Commentaires : Pourquoi Starship est la nouvelle priorité absolue de SpaceX pour Elon Musk

« Il va falloir accélérer avec Starship », demande le milliardaire à ses employés, à présent que les astronautes du programme Commercial Crew sont en orbite.

« nouvelle priorité absolue » ==> Peut-être parce qu’en matière de lanceur super-lourd (mais pas que dirons certains…), plus c’est gros, plus c’est beau ?

1 J'aime

Pourtant, s’il est un domaine qui demande de la patience et un engagement sur le (très) long terme, c’est bien celui de la conquête spatiale. Quels que soient ses succès, il aura surement besoin de plus d’une vie pour réaliser tous ses rêves.
J’espère au moins qu’il paie bien ses employés, ça doit pas être drôle tous les jours de travailler avec lui.

7 J'aime

De ce qu’on lit un peu partout, les employés sont… très motivés. Même si l’entreprise ne paie pas mieux que ses concurrents, SpaceX est systématiquement dans les top classements des enquêtes de satisfaction.
Aussi car les employés ont l’impression de contribuer de façon importante au progrès de la société et de l’exploration spatiale en général.

8 J'aime

Il devrait commencer a assembler sa station pour mars, sinon il va se mettre 10ans de plus dans les pattes, il semble avoir besoin de cash d’ou starship…

4 commentaires et pas de critique de bistro ! ca fait plaisir, vas-y Elon c’est génial ce que tu fais !

4 J'aime

Je comprends rien au starship,

Les matériaux pèsent dans 3% du prix de vente d’une fusée d’après Elon Musk, alors pourquoi utiliser de l’acier ?

Pourquoi industrialiser la fabrication du starship alors qu’il est censé être être réutilisable jusqu’à 1000 fois ?

Elon Musk annonce un cout de l’ancement de 2 millions de dollars, tout en annonçant qu’il y aura 43 Raptors à 1 millions l’unité. Il faudrait donc au moins 20 lancements rien que pour amortir les moteurs. Comment peut-il être rentable ?

Comment le starship pourra se poser sur la lune de manière stable sur un sol par forcément plat avec ces pieds : https://s.yimg.com/ny/api/res/1.2/vxAnle0dmZRS3A2JoPpnBA--/YXBwaWQ9aGlnaGxhbmRlcjt3PTcwNQ--/https://s.yimg.com/uu/api/res/1.2/iOS61fcULp7C3JUdsIlIHA--~B/dz0wO3NtPTE7YXBwaWQ9eXRhY2h5b24-/https://media.zenfs.com/EN/business_insider_articles_888/833bb34253746809dbd8de652f9bb5f9

Quelqu’un a des explications ?

2 J'aime

Ce qui est visé ici (et je ne dis pas que c’est bien ou pas) est un changement de paradigme. Donc oui le but est d’utiliser des matériaux un peu plus chers que le classique alliage d’alu qui permet de faire léger et le moins cher possible pour aller en orbite. L’acier est surtout durable.

L’industrialisation est… temporaire, à mon sens. Elle est là pour supporter la technique de test de prototypage (= test, boum, test, boum, on va plus loin, test…) mise en place l’année dernière. Surtout, dans la vision de Musk, il faudra des centaines de Starship pour mettre en place la « space économie » qui va avec en orbite terrestre, sur la Lune et surtout vers Mars.

Les coûts annoncés sont farfelus, c’était déjà le cas il y a 10 ans avec Falcon 9, ça a peu de valeur. Mais surtout ici tout est réutilisable : donc rentabiliser sur 20 vols, si ça fonctionne et qu’il y a l’écosystème autour (ce qui n’est pas gagné) n’est pas entièrement idiot.

Pour finir pour ce qui est lunaire, tout le monde se base sur une vue d’artiste… Et franchement, il ne faut pas croire que vous êtes le premier à y penser, et donc que cette question est remontée chez SpaceX et à la NASA. Si ça ne passe pas avec ces pieds là, ils vont vite s’en rendre compte et faire autrement.

2 J'aime

Les explications sont très simples : il raconte n’importe quoi pour entretenir la hype autour de cette absurdité totale qu’est le starship, qui n’adresse aucun marché commercial.
Et ça fonctionne, vu l’état d’ignorance totale de la population en matière spatiale, on peut leur raconter n’importe quoi et laisser les réseaux sociaux faire monter la mayonnaise.
Mais cette monstruosité stupide de starship ne verra jamais l’orbite terrestre…

3 J'aime

Seraient-ils les bâtisseurs de pyramide de notre époque, tous unis derrière le projet de leur pharaon ? On verra dans quelques siècles :slightly_smiling_face:

3 J'aime

Merci pour vos réponses :slight_smile:

Je sais bien que je ne suis pas le premier à y penser :slight_smile:

2 J'aime

questions très intéressantes …

au passage, c’est la première fois que je vois des infos sur la santé financière délicate de SpaceX alors qu’on nous balance habituellement que le gars révolutionne la conquête spatiale et se fait plein de thunes grâce à son génie

3 J'aime

La question économique est super intéressante, mais avec SpaceX c’est compliqué. Déjà on ne connait pas les chiffres de l’endettement, de la rentabilité, ou des réserves dont ils disposent. Mais il faut bien voir aussi que la boite et E.M. ont tellement la cote dans l’opinion publique qu’à chaque round de levées de fonds ils peuvent rallonger l’addition de quelques centaines de millions sans problème et en quelques jours.

4 J'aime

La pyramide de Ponzi… faire du pognon avec du vent.

Le tout financé par le contribuable américain. :laughing:

Ça flatte l’ego, ça amuse les foules et les milliardaires pourront aller faire un tour de la Lune et prendre de jolies photos.

Ce monde est magique, je te dis. :stuck_out_tongue_winking_eye:

5 J'aime

@Ramo rix

désolé pour toi Ramo rix mais on disais pareil des falcons, on a rit au visage d’elon musk, et depuis les moqueurs applaudissent Elon !
le mec est plus en plus farfelu mais on a besoin de rêveur qui nous fasses rêver.
la NASA comme le CNES est une structure étatique incapable de mettre en place un projet sans protocole, ou d’écouter des idée farfelue qui la majeur partie du temps ne le sont pas et leur process sont contraignant, regarde le CNES maintenant veut aussi sa fusée réutilisable: on en reparle dans mini 10 ans si ce n’est plus !
comme une humoriste on veut des paillettes dans les yeux.
en gros tu décris la situation des falcons y a 10 ans mais en partant de zéro !

5 J'aime

Le truc c’est aussi qu’au delà des coûts il arrive a ses objectifs. Alors que tout le monde le prenait pour un fou de vouloir reprendre et réutiliser les premiers étages, aujourd’hui sauf à être en mode « fully expandable » qui empêche la récupération l’échec est devenu de plus en plus rare.

On verra bien ce que cela donnera pour le Starship mais c’est un gros projet et personne n’a jamais tenté quelque chose d’aussi « fou », il n’est pas étonnant que cela se fasse au coût de nombreux échec. On verra dans le futur ce que cela donnera, mais c’est dans tous les cas intéressant.

5 J'aime

Oh mais je suis le premier intéressé ^^
Il n’était pas pris pour un fou pour la réutilisation, mais de nombreux observateurs pensaient que SpaceX n’y arriverait pas avant longtemps, et que donc ça pouvait être une aventure ruineuse, surtout étant donné qu’il fallait faire voler les satellites des clients avec Falcon 9. Maintenant que c’est plus ou moins réussi (côté technique c’est parfait, mais économique les prix de Falcon 9 ont… monté), Starship est un défi bien plus ambitieux. Mais super intéressant.

1 J'aime

Faire décoller un machin de 5000 tonnes (carburant compris) n’est pas une bonne idée pour une charge utile de 10 tonnes (moyenne haute)… c’est juste du gaspillage d’énergie.

Perso… je suis partisan d’un assemblage en orbite basse avec de petites unités au décollage qui consomment que dalle au décollage et qui consomment que dalle une fois assemblé en orbite… et hop, une impulsion et go la Lune ou Mars.

Maintenant, il reste le choix du moteur quand le machin est assemblé en orbite pour le temps de voyage… je pense au moteur à plasma mais, technologiquement, on y est pas encore.

2 J'aime

J’ai vu des commentaires sur le choix de l’Acier et pourquoi pas de l’alu.
C’est très simple, Acier a la capacité de résister à de fortes chaleurs sans être trop cher. Au début du programme, le Starship (BFR à l’époque) devait utiliser des composites notamment du carbon. Le problème de ça est le coût.

L’avantage d’utiliser de l’acier c’est la non nécessité d’avoir besoin d’un gros bouclier thermique. Contrairement à la Navette Spatiale, qui sans ses tuiles bas était dans l’incapacité de faire une réentrée atmosphérique. D’où l’accident de Columbia où one perte de tuile sur un point fragile de l’aile a fait disloquée la Navette durant sa réentrée.
C’est pour ça à la fin du programme des Navettes, il y avait une vérification des tuiles en orbite avec une sortie EVA.

J’ai aussi vu des messages passer sur : Pourquoi faire du réutilisable si le but est de réduire les coûts. Le but d’Elon c’est de fabriquer le plus de moteur Raptor possible, car actuellement c’est ce qui coûte le plus cher. En effet il s’agit d’un moteur a cycle fermé où le comburant ET le carburant sont parfaitement exploité, ce qui est assez novateur.
Pourquoi ? Car le booster Super Heavy va en utiliser BEAUCOUP.
Pour les voyages martien il veut non pas 1 ou 2 Starship mais une flotte régulière d’une dizaine de Starship.

Le fait de réutiliser les moteurs permettent de ne pas les jeter alors qu’il en faudra en grande quantité et le fait d’en produire beaucoup est de réduire les coûts.

Et enfin pour ceux qui se demande que ça n’a rien de sérieux, faire de la soudure d’acier, des explosions…
Les premières fusée Atlas était aussi en acier , soudé de la même manière mais avec de l’acier beaucoup plus fin tellement qu’en cas de décompression , la fusée se dégonflait comme un ballon. Mais on faisait en sorte de garder la pression, pour que fusée reste droite et de l’acier si fin pour que ça soit le plus léger possible, de toute façon elle était pas réutilisable.

Ce qu’il me paraît totalement sérieux même si il explore un domaine jamais fait avant. Comme les Navettes durant les années 80. Les soviétiques quand ils ont espionné les US et on vu la Navette , ils avaient pas la moindre idée de ce qu’ils fesaient, ils se sont dit ça ne peut qu’être un vaisseau à des fins d’espionnage ou d’attaque, ils ont juste repris le design et l’ont améliorer ce qui a donné la navette Bourane.

Tout ça pour dire wait&see !

1 J'aime

Et tu comptes les amener comment les terriens sur ton orbite basse ? Y’a une économie d’échelle énergétique à envoyer plein d’homme à la fois avec un gros lanceur aussi non ?

1 J'aime