Commentaires : Plus de sang, plus de cadavre : la Chine étrangle un peu plus le jeu vidéo

L’Empire du Milieu a dévoilé de nouvelles règles interdisant notamment les jeux qui feraient apparaître du sang ou des cadavres à l’écran.

Tout à fait d’accord. Le poids des mots et leur perception immédiate

J’ai eu un doute aussi à la lecture du titre. Mais ça, c’est de la faute de la langue française =P

Tout ça c’est de la connerie. GTA5 ou Mortal Kombat ne pose aucun problème dès le moment ou on est “intelligent”.

C’est plutôt ça auquel il faut atteler. C’est plutot ça le vrai problème…

Je vois ces 2 jeux là comme des divertissements et uniquement des divertissements.

Du coup il reste quoi? Les jeux pour enfants de moins de 7 ans?

Ben justement non. Moins ça implique une diminution mais pas forcément une suppression totale. ^^

Hors là il est question de ne plus en avoir du tout.

Il n’y a pas de S à cadavre, donc il faut lire “plus” dans le sens “il n’en faut plus”.

Le problème reste que les joueurs ne respectent pas les PEGI, quand c’est écrit PEGI 16 et qu’un enfant de 14 ans y joue, faut pas s’étonner que ça ne sera pas de son âge et que les parents ne vont pas être cotnents…
Il faut donc tout remettre dans son contexte, la faute revient aux parents ET aux joueurs, pas aux éditeurs de jeux.

… d’un ennui MORTELLLL … :smiley:

Et bien moi je trouve cela très bien. La banalisation et l’accès facile à des images et des jeux ultraviolents n’est pas une bonne chose. On doit pas vivre dans le monde des bisounours (surtout pas !) mais il ne faut pas non plus accepter cette violence gratuite qui apparaît dans les jeux vidéos et qui s’accentue d’année en année dans une espèce de surenchère de plaisir malsein (ex : tuer quelqu’un ressemblant de plus à plus à un être humain, lui arracher les trippes…). L’éducation est le remède à tout c’est assez vrai, mais notre société ne facilite en RIEN cette tâche, chose qu’essaie d’endiguer les chinois par cette mesure (qui ne se suffira pas à elle seule on est bien d’accord)

bah pas de soucis de perception car cadavre et au singulier… et je trouve que justement ce paradoxe est intéressant.

Ça ne me choque pas non plus qu’on veuille limiter la violence gratuite. Au contraire, il faut vraiment s’interroger sur ce besoin malsain de nos sociétés pour ce besoin de sang, de meurtre, de sexe ; il n’y a qu’à voir le succès de GoT ou des séries policières à la télé.
Ça devrait quand même nous interpeller, vous ne pensez pas ?

Moi ce qui m’inquiète le plus dans ce qui est dit dans l’article c’est plutôt des phrases comme “Également, les jeux qui font référence à l’histoire impériale du pays ne sont plus autorisés” ou “présenter l’Empire du Milieu sous son meilleur jour”. Ça, c’est inquiétant ; pas vraiment étonnant venant de la Chine vous me direz ! Mais, le temps passant, j’aurais plutôt espérer que ça soit le mouvement inverse qui se manifeste (= que les chinois aillent petit à petit vers plus de démocratie).

Au contraire, sous couvert de bonifications pour ceci ou pour cela, on va tous aller vers ça : https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouvelles-de-leco/les-nouvelles-de-leco-du-mercredi-09-janvier-2019

Ça a déjà commencé avec les boitiers dans les voitures qui analysent comment on conduit pour avoir une bonification sur notre assurance auto…

Les dictateurs de la bonne conscience…
Si on pouvait interdire aux autres ce qui ne nous plait pas, il n’y aurait plus grand chose sur nos écrans.

La Chine va pouvoir ré-éduquer toute la jeunesse du pays… Le pouvoir totalitaire est certain que le formatage de l’individu dès les premières années pérennise le système.

Bientôt la ré-ouverture des camps de ré-éducation par le travail…

Ah on me dit dans mon oreillette qu’ils n’ont jamais été fermés et qu’ils connaissent un afflux de nouveaux arrivants parmi lesquels nombre joueurs décérébrés…

plus étonnant le mah-jong

Pas étonnant, les autorités luttent contre les jeux d’argent illégaux (illegal gambling), qui sont un fléau…
Et pourtant ce sont les Chinois qui ont été les premiers à implémenter les lootboxes (qui est une forme de gambling) dans les jeux-vidéos et qui est devenu ensuite un business model sous l’impulsion de Valve en Occident…

Puis les éditeurs cherchaient trop la facilité, pensant pouvoir faire de l’argent facile. D’après Niko Partners, 37% des jeux vidéos approuvés parmi 8’561 en 2017 étaient des jeux de Poker ou Mah-jong. Cela va les pousser à être plus créatifs pour être approuvés dans le marché intérieur.

Concernant les guidelines imposées par la règlementation, on peut citer :
-Si un jeu fait partie d’une série, cela doit être indiqué dans l’application. Autrement, le jeu aurait le même titre qu’un jeu existant et il est peu probable qu’il obtienne une approbation.
-Si un jeu en ligne dispose d’un contenu hors connexion, l’application doit l’indiquer clairement sa présence et expliquer ledit contenu.
-A la soumission d’un jeu pour approbation, ne pas inclure le numéro de version
-Bien sûr, il ne doit y avoir aucune dépiction de cadavres ou de flaques de sang.
-Et par conséquent, les développeurs ne peuvent pas changer la couleur du sang pour contourner la règlementation.

En Chine c’est un calvinball géant. Prochaine loi à venir, interdiction d’utiliser son genou gauche les jours où le mot “incommensurable” sera entendu aux nouvelles.

Oui c’est sûr que la censure et les entraves culturelles de bien-pensance, ça donne une très bonne image du pays aux yeux des démocraties qui prônent la liberté culturelle.

et pas de gros nibards !!

plus de sang la chine étrangle un peu plus le jeu vidéo

voila plus plus … l’un pour dire aucun et l’autre pour dire +

Comme d’habitude la grande mode actuelle est l’interdiction.
Le moindre truc inhabituel pouvant gêner c’est interdiction pur et simple.
C’est la Chine ok mais méfiez vous va peut arriver chez nous et sans problèmes.