Commentaires : Pas de crise pour les véhicules électriques ? +144% d'immatriculations en France au T1 2020

Particulière par bien des aspects, l’année 2020 restera sans nul doute dans les annales. L’économie mondiale est fortement impactée par la crise sanitaire due à la pandémie, qui a provoqué plusieurs centaines de milliers de décès et a mis à l’arrêt des milliers d’entreprises.

Il est plus facile à un marché de progresser quand il part de très bas. Le marché de l’électrique n’en est qu’à ses débuts, pas étonnant qu’il progresse. surtout que sur T1 les malus ont littéralement explosé pour les thermiques. Il y a donc eu un bon dumping pour cette catégories qui bénéficient en plus d’aides à l’achat.

2 J'aimes

Ouai, sauf qu’augmenter avec le coronavirus cela relève quand même de l’exploit. Après on verra les résultats sur T2.

1 J'aime

En soit je m’en fiche, mais faut comprendre un truc :
On parle d’IMMAT. Tu peux acheter ta voiture en Décembre 2019 et la recevoir en avril.

Allez commandez une voiture neuve, pour peu que vous ayez une option, vous aurez assurément un long temps d’attente. (je parle elec et pas elec)

En plus, le T1 2020 ne doit pas du tout être entendu en Europe. Les marques ont attendues début 2020 (pour des commandes de 2019) afin de limiter leur CO2 avec les nouvelles normes

En clair : Pas grand monde n’a acheté de voiture (elec ou pas) pendant le covid. En tout cas, pour le moment, ce n’est pas cette « stats » qui l’indique.

3 J'aimes

Le coronavirus il a surtout eu un impact pendant le confinement, c’est à dire dès 15 mars, donc tout à la fin de T1. C’est en T2 qu’on verra vraiment l’impact sur les ventes

1 J'aime

Le T1 2020 est faussé, il faudra attendre T3 pour avoir des chiffres qui pourront être comparé.

Il faudrait voir aussi la part des entreprises et des particuliers.

1 J'aime

nous sommes d’accord.

1 J'aime

Une chose est sûre,on répète la même connerie du tout diesel à vouloir un tout électrique alors que nous n’avons pas actuellement les capacités de ce « carburant » surtout si on veut diminuer la part du nucléaire en France… et rien de sérieux pour remplacer à ce jour, à moins que tout le monde souhaite avoir une centrale nucléaire dans sont jardin…

Quel est le pourcentage des immatriculations faites par les concessions pour répondre aux exigences des marques (sans qu’il n’y ai une « vrai » vente) ?

1 J'aime

J’ai aussi remarqué une belle demi-douzaine de Zoé 50 chez Super U (parc location). Ça peut vite augmenter, quand on voit le nombre de Super U en France…

« Une chose est sûre,on répète la même connerie du tout diesel à vouloir un tout électrique alors que nous n’avons pas actuellement les capacités de ce « carburant » surtout si on veut diminuer la part du nucléaire en France… »

Une chose est sûre, l’ADEME et RTE disent tout le contraire : aucun problème pour 40% du parc en électrique d’ici 2035 (https://www.rte-france.com/sites/default/files/rte_-mobilite_electrique-principaux_resultats-_vf.pdf).

Certains disent même qu’avec des recharges quasi-exclusivement de nuit (au moment où les réacteurs nucléaires produisent dans le vide), on pourrait à la fois recharger la moitié du parc de voiture en électrique et fermer des réacteurs en utilisant la batterie de la voiture pour alimenter les foyers au moment des pics de consommation afin de les lisser.