’est pire que ça : les constructeurs Français avaient l’image de marque, ils avaient le marché des voitures de luxe vendues peu et chères. Mais à la sortie de la 2e GM, le gouv leur a ordonné de produire des voitures d’entrée de gamme en masse et pas chère pour aider le pays à se relever.

Qui se souvient de Talbot? Dans les années 70 et 80, ils ne faisaient que du Peugeot rebadgé. Comme la Talbot Horizon.
Mais avant, c’était l’équivalent des Aston Martin. Exemple, la T14LS :


La Talbot Lago Convertible de 1938 : https://www.youtube.com/watch?v=Ec2bXGhN6oc

On a eu encore quelques restes ensuite, comme la Citroën DS, les premières Alpine et Venturi (parmi les meilleures voitures de sport selon Clarckson de Top Gear en 1992).

Mais la plupart des grandes marques FR ont creuvé lors de la 2eGM puis cette transition vers les voitures populaires et les décennies qui ont suivi (Bugatti, Delage, Delahaye, Talbot, Panhard etc.).

Même Peugeot a fait du h.d.g., comme la 601. Renault avait aussi des grosses berlines de luxe comme la Vivastella ZA3

L’industrie automobile FR ne s’est jamais vraiment remis de la 2eGM, et pire on a volontairement oublié notre historique automobile dans ce pays :frowning: (La page Wiki FR de la Renault Vivastella fait 4 lignes, celle du Wiki EN 3 pages, allez comprendre…).

Devaux-Coupe GM 350 V8 de 1930 avec une ligne dingue (EDIT : celle-ci est de la marque australienne Devaux, pas une marque FR. Mais elle a tellement de gueule que je la laisse malgré le HS :smiley: ) :

Voir cette video YouTube When the French cars dominated the world (juste un panorama de dizaines d’anciennes voitures FR).

Mais bon « ça, c’était avant ».

4 J'aimes

en même temps , quant on vois le salaire du PDG de Renault …

En France nous avons aujourd’hui
DS: qui essai de faire du haut de gamme, c’est pas encore ça mais si Peugeot leur donne les moyens ils peuvent y arriver.
Peugeot qui a pris la place du moyen gamme francais, meme s’ils tirent vers du moyen-haut de gamme. Ils ont réussi leur nouveau design
Renault: le bas de gamme francais qui ne cesse de s’écrouler en qualité, service et qui a raté ses design ces 10 dernières années
Citroen: le bas de gamme que PSA a réorienté sur un public vieux. Dommage autrefois Citroen c’était l"innovation. « Peugeot m’a tué »

1 J'aime

Qui Carlos, bas vu le résultat qu’on découvre, il était pas cher payé le pauvre. lol

7,3 Mds € en 6 mois ?
mais c’est quoi leur chiffre d’affaire sur 6 mois d’habitude ? ça me parait énorme comme perte. ils font 27Mds€ de CA sur 2H 2019. ça fait une rentabilité de -25% voire plus vu que le CA a du plonger sur 1H 2020. c’est catastrophique. en gros tu leurs files 100 balles il génèrent à peine 70 balles. eh ben la restructuration va être maousse ! le fric que l’état leur file n’éponge même pas les pertes de 1H 2020.

1 J'aime

Entre ses casseroles judiciaires et la situation sociale et politique désastreuse au Liban actuellement, c’est vraiment pas sûr qu’il ressente sa situation comme confortable.

3 J'aimes

Effectivement le Covid n’explique pas une telle perte…

1 J'aime

La perte énorme s’explique facilement, plus tu es gros plus tu perd, c’est proportionnel
Renault ce n’est pas juste Renault, c’est aussi Renault utilitaire, Renault Truck, Renault sport (la F1 ça coute une fortune), Dacia, Nissan, Mitsubitshi.
En 2019 le groupe est passé de la seconde à la 3eme place mais a vendu en tout 10.16 millions de véhicule dans le monde.
Donc si chacun perd des millions pour inactivité et aucun ou peu de vente ça a un gros impact financier.

Après je ne nie pas que Renault a un gros problème de confiance des clients et ce sera le dur boulot du successeur de Ghosn qui a conduit le groupe à la dérive. L’alliance Renault nissan est mal vue en asie depuis l’affaire Ghosn, en France le public se tourne vers Peugeot, et les délocalisations ont fait mal à leur image nationale. Renault a trop misé sur le low cost et bas de gamem et ça va etre difficile pour eux de sortir de cette image à une époque où les gens recherche de la qualité et du hitech

C’est clairement pas ça qui est responsable du gouffre financier

1 J'aime

Achète une Renault, roule en vélo…
En dehors de quelques modèle dont la dernière Alpine A110, je suis pas fan de la marque.

150 millions c’est pas une fortune ?
Pour info les bénéfices net de Renault en 2019 c’est 19 millions € …

"Citroen: le bas de gamme que PSA a réorienté sur un public vieux. " C’était la vision d’il y a 20 ans, il s’agirait de se mettre à jour. La C3 est identique à la ds3 mais en moins cher. Et c’est loin de faire voiture de vieux…

3 J'aimes

Pour avoir eu des Renault par le passé, j’ai constaté la chute en qualité et des services de plus en plus déplorable. Je n’ai jamais vu des garages parlé aussi mal à leurs clients.
utilisant des voitures de locations régulièrement pour mon boulot, je constate que la situation n’a fait que s’aggraver. Mais c’est un choix voulu par Ghosn, réductions des couts, on tire sur la marchandises, on délocalise dans des pays où la qualité est catastrophique mais à main d’oeuvre peu chère, prix des pièces détachés qui explosent, Design raté, modèles qui ne prennent pas (Talisman notamment) ou s’écroule (Kadjar, Espace), pas d’innovation, matériaux cheap, etc.

Je sais bien que tu veux toujours avoir raison surtout quand tu as tort mais au bout d’un moment il serait temps que tu arrêtes.

150 millions sur 7.5 milliards de perte c’est 2%, autant dire rien.

Et si on ramène au CA de Renault c’est proche de 0,25%, rien d’une fortune.

Je passe sur le bénéfice de 2019 assez particulier car les autres années c’était plus de 3 milliards, je passe également sur ce que peux rapporter ce budget à la marque en publicité…

Donc cela n’a rien d’une fortune.
C’est pas donné pour un sport de vroum vroum mais on n’a strictement aucune idée des apports à Renault

2 J'aimes