Commentaires : Pixel 4 : un écran 90 Hz, 6 Go de RAM et une étrange connectique pour en faire un reflex

9to5Google est entré en possession d’une tonne de nouvelles informations concernant les Pixel 4 et Pixel 4 XL de Google.

Ils pourraient soigner la partie autonomie , ca reste la 2eme spec principale maintenant après la qualité photo.

1 J'aime

Dommage l’absence de dual sim sur les pixels à moins que cela change aussi

Un reflex avec un téléphone, mais bien sur, c’est totalement impossible.

Un reflex dispose d’un viseur optique, c’est à dire que la lumière passant par l’objectif arrive directement sur l’œil du photographe (le viseur n’est pas un écran). Pour cela il faut un dispositif optique/mécanique qui prend de la place.
Impossible d’équiper un téléphone et surtout cela n’a aucun intérêt, les reflex sont en train de disparaitre car l’avantage de la visée optique est de moins en moins perceptible.

4 J'aime

mdr qd je vois la taille ridicule de la batterie c’est next direct ! :smiley:

1 J'aime

Exact!
De nos jours un smartphone doit tenir au moins 2 jours sinon il est purement ridicule. Et une montre connectée doit tenir au moins 1 semaine.
Sinon ce sont des attrape-nigauds.

1 J'aime

les concepteurs de téléphones sont malades de ne pas pouvoir en faire un vrai appareil photo . en effet ils n’y arriveront jamais car les limites physiques sont là . c’est comme si un fabricant de vélos s’entêtait à essayer de faire un vélo-voiture. Ce n’est tout simplement pas possible : capteur et objectifs sont les barrières infranchissables. Alors, qu’ils continuent à faire des appareilsphoto-calepins de voyage, qui sont sympas et utiles car on les a toujours sur soi . mais davantage, c’est impossible
seul Samsung avait eu une idée intelligente avec le S4 Zoom ( que j’ai ) et un appareil photo qui tient la route… mais échec commercial car appareil trop gros pour le geek moyen . mais il est vraiment pas mal du tout .

Oui c’est vrai que c’est dommage de ne pas pouvoir avoir 2 sims phyiques, mais désormais avec Orange il y a possibilité d’avoir une esim.

Design sympa (même si subjectif l’APN est vachement plus présentable que le futur module Apple pourtant Roi du Design), OS maison donc pas de problème d’intégration, un APN sûrement à la hauteur du précédent Pixel, puissance et ergonomie ne seront pas le problème…Que du bon ! Mais pas de double SIM (dommage mais rattrapable avec une Esim) mais pour la batterie anémique : Quel dommage !! même avec une superbe optimisation ça va être compliqué de faire + d’1 jour…

Curieux de voir le tarif. Il me semble bien loin le temps des Nexus ou Google proposait des telephones a des tarifs abordables.

C’est tout l’inverse, c’est la photographie traditionnelle qui est condamnées par les limites physiques car elles misent d’avantage sur l’optique.

Alors que l’industrie du smartphone mise d’avantage sur l’IA, la photographie informatisée, domaine qui offre beaucoup plus de possibilités.

On le voit bien sur la courbe des performances photos, avec celle des smartphones qui augmente beaucoup plus vite que celle de la photographie traditionnelle.

On le voit aussi commercialement, avec un effondrement totale des ventes d’appareils photo tradi.

Ici il pense plus à un hybride qu’à un réflex.
C’est dans le font pas idiot d’imaginer une extension au téléphone pour y mettre un capteur plus gros et un ou des objectifs qui vont bien. Seulement quand on connait la durée de vie d’un smartphone, rien ne garantie que le Google pixel 5, 6, … en seront toujours équipé. Si on veut être sur de la pérennité du matériel photo, autant acheter un appareil chez un fabricant d’appareil photo. Le format 4/3 des Olympus et autres, permet des boitier de taille réduite.

il faut quad même rappeler les bases de la photo: de la lumière qui passe à travers un objectif. Une tête d’épingle ne peut simplement pas laisser entrer autant de lumière qu’un objectif, et on aura beau triturer le peu de lumière qui arrive sur un capteur minuscule en plus, on n’obtiendra qu’une sorte de bouillie de pixels retraités dix fois par des couches logicielles… pourquoi ne voit on jamais , dans tout ce qui demande de la photo sérieuse ( studio, pub, mariages et autres ) des images grand format issues de téléphones ? y’a pas de secret ! voit-on des reporters avec un smartphone sur les stades, les safari, les conférences de presse , les zones de guerre ? et pourquoi ?
l’effondrement relatif de la photo classique vient en grande partie de la médiocrité des gens qui se contentent de photos issues de téléphone car ils ne savent plus voir ni regarder , mais il restera toujours un fort marché photographique “traditionnel” pour les professionnels et les gens un peu concernés par la beauté et l’esthétique … ma foi, que les autres mangent de leur bouillie de pixels ne me dérange pas : le smartphone qui fait des photos c’est pratique en tant que bloc notes et d’aide mémoire, c’est certain… mais au delà, non .

Tu dois avoir un smartphone qui fait des photos dégueulasses pour critiquer autant, non ?

J’ai le Xiaomi mi 9, les photos sont justes insane

si le prix des appareils photo classiques voulait bien descendre, les classiques auraient UNE chance.
moi, je voudrais bien en acheter un, mais ça coûte un bras!
en plus, c’est encombrant. si en plus, il avait des fonctions de téléphonie, ça irait, avec l’encombrement, mais il n’y a RIEN et c’est hors de prix!

A te lire on voit que tu ne comprends absolument pas comment fonctionne la photographie informatisée sur smartphone.

Un smartphone a (contrairement à un appareil photo numérique traditionnel) un capteur et une optique très limitée.
Mais ils ont un avantage incroyable : ils ont des processeurs qui permettent des traitements de calculs hallucinants et ils tirent parti de ça à fond les ballons.

Quand tu prends une photo avec un appareil photo tradi, il en prend qu’une.
Un smartphone haut de gamme, lui il en prend 15 en même temps, qu’il analyse, qu’il additionne, pour sortir un fichier avec le maximum de qualité visuelle, le tout en une micro seconde.

C’est deux philosophies, deux approches de la photographie différente.

Va voir comment un appareil photo traditionnel est produit, la main d’oeuvre que ça implique, la précision que ça nécessite et la complexité hallucinante des formules optiques des objectifs, et tu comprendras pourquoi les tarifs sont si élevés.

Après malheureusement la photographie traditionnelle se dirige vers un marché de niche.
Et donc forcément moins on vend d’appareil, moins on peut négocier les composants chez les fournisseurs à la baisse.

un smartphone, j’en utilise un depuis…
quant au traitement photo, j’ai commencé avec Windows 95.
à l’époque, c’était du BMP et le JPG était naissant.
je traitais les photos que l’on me donnait, pixel par pixel (il n’y avait pas que ça!).
donc, je sais ce que c’est.
les nouveaux smartphone avec les nouveaux appareils photos, c’est presque aussi cher que les classiques. la seule différence avec les classiques: la téléphonie.
moi je veux avoir le choix.
mais, je ne veux pas me suicider financièrement.

Je pense que le constructeur pourrait capitaliser des recherches (et trouvailles) du project Ara :thinking: