Commentaires : Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans

L’UE voudrait interdire le recours aux technologies de reconnaissance faciale pendant quelques années, le temps de construire une véritable réglementation.

1 J'aime

Sincèrement ce n’est pas trop tôt.

Ils ont enfin compris que les législations sont à la ramasse par rapport à la technologie qui est trop rapide.

C’est une bonne chose que de pouvoir légalement poser un frein et verrouiller le plus possible les dérives potentielles =}

3 J'aime

5 ans !!! c’est bien trop long… 2 ou 3 ans maxi et encore…

2 J'aime

ça ne tiendrait qu’à moi, on utiliserait déja les empreintes digitales sur les cartes d’identités pour la police et la reconnaissance faciale serait déja utilisée depuis bien longtemps avec développement massif des caméras dans les villes.

Au lieu de nous foutre des radars à fric qui ne sont bon qu’à racketer les gens.

3 J'aime

enfin la commission européenne se réveille et va mettre des gardes-fous sur les dérives des états et politiques. 5 ans n’est pas de trop pour garantir la liberté des citoyens.

Et ça servira à quoi d’autre d’après toi ?

Ceux qui pensent que ces technologies ne seront pas utilisés un jour contre nous et en dehors de tout cadre légal sont des grands naïfs.

1 J'aime

Mais c’est déjà en place à Nice et à Valenciennes non ? et l’état français expérimente pour le déployer. Est ce que l’Europe va vraiment faire plier le ministère de l’intérieur français la-dessus ?

Le garant de la liberté du citoyen vient justement avec des mesures de sécurité.

L’assassin de la petite Maëlys a été photographié si ma mémoire est bonne par une caméra de sécurité mais d’une très mauvaise qualité et cela a gêné l’enquête.

Dans le cadre anti terroriste, on voit que des auteurs d’attentats ou ceux qui ont projeté de commettre des attentats sont libérés en ce moment et la reconnaissance faciale est indispensable pour les traquer sans mobiliser x personnes.

Les auteurs de violences conjugales avec interdiction d’approcher leur femme ou ex femme ou leur enfant pourraient être repéré illico.

Et hélas non, les empreintes digitales de nos cartes d’identité ne sont pas utilisées dans le cadre des enquêtes judiciaires.
C’est très dommageable.

Il y’a une demande citoyenne pour une société sécuritaire ou un État Policier, appelez ça comme cela vous arrange.

4 J'aime

Tout dépend de ce que vous appelez contre nous.
Qui est nous dans cette affaire.

Si le regard se porte vers la Chine,
Il n’est pas certains que cela suscite une grande hostilité une fois expliquée et cadrée.
Interdire de prendre l’avion à des délinquants n’est pas quelque chose de nature à mobiliser les foules. M’est d’avis !

Une autre manière de dire, reconnaissance faciale automatique compte à rebours 5 ans, top départ. Mais la question c’est est ce qu’on en veut ? Je trouve ca plutôt fourbe cette manière de faire passer que l’idée est déjà acceptée que la techno sera installée, après on a 5 ans pour réfléchir de quelle manière…

1 J'aime

Ce genre de limitation ne peut profiter qu’à ceux qui ont quelque chose à cacher.

3 J'aime

Eh bien heureusement que ce n’est pas toi qui peut décider de telles choses, ça me rassure énormément ! :sweat_smile:

2 J'aime

Si le parlement européen, qui et l’émanation du vote des citoyens le décide, tous les états ne pourront que s’y plier… L’Europe ne decid de rien et n’impose rien, comme certains aiment à le dire; tout est discuté…

Ce n’est pas non plus parce qu’il y a une demande (et je doute qu’elle soit majoritaire…) qu’il faut céder à cette tentation nuisible aux libertés. Alors oui, encadrer, sinon nos libertés seront peu à peu grignoté es.

Sauf que, si tout un peuple d’un pays est contre, mais minoritaire au Parlement Européen, L’Europe va imposer cette décision au pays et donc, contre la volonté du peuple qui n’en veut pas !!!

Ce qui me fait rire, c’est les gens qui parle de vie privée sur la voie public !!!
Cela ne choque personne ?

Sur la voie public, tout vos gestes sont vues par tout le monde. Rien n’empêche quelqu’un de vous prendre en photo (ce n’est pas interdit par la loi), d’interrogé Internet pour connaître votre nom et adresse (merci les réseaux sociaux) et de vous suivre pour savoir où vous vous rendez !!!
Mais le faire avec des caméras, pour élucider un crime ou pour l’empêcher, quel crime !!!
Soyez logique

2 J'aime

L’UE a raison. Il faut interdire cette technologie.

Si certains s’inquiètent des dérives en Chine où tout le monde est identifié et tracé même dans la rue, le danger de dérive existe également chez nous.

Avec des millions de visages dans les bases de données, n’importe qui en disposant peut avoir la main mise sur votre vie. Avec des objectifs commerciaux ou crapuleux. Légiférer sur cette problématique est nécessaire et demandera du temps.

2 J'aime

Les délinquants en Chine ? Les journalistes libres ? Les tibétains ? Les ouïghours ? Les croyants ? Ceux qui n’adhèrent pas à 100% à la ligne du parti ?

Ou ceux qui sont au pouvoir de ce qui ressemble à tout, sauf à une démocratie.

2 J'aime

« le parlement européen, qui et l’émanation du vote des citoyens » lol

1 J'aime