Commentaires : Passez au libre ! Notre sélection de logiciels libres et open source (page 3)

Je n’ai pas parlé de “catalogue”. Revois ton argumentaire stp.

Non, c’est pas la faute des graphistes.

Et voilà, exactement ce que je disais, la réponse parfaite du mauvais graphiste :slight_smile:

Pour bosser sur les 3 OS principaux du “marché”, voire avec d’autres obscures tel qu’Haiku, je suis à l’aise avec le changement. Mais bizarrement, passer de PS à Gimp ça me file des boutons.

Entre un Gimp gratos et PS à 70€/mois/personne, pourquoi les studios ne sautent pas le pas ? Je veux dire, les gens se forment et basta.
Regarde dans la PAO, en quelques années InDesign a renversé une (voire deux) décennie de domination d’XPress. Dans d’autres secteurs Linux a pris le pas sur les UNIX propriétaires, Apple/Google ont tué Nokia. Sega est mort. La liste est longue.

Il faut arrêter de se cacher derrière la fausse excuse de la “difficulté à changer”. Le changement est opéré quand ça vaut le coup/coût. Photoshop a 30 ans, Gimp en a 25, si ce dernier était supérieur à Photoshop ça se saurait depuis le temps. Attention, je ne dis pas que ça n’arrivera jamais (faudrais être con).

Vous avez juste oublié de lire ce que j’ai écrit :wink:

Comme je l’ai écrit plus haut, il y a d’excellentes raisons (je peux en citer plusieurs) au fait que les graphistes professionnels choisissent d’utiliser Photoshop.

Et à l’inverse, autant d’excellentes raisons pour que ceux qui ne sont pas des professionnels de l’image aient intéret à choisir plutôt Gimp.

Ce n’est pas parce qu’un graphiste professionnel choisit Photoshop pour de bonnes raisons que pour autant, ce choix serait forcément pertinent pour tous. Ni qu’un autre choix serait mauvais.

Dans les critères de choix d’un logiciel, il n’y a pas que les fonctionnalités qui comptent. Le prix, la licence et l’intéropérabilité avec les clients/fournisseurs sont également des critères de choix très importants. Payer une licence d’un logiciel couteux n’a de sens que si on la rentabilise.

Rappelons que Gimp est gratuit et sous licence LIBRE. Ce sont des avantages concrets et non négligeables. Gimp est suffisament complet pour convenir à tout ceux qui ont besoin de traiter des images dans leur vie et leur métier, sans que ce soit leur principale occupation. Soit la très grande majorité des gens.

Pour bosser sur les 3 OS principaux du “marché”, voire avec d’autres obscures tel qu’Haiku, je suis à l’aise avec le changement. Mais bizarrement, passer de PS à Gimp ça me file des boutons.

Non, vous sous estimez complètement la difficulté de changer de logiciel graphique. Il faut complètement réapprendre à travailler, réacquérir des réflexes mentaux et trouver de nouvelles façons de résoudre des problèmes, ce qui est particulièrement long : Au bas mot plusieurs mois pour redevenir productif. C’est autrement plus long que de changer d’Os. Même une personne agée arrive à se sentir a l’aise sur un nouvel Os en seulement quelques jours. Un logiciel graphique ou un logiciel de CAO que l’on a utilisé de manière intensive et à fond pendant des années, c’est une autre paire de manche pour revenir au même niveau de maîtrise, même pour des personnes qui sont très à l’aise avec le changement. Un gros logiciel ne se maîtrise pas en 2 jours.

Dans cette liste il manque CALIBRE , véritable couteau suisse pour les livres numérique , surtout quand on possède un kindle

  • VLC
  • UltraVNC
  • Thunderbird
  • STUdS
  • Ditto
  • Notepad++
  • Virtualbox
  • GLPI / OCS Inventory
    etc

Le problème c’est qu’ils sont rarement à la hauteur de leur concurrents payants.
Il manque parfois des fonctions de base :
Pour Keepass par exemple ils n’ont pas de serveur en ligne pour sauvegarder les mots de passe, il faut bidouiller soit même pour y stocker quelque part ailleurs
Pour Openshot il n’y a même pas la gestion des LUT
LiffreOffice n’intègre pas toutes les normes de Microsoft, les documents peuvent donc avoir un aspect différent.

Pour Keepass par exemple ils n’ont pas de serveur en ligne pour sauvegarder les mots de passe,

C’est marrant, moi j’appelle ça un énorme avantage.

Parce que merci, mais je préfère gérer moi même la « sauvegarde » de mes mots de passe.

Apprendre à gérer ses données et à les sauvegarder, c’est dans les rudiments de l’utilisation de l’informatique que tout le monde se doit de maîtriser.

LiffreOffice n’intègre pas toutes les normes de Microsoft,

Soyons sérieux, deux logiciels différents et complexes ne seront jamais à 100% compatibles.

1 J'aime

Merci pour cet article. J’y ajouterais, peut-être, le navigateur chromium équipé par ce logiciel de mise à jour automatique http://commondatastorage.googleapis.com/chromium-browser-snapshots/Win/768842/mini_installer.exe
Mes respects pour tous les participants dans le domaine de l’open source.